http://www.francevaleurs.org

Le Forum de France-Valeurs
Liste des messages du forum
Netiquette
Pour lire un message cliquer sur le titre (bleu)
Pour répondre à un message, en noter le numéro (No) et ensuite cliquer ici
Pour écrire un nouveau message cliquer ici
Archives
( les messages précédents)

 No
Titre du message
Auteur
Date
 159 Billet du 3 octobre Jean Delaunay 04/10/2018
 158 Billet hebdomadaire Anguenot 15/08/2018
 157 suggestions BI 23/04/2018
 156 Le billet Robert Seaumaire 08/02/2018
 155 SNU  Maurice Godinot 07/02/2018
 154 147 Robert Seaumaire 30/01/2018
 153 146 FERRON 24/01/2018
 152 Soutien Nicole Paraingaux 24/01/2018
 151 147 Schaeffer  23/01/2018
 150 147 Jean Delaunay 18/01/2018
 149 Spécial anniversaire Claude Bastard 18/01/2018
 148 Billet 619 Bouleau 13/01/2018
 147 Billet du 10 janvier 2018 bouleau 11/01/2018
 146 Au sujet du forum webmaster 10/01/2018
-
gif
Message no 159

Jean Delaunay Le billet du 3 octobre le 04/10/2018
      *** Réponse à Philippe Bilger qui a écrit un édito du Boulevard Voltaire:
« Jean-Claude Romand doit rester en prison.»

Bonjour Monsieur. Fidèle du site Boulevard Voltaire et très ancien visiteur de prison, je me permets de vous exprimer très simplement mon désaccord sur votre titre.
Je précise que je suis un chrétien qui n’est plus un enfant de chœur. Officier de carrière, j’ai découvert le milieu carcéral en 1953. On a en effet alors affecté à mon escadron deux sortants de prison. Au lieu de les diriger sur les Bat’ d’Af’ comme les autres condamnés de droit commun assujettis au Service Militaire, le Ministre de l’époque a voulu tenter une expérience en les affectant à un régiment normal, celui où je servais depuis mon retour d’Indochine.
Je les ai accueillis de mon mieux et j’ai même pris comme chauffeur de ma jeep celui que j’ai d’emblée trouvé « le plus inquiétant ». Pendant 6 mois, il a été correct mais a été repris par son démon alors que la Division manœuvrait le long du Rideau de Fer. Nous campions avec nos chars dans une forêt et il a déserté de nuit en volant la jeep d’un autre capitaine, l’arme et le blouson galonné d’un troisième. Ainsi déguisé en officier français, il s’est ensuite livré à une série de crimes et de délits en milieu allemand et a fini en volant la jeep de la redoutable Military Police US.
Rattrapé, il est passé en jugement devant le Tribunal Militaire et, chargé participer à sa défense, j’ai découvert les horreurs qu’il avait endurées comme enfant et adolescent… Ceci expliquait cela…
(Mon deuxième lascar a volé un pistolet pour l’envoyer à un ancien camarade de cellule. Il est aussi retourné en prison...)

Malgré cette double expérience négative, j’ai décidé, tout en poursuivant ma carrière (qui s’est terminée comme CEMAT) de consacrer une partie de mon temps aux détenus car la prison m’a fait découvrir une autre face de la réalité humaine.

C’est ainsi que j’accompagne Jean Claude Romand depuis des années.
J’ai été le voir souvent dans sa Centrale et il me téléphone chaque semaine. Je m’exprime ici aussi au nom de 2 femmes qui le suivent, indépendamment de moi, l’une depuis le début.

Le premier visiteur de Romand, ancien déporté, lui a dit: « Quoi que tu aies fait, tu peux être pardonné si tu le demandes à Dieu ».
Nous croyons pouvoir témoigner qu’il vit de cela depuis 25 ans.
Nous n’ignorons rien de son passé (son enfance n’a d’ailleurs rien de commun avec celle de mon pauvre chauffeur) mais nous considérons que le Romand de 2018 est un autre homme que celui que vous appelez «l’absolu criminel » qui a été condamné à perpétuité. « Le nôtre » mérite, selon nous, qu’on lui donne une chance de finir sa vie en rendant service aux autres. C’est sur ce thème que je suis intervenu auprès des responsables de la Télévision française quand j’ai vu que France 2 consacrait de longues minutes au JT de 20 h du 6 septembre à la description détaillée des crimes familiaux de Romand.
(La TV m’a accusé réception de mon envoi.)

