http://www.francevaleurs.org

Le Forum de France-Valeurs
Retour
Liste des messages du forum
Archives
Netiquette
Pour lire un message cliquer sur le titre (bleu)

 No
Titre du message
Auteur
Date
 145 Billet du 29 juillet 2015 Sedou 01/08/2015
 144 Billet du 18 Février 2015 guy 23/02/2015
 143 Votre démenti PFP 30/01/2015
 142 Témoignage Arnaud 20/01/2015
 141 Vos voeux douceret 30/12/2014
 140 Lettre novembre sedou 29/10/2014
 139 Communiqué JD 24/05/2014
 138 Ce n\'est pas une réponse sedou 23/05/2014
 137 L1312 Chauvin comme Rémi 16/04/2014
 136 L1312 Thunderstormy 10/04/2014
 135 Dernière lettre Sedou 26/03/2014
 134 L1312 Surcouf 26/03/2014
 133 L1312 Georges 26/02/2014
 132 L1312 Georges 19/02/2014
 131 L312 Georges 05/02/2014
 130 Immigration Sedou 08/01/2014
 129 L1312 Fédé 02/01/2014
 128 Evolution de France-Valeurs ROMI 02/01/2014
 127 France-Valeurs Sedou 02/01/2014
 126 France-Valeurs Jado 02/01/2014
 125 L1312 Thibri 02/01/2014
 124 L1312 Jela 02/01/2014
 123 L1312 Xana 02/01/2014
 122 L1312 Mavi 02/01/2014
 121 L1312 Anpo 02/01/2014
 120 L1312 Aipo 02/01/2014
 119 L1312 Lema 02/01/2014
 118 L1312 Gela 02/01/2014
 117 L1312 Arma 02/01/2014
 116 L1312 Syge 02/01/2014
 115 L1312 Mima 02/01/2014
 114 Merci Stan 23/10/2013
 113 Félicitations Guy Poitiers 13/09/2013
 112 La prise de risque Georges 18/07/2013
 111 L1306 Vertpré 29/06/2013
 110 L1306 Michel 26 22/06/2013
 109 L1306 Ghil 116 22/06/2013
 108 L1306 Val 41 22/06/2013
 107 L1303 Zen 03/04/2013
 106 L1303 Germain 03/04/2013
 105 L1303 Webmaster 23/03/2013
 104 L1303 Webmaster 23/03/2013
 103 L1303 Alsace 19/03/2013
 102 L1303 Shabat 18/03/2013
 101 L1303 Roc 17/03/2013
 100 L1303 Emmanuel Sury  09/03/2013
 99 L1303 Claude  09/03/2013
 98 L1303 Pierre-André  09/03/2013
 97 L 1303 Vercors  09/03/2013
 96 L1303 Jean-Michel Beau  09/03/2013
 95 L1303 Anne et Laurent Leborgne  09/03/2013
 94 L 1303 Chatillon  09/03/2013
 93 L1303 UnNantais  09/03/2013
 92 La guerre des idées Stan  04/03/2013
 91 Billet du 20 février 2013   Athanase 24/02/2013
 90 Un article   webmaster 15/02/2013
 89 Association d'aide au handicap  Alain 22/04/2012
 88 Un coup d'oeil dans mon rétro  P. Henri de Penfentenyo 16/04/2012
 87 Livres de JD Jean Delaunay 05/01/2012
 86 Livres PV 05/01/2012
 85 Lettre de Noël Robou 05/01/2012
 84 Lettre de décembre 2011 ADVW 05/01/2012
 83 Nos Soeurs. douceret 13/12/2011
 82 Billet du 23 novembre 2011  Athanase 27/11/2011
 81 Manifeste 2011  TB 12/01/2011
 80 Rapports humains  Ba. Loo 07/12/2010
 79 Rapports humains  Raymond 02/12/2010
 78 Rapports humains et caractérologie RM 02/12/2010
 77 Silence! Alain 01/10/2010
 76 Les chrétiens d'Orient Anonyme 14/07/2010
 75 Les chrétiens d'Orient Douceret 02/07/2010
 74 Concerne l'article Au Drapeau revue UNC Dramer 10/06/2010
 73 Drapeau - Pétition Webmaster 08/05/2010
 72 Drapeau Ogier 06/05/2010
 71 Lettre de mai Robert Seaumaire  03/05/2010
 70 A propos de l'outrage au Drapeau. Louis Bonnin 01/05/2010
 69 Le drapeau Douceret 29/04/2010
 68 Le général Bizart Douceret 26/03/2010
 67 L1003 Robert 11/03/2010
 66 Identité française Gemon 16/01/2010
 65 L'identité nationale. Sedou 16/01/2010
 64 Lettre de janvier 1010 Jean Delaunay 15/01/2010
 63 L1001 JB 15/01/2010
 62 Voeux du 30 décembre Douceret 02/01/2010
