JEAN DELAUNAY -- En écho à Saint-Ex

Après une carrière militaire de quarante années qui m’a amené en 1980 au poste de chef d’état-major de l’armée de terre, je suis entré en conflit avec le Gouvernement sur sa politique concernant mon armée et j’ai démissionné en 1983.

Depuis ma retraite, j’ai visité des prisonniers.
J’ai fait beaucoup de conférences au nom de l’association
France-Valeurs que j’ai créée et j’ai écrit quelques livres
dont La foudre et le cancer et Lettres à mes petits enfants
sur des sujets qui fâchent.


Chrétien engagé, j’ai aussi rendu quelques services dans l’Eglise.


Ce livre est mon testament.


Dans sa « Lettre au général X », écrite avant sa dernière mission de reconnaissance aérienne au-dessus de Toulon en1944, Antoine de Saint Exupéry écrit :
« Quand la France sera sauvée, alors se posera le problème fondamental qui est celui de notre temps.
Qui est celui du sens de l’homme, Si je rentre vivant de la guerre, il ne se posera pour moi qu’une question : Que peut-on, que faut-il dire aux hommes ? »


Il est mort pour la France quelques jours plus tard.

C’est pour essayer de relever son défi que j’ai écrit ce livre.

***