C’est pour la même raison que je suis intervenu auprès de LA CROIX après son article d’une page du 18/09 (d’autant plus triste à mes yeux que j’ai abonné Romand à ce quotidien...)

C’est aussi pour cela que je m’adresse à vous.
A mes précédents interlocuteurs, j’ai fait part de mon interrogation :
Alors que l’actualité est déjà bien sombre, est-ce bénéfique pour la société que de revenir, 25 ans après, dans un journal télévisé ou écrit, sur une série d’affreux crimes commis par un menteur si affabulateur qu’il en est devenu tueur? Si j’avais à écrire un article sur ce sujet, j’aurais plutôt essayé de dire quelque chose comme : « J’ai conscience de la crise actuelle de notre société, et notamment de l’augmentation de la délinquance. Je connais les hésitations justifiées des responsables actuels concernant l’avenir de la prison, facteur trop souvent criminogène selon beaucoup… (et selon moi.)
Je reconnais avoir été parfois trompé par des détenus et ne fais pas confiance aveuglément aux nouveaux cas qui se présentent à moi.
Dans celui de Romand au contraire, nous sommes, séparément en face de lui depuis des années, trois visiteurs âgés et expérimentés qui croyons qu’on peut maintenant lui faire confiance. Notre jugement paraît correspondre à celui de l’organisme judiciaire qui vient de l’examiner longuement. Dans ces conditions, l’excessive attention des médias (y compris Boulevard Voltaire) à son égard nous paraît abusive. Nous souhaiterions qu’ils le laissent en paix et qu’ils acceptent de diffuser cette réalité que, dans certains cas, la rédemption d’un ancien criminel est possible.

Avec vous, je ne peux que prendre acte du grand écart de nos points de vue respectifs sur le fond.
Vous dites et je vous entends : « Pourquoi refuser cette évidence qu’il y aurait une injustice à laisser un tel criminel sortir même sur un mode conditionnel quand les proches des victimes, eux, auront à endurer à perpétuité le fardeau de leur atroce disparition ? Où est l’équité si on concède du limité à l’accusé quand l’innocence dévastée devra s’accommoder d’une souffrance infinie. »

Quant à moi, vieux militaire a priori endurci m’appuyant sur ma longue expérience des hommes, y compris des bandits, je crois à la possibilité pour certains d’entre eux, s’ils sont bien disposés et accompagnés en direct dans la durée, de se transformer et de finir leur vie en faisant du bien aux autres.

Ma position rejoindrait assez la parole du Pape François : « Souvenons-nous que le premier Saint canonisé par Jésus lui-même du haut de sa croix, c’est un criminel condamné à mort ! »*

Cela dit, je ne doute pas que nos positions se rejoindront sur d’autres sujets.
Jean Delaunay
*** Rappels * Luc 23 «En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le Paradis.»
**Autrefois, les sortants de prison ayant purgé leur peine et assujettis au service militaire étaient regroupés, pour ne pas contaminer les autres conscrits, au Bataillon d’Afrique à Tatahouine, à la frontière tuniso-libyenne où ils étaient soumis à un traitement très sévère que ce Ministre a trouvé injuste.
Le bat’ d’Af a été transféré à Tindouf en 1954 et dissous depuis.
Message no 158

Anguenot Billet hebdomadaire le 15/08/2018
      Merci pour les billets attendus avec impatience chaque semaine, et qui entretiennent la flamme. Je regrette que celui du 7 aout tombe durant une période ou il aura moins d'audience. Il est particulièrement utile alors que l'expression "devoir d'état" a été bannie du vocabulaire.

gif ->
Message no 158

Anguenot Billet hebdomadaire le 15/08/2018
      Merci pour les billets attendus avec impatience chaque semaine, et qui entretiennent la flamme. Je regrette que celui du 7 aout tombe durant une période ou il aura moins d'audience. Il est particulièrement utile alors que l'expression "devoir d'état" a été bannie du vocabulaire.