 61 Le besoin d'appartenance Athanase 29/12/2009
 60 Douce France Monique LAYE 26/09/2009
 59 F.Lalanne Mireda 22/09/2009
 58 En réponse à votre lettre de septembre Athanase 31/08/2009
 57 A propos de la formation des élites Robert Seaumaire 11/08/2009
 56 Bonnes nouvelles de Louison Webmaster 11/06/2009
 55 Billet du 27/05 MIREDA 30/05/2009
 54 Louison Arlette Perego 20/05/2009
 53 Louison Docteur Courpotin 19/05/2009
 52 Louison Michel Didier 13/05/2009
 51 Louison, le SDF et l'emprunt russe Hébrard 12/05/2009
 50 Le miracle Jean-Claude 12/05/2009
 49 Lettre de mai Guillaume et Marie LF 06/05/2009
 48 Bioéthique Jeanne Brottier-Botella 06/05/2009
 47 Lettre de mars Pierre 29/03/2009
 46 Billet du 11 mars Douceret 17/03/2009
 45 Place des retraités Antoine 30/01/2009
 44 Christine Boutin Aliboron 29/12/2008
 43 Rapports inter-générations  Emile 19/12/2008
 42 Coeurs vaillants  Raymond 26/11/2008
 41 Sens et croissance  Athanase 08/10/2008
 40 Hélie de Saint Marc  Jean Delaunay 26/09/2008
 39 Afghanistan Baudouin 25/08/2008
   39_1     Pour ceux qui ne lisent pas Paris-Match  Webmaster 21/09/2008
 38 Triste France...tendre pays de votre enfance Gwendal 05/07/2008
   38_1   Triste France... (réponse) Matteo 07/07/2008
      38_2      Triste France... (réponse) Gwendal 19/07/2008
 37 Drame de Carcassonne BAERTJC 04/07/2008
 36 Le NON à l'Europe bouleau-boulot 03/07/2008
 35 Livre blanc Aliboron 19/06/2008
 34 Etat d'âme Edouard 17/06/2008
 33 22 Aliboron 28/05/2008
 32 Le gouvernement et la famille FJ 14/05/2008
 31 Cimetière de Bitburg Onos 10/05/2008
 30 Des camps légers au CD2C Aliboron 04/05/2008
 29 Conversations Anbou 02/04/2008
 28 Enseigner ? Anbou 12/03/2008
 27 Hélie de Saint-Marc Aliboron 10/03/2008
 26 Publicité pour l'avortement Anbou 24/01/2008
 25 L'Europe et nos valeurs Aliboron 23/01/2008
 24 Noël ou pas Noël ? Sosthène 24/12/2007
 23 Billet du 5 décembre 2007 Anbou 10/12/2007
 22 La colonisation Aliboron 08/12/2007
 21 Divergence d'opinion GA 06/12/2007
  21_1     Divergence d'opinion Jean Delaunay 08/12/2007
    21_2         Divergence d'opinion Gwen 10/12/2007
      21_3             Divergence d'opinion Jean Delaunay 11/12/2007
 20 Communiqué G Wettstein-Badour 30/11/2007
 19 Bien parler, bien lire, bien écrire G Wettstein-Badour 15/10/2007
 18 Scoutisme Onos 11/08/2007
  18_1        Scoutisme  Jean Delaunay 16/08/2007
 17 Amour de la France Francis 06/06/2007
  17_1        Amour de la France Jean Delaunay 07/06/2007
 16 Election présidentielle Femp 17/04/2007
  16_1        Election présidentielle Aliboron 21/04/2007
 14 Révision de l'argumentaire Un chti mi 14/02/2007
 13 La famille Aliboron 10/02/2007
  13_1        La famille Gustave 18/02/2007
     13_2               La famille Aliboron 17/03/2007
        13_3                     La famille ONOS 27/03/2007
 12 L'Education pour tous Thierry 28/01/2007
 11 Réorganisation Thomas 25/01/2007
 6 Quel apprentissage de la lecture ?? Anbou  05/09/2006
 5 Les valeurs humaines Maria Blanca  23/07/2006
 9 La Lettre de Janvier 2007  Sosthène 9/01/2007
 4 Lecture Guillemette  03/07/2006
  4_1        "Lettre aux parents..." Anbou 01/08/2006
  4_2        "Quelle école pour demain ?" Webmaster 01/08/2006
  4_3        "Lettre ouverte aux futurs illetrés" Anbou 06/08/2006
haut de la page

haut de la page
Message no 145

Sedou Billet du 29 juillet 2015 le 01/08/2015
      Votre billet sur le monde paysan sera mis en exergue lors des prochaines cousinades de ma famille paysanne bretonne, dont je suis si fier.
      Mes grands parents m'ont montré la valeur du travail qui était pour eux leur façon d'exister car ils ne savaient faire que cela.
      Ils m'ont appris qu'ils ne vivaient certes pas dans un monde idéal de perfection, mais que leur monde était fait de gaieté, de piété et de générosité.
      Une vie de pauvreté mais où j'ai découvert le vrai sens de la vie, car ils se contentaient de peu et étaient solidaires.
      Merci pour vos propos.
Message no 144

guy Billet du 18 Février 2015 le 23/02/2015
      Bien que les auteurs des deux textes parus dans le billet du 18/2/15 soient particulièrement estimables,je ne souscris pas à leurs réflexions sur le mot VALEURS.
     Toute ma vie je me suis battu pour des "valeurs"qu'elles soient d'ordre religieux,patriotique ou simplement humaniste.
Et je ne pense abolument pas que ce mot soit sans valeur.......
      Continuez à nous adresser des billets de "France-Valeurs".
           Signé;un vieux bonhomme

haut de la page
Message no 143

PFP Votre démenti le 30/01/2015
     Mon Général,
j'avais apprécié qu'un Officier Général de votre rang s'adresse à la France comme il apparaissait que vous l'aviez fait.
Votre démenti me désole, tant il est conforme au bisournoursage dont la Nation risque de s'apercevoir avoir été victime.
Officier supérieur, docteur en droit, diplômé de Sc.Pô, Paléo-gaulliste, je ne me considère pas ( mais peut-être ai-je tort ? ) comme extrémiste.
" La perversion de la Cité commence par celle des mots " est-il attribué à Platon !
N'ayons plus peur des mots, en leur redonnant leur sens commun.
Avec l'expression de mon profond respect.

haut de la page
Message no 142

Arnaud Témoignage le 20/01/2015
      Bonsoir!
Je cherchais le sens d'un mot, (responsabilité) et je suis rentré dans votre site par hasard.
Et qu'est-ce que j'ai trouvé: un trésor.
Je vous assure, j'ai été édifié. construisez moi, j'ai besoin de vos briques pour constituer ma colonne de connaissances.
Vous êtes une mine de convictions, et j'ai besoin de votre présence pour meubler ma sagesse.
Je vous adresse encore toute ma gratitude et mes félicitations

haut de la page
Message no 141

douceret Vos voeux le 30/12/2014
      La conférence que vous aviez faite à ma demande à l'ENSOA, en 1987, sur ''La foudre et le cancer'' reste comme vous le dites dans votre billet plus que jamais d'actualité.
      Permettez moi de rendre modestement honneur non seulement à vos projections sur l'avenir de l'époque, mais à votre persévérance dans l'éveil des consciences et la vigilance, ainsi qu'à votre appel à garder la Foi.
      Merci mon général et que 2015 soit pour vous et ceux qui vous sont chers une année sereine et bénie.

haut de la page
Message no 140

Sedou Lettre de novembre le 29/10/2014
      Ces deux textes sont vraiment remarquables. Ces pensées sont de la même veine que celles de Lyautey, de Charles de Foucaud et de Psichari. Chaque phrase est à lire ,relire et approfondir. On est certain que leur auteur est né pour croire, pour espérer et pour aimer; et la vertu de ses idées ne peut s'épuiser, du moins faut-il l'espérer.

haut de la page
Message no 139

JD Communiqué le 24/05/2014
      Dans le journal l’Opinion de jeudi, Jean-Dominique Merchet a écrit : « les quatre chefs d’états-majors, (Armées, Terre, Air, Marine) font savoir qu’en cas de nouvelle baisse des crédits militaires, ils pourraient déposer leurs képis et leurs casquettes. »

Un autre périodique m’a demandé mon avis, puisque j’ai moi-même été chef de l’état-major de l’armée de Terre de 1980 à 1983, et que j’ai démissionné pour des raisons similaires.