gif
Message no 157

BI suggestions le 23/04/2018
      Cher Président
     Je partage votre souci d’armer vos lecteurs, mais aussi et surtout tous les autres, à travers un argumentaire recevable et utilisable parce que facile à assimiler et donc restituable.
     Vu de notre fenêtre, vous avez raison de continuer à témoigner, encore et toujours, en vous appuyant sur votre histoire professionnelle, personnelle et familiale. Cela touche le cœur des gens et pas seulement de ceux qui vous connaissent ; votre exemple fait du bien, comme vos témoignages …
     Cela dit, nous pensons que vos adhérents et lecteurs sont probablement un peu écrasés par ce que vous représentez. Vous vous plaignez de ne pas avoir d’échos à vos billets ou de réactions à vos demandes …ceci explique probablement cela. En outre, ceux-là sont déjà convaincus, ils ne sont donc pas les mieux placés pour améliorer votre argumentaire.
     Nous vous suggérons donc trois choses :
     1/Mettre dans le coup un(e) jeune (voire plusieurs) sur cet argumentaire en lui (leur) demandant de préparer un questionnaire à diffuser d’abord auprès de leur génération pour savoir ce que EUX pensent de tout cela. Ont-ils vraiment le sentiment d’être définitivement embarqués au plan idéologique ou considèrent-ils qu’ils sont encore un peu « propriétaires » de leur entendement et de leur liberté de penser et de dire ?
     Si l’association a de l’argent, un sujet comme celui-là peut intéresser un étudiant de l’IRCOM, de l’ICES ou même de Sciences-po qui a un stage et un mémoire de fin d’année à faire.
     2/ Devenir « force de proposition » et ne plus se contenter de « pleurer sur le lait reversé ». Nous savons bien que ce n’est pas le genre de France-Valeurs, mais trop de gens, parmi les membres de notre famille de pensée que nous rencontrons sont un peu trop négatifs et pessimistes.
     3/ Le ou les jeunes qui travailleraient au ressenti de l’argumentaire et à son éventuelle adaptation/transformation auront certainement des idées à incorporer dans l’argumentaire… Il faudra demander de les exprimer quand vous leur confierez le bébé.
     Voilà ce que nous souhaitions vous partager en vous redisant notre amicale gratitude.
BI
***

gif
Message no 156

Robert Seaumaire Le billet le 08/02/2018
      J’apprécie le contenu de ce que nous dit cet érudit en sciences sociales et de la vie, son humanisme chrétien qui le fait mobiliser d’autres experts * caracolant très haut dans la *conscience d’une humanité qui voudrait rester *présentable * ( mais en constatant que cette querelle pourtant justement soulevée se cantonne dans un milieu humaniste élitiste et n’ayant – hélas –aucun véritable impact sur la marche des pays réels ) . .

En ce sens – et tout comme notre Général DELAUNAY – j’ai été de ceux qui se sont réjouis de ces *manifs pour tous* de l’année 2016 qui me paraissaient être de saines réactions mais dont il apparait qu’elles n’ont été – chez nous - que des combats d’arrière garde “ qui n’ont rien empêché “ puisque les lois iniques de ceux qui gravitaient autour de HOLLANDE ( et en premier lieu la TAUBIRA ) ont *réussi leur coup *, et que la PMA a été ou sera officialisée, idem sans doute pour la GPA , sans qu’aucun groupe politique autre que le PCD de Jean Frédéric POISSON - lui même non renouvelé à la Chambre - se soit mobilisé par peur d’y perdre son électorat - et que * seraient peut être trop facilement autorisés - dans certains de nos établissements scolaires ( y compris chrétiens ) – les intrusions des dames du planning familial ( vérifiant ,sans doute , que les armoires à pharmacie distribuant la pilule du lendemain sont toujours achalandées )...
Mais il est certain que le laxisme des moeurs a permis aux expériences sexuelles entre jeunes de se multiplier , et que la loi de Simone VEIL ayant tranché dans le vif des consciences pour ne pas ajouter des drames humains – parents trop jeunes - à ces .......accidents , serait maintenant trop souvent outrepassée dans ce qu’elle autorise )
En ce sens , je suis de ceux qui * s’émerveillent * que de brillants sujets comme Mr DERVILLE puissent encore se mobiliser sur des sujets scientifiques aussi pointus , alors que – concernant notre Pays – ET LE POIDS DES VENTRES FAISANT LA DECISION FINALE ( cf le doc joint ) – notre véritable problème devient que le pouvoir passera dans 20 ou 30 ans aux mains d’un l’ISLAM intransigeant et que c’en sera sans soute vite et radicalement terminé de cette pornographie qui est à la base du relâchement des moeurs ( et de ces discussions à n’en plus finir sur ce qui s’apparente à la discussion sur le * sexe des anges *) : avec les 200.000 avortements officieux – qui ne sont pas ceux de petits musulmans - , la FRANCE est appelée à basculer dans un autre monde moins permissif , et c’est à ce niveau de * ras des pâquerettes * que j’aimerais voir se situer * les combats de demain* .......; La FRANCE n’est déjà plus le Pays de l’amour courtois , mais celui d’une permissivité dans laquelle les télévisions favorisent les rencontres et le libre-échangisme ...
Je suis désolé de devoir prendre une position aussi carrée sur le contenu de cet article remarquablement rédigé . Robert SEAUMAIRE ( qui a lu autrefois - c’était sous PETAIN*- au service de l’amour*, et je voulais en savoir plus, la démarche était bonne et pleine de respect ) NB : J’avais – de même – commencé à aimer mon Pays avec cette histoire de deux orphelins allant de ville e,n ville pour apprendre un métier.

Bien amicalement . Robert SEAUMAIRE ( 91 ans )

gif
Message no 155

Maurice Godinot SNU le 07/02/2018
      Malheureusement, ne rêvons pas, notre pays, en 2018, ne peut reproduire les réussites des Chantiers de jeunesse des années 40, ni de ce "bon vieux service militaire" que nous avons pratiqué et qui était un merveilleux atelier de formation humaine et de cohésion sociale. Vouloir , de façon égalitaire, donner en une vingtaine de jours à 600.000 jeunes (H/F) une colonne vertébrale et les prémices d'un esprit "national" est de la pure utopie.
Notre pays n'en a pas les moyens. La présence et la malfaisance des "réseaux sociaux" ruineront très vite les efforts des uns et des autres, si merveilleux soient-ils (il suffira des quelques fake news distillés çi et là pour que déboulent illico quelques petits juges suspectant l'encadrement de tous les péchés d'Israel).
Et passons sur le casse-tête de la période de convocation...etc...etc
Mieux vaut porter son effort sur la formation des "cadres" de la nation : magistrats, professeurs, policiers, hauts fonctionnaires, et faire de leur formation à l'esprit de défense une condition sine qua non de l'obtention de leur "diplôme". C'est, en plus large, ce que fait Coetquidan en accueillant des élèves des grandes écoles...de commerce! Normale Sup devrait s'abonner !

haut de la page
gif
Message no 154

Robert Seaumaire 147 le 30/01/2018
     Ce que contient la réponse N° 147 de Bouleau me convient donc parfaitement : sa réponse correspond tout à fait à ce que je pense en les recevant chaque semaine
      Que le Général ne se fasse pas de souci : sa *prose * ou celle des associations amies qu’il met ainsi en exergue - alors qu’elles sont trop souvent méconnues dans leurs actions – tout cela n’est pas inutile et trouvera ses lecteurs ( qui deviendront parfois alors ses soutiens où les modèles dont ils s’inspireront eux ^êmes plus tard ) .
     Merci donc , mon Général, de ce que vous faites depuis si longtemps et surtout – dusse votre modestie en souffrir - de cet engagement * comme visiteur des prisons* qui colle à votre personnage et rend votre parole crédible , ces prisons – POINT NODAL DE NOS DIFFICULTES ACTUELLES - dont il est tant question mais où *croupissent aussi des centaines d’hommes épaves* qui attendent avec impatience ces visites et discussions ouvertes qu’elles leur permettent d’avoir et qui seront le rayon de soleil de leur longues journées .......et que leur réservent des hommes de coeur dont vous êtes .........
-->
haut de la page
Message no 153

FERRON 146 le 23/01/2018
      Mon Général
Lecteur du billet depuis plusieurs années , j'y ai toujours trouvé des idées et des arguments propres à renforcer mes convictions .
A poursuivre .
Merci .

haut de la page
Message no 152

Nicole Paraingaux Soutien le 23/01/2018
      Oui, merci de poursuivre , tant que vous le pourrez, la publication de vos messages hebdomadaires qui nous apportent un éclairage et des références dont nous avons souvent besoin. Ils nous sont précieux.
Consciente du travail qu'ils représentent, je vous en suis reconnaissante et vous dis "bon courage" pour continuer envers et contre tout!
Nicole Paraingaux

haut de la page
Message no 151

Schaeffer 147 le 23/01/2018
      Je partage mot pour mot la réponse donnée dans le message 147.
Un grand merci pour les billets et bravo pour ce forum.
Bonne continuation et bonne année.