J’ai répondu ce qui suit :” Je ne souhaite pas m’étendre sur ce sujet.

D’abord, parce que la menace de démission semble avoir déjà été clairement brandie par les intéressés d’aujourd’hui à qui je n’ai pas de leçons à donner.

Ensuite, parce que mon expérience personnelle de 1983 (douloureuse pour moi, oh combien !) m’a prouvé que ce geste – s’il est individuel - ne sert pas à grand chose , sauf à se donner personnellement bonne conscience, à montrer aux subordonnés qu’on les soutient et à une infime partie de l’opinion, celle qui est accessible au message, qu’on est capable de sacrifier son sort personnel à l’intérêt de la communauté que l’on a en charge.

Moyennant quoi, le Pouvoir nomme le lendemain à votre place quelqu’un qui a une vision différente des choses...

Au contraire, si la démarche était collective et appuyée par une partie notable des responsables de l’Institution, elle prendrait un tout autre aspect – inédit- que je saluerais si elle était effective.

La parole est au Pouvoir Politique car en France au moins « cedant arma togae ».

Jean Delaunay

haut de la page
Message no 138

Sedou Ce n\'est pas une réponse le 23/05/2014
     Deux mots m'interpellent dans votre billet que j'approuve totalement.
Celui d'humiliation, d'abord;terme qui oblige à se souvenir de l'humiliation de 40; et les mêmes causes produisent les mêmes effets: ébranlement des valeurs morales,déclin de la civilisation,crise économique et sociale, faillite de la classe dirigeante.
Le second terme est ''une équipe d'hommes droits'':oui, mais avec à sa tête un chef charismatique, plaçant la France avant toutes les préférences idéologiques. S'en lèvera t'il un?

haut de la page
Message no 137

Chauvin comme Rémi L1312 le 16/04/2014
      Bonjour à tous!
      Quelle identité? Faut-il ne considérer les choses que sous un angle national quand les apports se sont révélés si nombreux? Ou, plus spirituellement, identité entre ceux qui partagent la même aspiration au bien, quelque soient les origines, la couleur de peau? Des études ont été faites, y compris en Russie, très jalouse, ces temps-ci de l'avenir blanc, chrétien et orthodoxe... par des para-psychologues, vocable un peu méprisé mais qui peut couvrir de réelles réalités psychologiques, à propos de pensées prodigieusement et identiquement partagées. Véritable esprit de Communion! Verrons-nous à Reims, bientôt, sans être teinté d'un esprit chauvin de trop mauvais aloi, qui la partage vraiment? Saint Rémi aurait déjà prophétisé notre avenir si nous tenons bien, Saint Paul et évangélisation à toutes les nations en appui avec toutes les spiritualités favorables à la vie saine et sainte, pour la plus grande sauvegarde de notre Mondiale Maison commune, plus qu'Europe, Planète Bleue!

haut de la page
Message no 136

Thunderstormy L1312 le 10/04/2014
      Pourquoi pas de réaction tonnante, incessamment, pour faire aboutir plus rapidement l'application des propositions faites en faveur des familles? Pourquoi pas immédiatement le jeudi 3 avril, Jovis dies, jour de Jupiter, maître de la foudre et du tonnerre? Parce que, peut-être qu'entendant qu'il n'y a plus de manifestations risquées pour la paix publique française, et que jovial, sûr de la victoire, il temporise, même si le tonnerre continue, pression maintenue, de rouler dans le lointain. C'est pour rappeler, pour ceux qui l'oublieraient, le mardi 8 avril, jour du dieu Mars dont, Ogmios, le dieu gaulois est l'équivalent, en Frankreich, selon le nom allemand qui exprime mieux combien la France est un empire, une fédération de tribus et de petits royaumes, ou d'une manière républicaine, une nation, une fédération de peuples, dont maintenant aussi des exo-européens, dans un même idéal, le plus pratiquement juste que réellement possible, qu'absolument aucune saine e t légitime ambition n'est oubliée, force en appoint, au besoin, déjà prévue. Petit coup de froid oblige, ce même jour, ce n'est pas un discours de politique générale qui empêchera la marche victorieuse en avant! Il ne s'agit pas d'une opposition de nationalité, des Espagnols nous comprennent parfaitement! mais parce qu'il n'est pas besoin d'être grand devin pour savoir d'avance les lacunes, les propositions pour la famille n'étant déjà pas été faites selon l'inspiration dont on va entendre les échos, les insuffisances, d'un gouvernement, tant sur les plans moraux que sur ceux quasi automatiquement corrélatifs, en matière économique, moyens et satisfaction des besoins obligent...! Il faudra encore s'armer d'un peu de patience, le temps que la France, retrouvant tout à fait ses esprits, se dote des instruments et relais de pouvoir qui lui permettent de vivre enfin selon son vrai mouvement, sa bonne inspiration fondamentale. Cela ne manquera pas d'arriver. L'Europe et le Monde auront tout à y gagner!