haut de la page
Message no 150

Jean Delaunay 147 le 18/01/2018
      Merci de votre message qui me touche.
Bonne année
JD
-->
haut de la page
Message no 149

Claude Bastard Spécial anniversaire le 18/01/2018
      Mon Général, et cher Camarade, j'ai lu, avec toujours le même grand intérêt, le billet de France-Valeur " spécial anniversaire".
     Quoique plus jeune, (je viens d'avoir 94 ans !), je rends grâce, moi aussi, pour toutes les chances de ma vie.
     Parmi ces chances: celle, alors que je faisais des études d'ingénieur, fin 1944, de m'être engagé dans l'Armée des Alpes, celles d'avoir ensuite concouru à Coetqiudan et d'avoir fait partie de la Promotion Victoire.
     Retourné à la vie civile, en 1946, et tant que mes responsabilités professionnelles me le permettaient, j'ai poursuivi mon "activité" dans la réserve, tout en conservant des liens avec la Promotion Victoire (grâce notamment à Louis Bonnin, connu à Coët.).
     Chance d'une vie professionnelle active et passionnante comme chef d'une entreprise de Conseil à l'industrie régionale Normande.
     Chance d'une vie familiale heureuse... et je mesure combien, dans ce cas, on a de responsabilité pour transmettre, notamment aux jeunes générations,un message de volonté, de générosité et d'espérance...
     Aux divers plans, familial, professionnel, associatif, je m'y suis pour ma part, efforcé, à mon modeste niveau, et m'y efforce encore....Mais y a-t-il un terme à cette responsabilité...?...je crois personnellement qu'elle se module avec le temps !

     Alors un GRAND MERCI pour le role qu'a joué et joue encore France-Valeur... et Bon Anniversaire !
      Bien amicalement
P.S.inutile de dire combien sur tous les plans, je partage votre analyse et souscris à vos "pistes".

haut de la page
Message no 148

Bouleau Billet 619 le 13/01/2018
      Ce Billet est comme un bilan. je dis "comme", parce que deux pages ne suffisent pas pour décrire tout ce que le General a fait. C'est un condensé qui n'a voulu aller qu'à l'essentiel. Comme d'habitude.
Les Billets sont évidemment très interessants, poignants par la force qui transpire de leurs lignes, exaltants presque par la magie du verbe, magie car ce verbe là est devenu muet dans la plupart des discours des gens qui gouvernent ce monde en perdition.
Mon père est né en 1923, il a fait aussi les chantiers de jeunesse à Saumur et dans sa région, il venait de Toulouse, il est parti en 1945 à Baden-Baden, puis il est entré dans la police: il a gardé jusqu'à sa mort les meilleurs souvenirs de cette époque, qui était très rude, où on avait faim, mais il régnait un autre esprit.
Quand je lis les lignes de ces Billets, je retrouve tout ce que mon père et mes oncles, ma famille, m'ont inculqué...Un peu l'esprit des mousquetaires, je suis gascon.
Et j'y retrouve les messages que j'essaye de faire passer à ma fille, à mes amis, à mes proches à des moins proches aussi.
Donc merci pour cette tenacité, merci pour la qualité de ces Billets: aux 12 Points du retricotage, j'ajouterai avec l'impudence qui m'a toujours caractérisé, ce que je disais aux hommes que j'ai eu l'honneur et la chance de commander: travaillez en riant et riez en travaillant. Nous perdons la faculté de rire et l'amour, le respect du travail.
Bon anniversaire.

haut de la page
Message no 147

bouleau Billet du 10 janvier 2018 le 11/01/2018
      Mon General, je lis chaque semaine votre Billet, comme tous ceux qui vous respectent et vous admirent.
La plupart d'entre nous possèdent vos livres.

Les billets ne sont pas des "messages en l'air" et nous savons la chance et le bonheur que nous avons de les recevoir.
Donc merci encore pour votre persévérance, pour cette droiture et pour ces convictions qui régénèrent les nôtres tellement menacées chaque jour.
Un ancien Sous-Lieutenant de Saumur, "Fils de Foucauld", qui vous lit depuis les bords du Rhin.
Message no 146

webmaster A propos du forum le 10/01/2018
     Le sujet à débattre actuellement est "Le Billet" de la semaine.
Il vous est envoyé et parait sur le site chaque mercredi.
Le lisez-vous ? Est-il intéressant ? Faut-il continuer ? Qu'en pensez-vous ?
Donnez vos commentaires sur ce sujet.
haut de la page

haut de la page