haut de la page
Message no 135

Sedou Dernière lettre le 26/03/2014
     Vous pensez bien que je ne puis qu'approuver les termes de votre dernière lettre.Comme le renard de Saint-Exupéry, je pense que l'on ne voit bien qu'avec le cour. Et vous le prouvez.Soyez remercié.

haut de la page
Message no 134

Surcouf L1312 le 26/03/2014
     Tout à fait d'accord ! Contre le pirate de l'intérieur qui nous mine, nous n'en sommes plus à parlementer mais à tirer des bordées ! Pas d'autre issue que de couler l'infâme, le plus tôt sera le mieux! qui trahit même les justes revendications d'antan ! SANTIANO ! Et toute réunion au carré efficace bienvenue !

haut de la page
Message no 133

Georges L1312 le 26/02/2014
      Chevalerie céleste. Eclopé psychique d'une guerre secrète, 1971/72? Tout surpris de se retrouver presque seul dans un champ apparaissant vide, sauf un Général qui ne peut pas être celui d'une armée morte et quelques autres... Faire la guerre à la guerre quand il manquerait un effet de souffle pour éteindre l'incendie centre-africain, quand la vie sur Terre est si fragile en nombre des ses milieux, vouloir éviter ce qui serait pire que tout, que la volonté de préservation, le travail de tout une vie ne soit pas réduit à néant. Bribes de mémoire de la Grande Guerre: dans les tranchées, un grand-père aux cuisines (combien de temps?), fraternité et réconfort... un autre qui, le temps des répits, avec l'"ennemi", fraternisait, s'apprenant réciproquement les langues... Honte ou honneur?
      Alors, jeunesse es-tu perdue quand tu ne sais pas assez les horreurs mais que tu as encore tant le sens de l'engagement dans des mouvements et associations? L'effort, c'est vrai, il vaudrait mieux apprendre à le faire, par civisme bien compris quand il est encore temps...

haut de la page
Message no 132

Georges L1312 le 19/02/2014
      Les religieux ont changé de genre.
"Le rire est le propre de l'homme!"
Il est déjà garanti que nous ne puissions plus rire du tout !
Rabelaisien : foutre!

haut de la page
Message no 131

Georges L312 le 05/02/2014
      Blanche Neige n'acceptant pas n'importe quelle pomme, en matière de famille, est, présentement, on ne peut plus d'actualité.
      La famille, n'est-ce pas d'abord le premier équipage?
     Il peut y avoir des tempêtes et c'est à sa capacité de réagir et de faire solidairement face que l'on reconnaît tant sa force que sa valeur et, au-delà de tout, l'amour qui y est partagé et le Père(mère) de l'amour? En un monde où il serait indécent de faire montre d'individualité, d'histoire personnelle et familiale qui soit autre chose qu'un numéro de série industrielle, je dirai qu'en ce qui me concerne, je n'ai pas voulu à mes éventuels enfants les terrifiantes difficultés d'insertion sociale (politique à la fin des fins) éprouvent les miennes, que je n'en ferais pas tant que je n'aurais pas aplani pour eux toutes les difficultés.
      Si je dis que je suis le Roi, le chef, le représentant de tous les chefs de famille, à coup sûr, on devient autiste, catastrophe que ne vient résoudre aucune recherche de refuge auprès d'autres soi-disant royautés (pommes empoisonnées).
      Ne perçoit-on pas qu'au travers de tous les projets de savants (et législateurs) fous qu'on nous propose, c'est toutes les communications que l'on veut couper, y compris dans les familles encore saines, capables d'avoir un prolongement historique sans lequel il ne peut y avoir de pays, de patrie, qui puisse durer bien longtemps. C'est pourquoi, aussi provocant cela puisse-t-il paraître! je conseille: n'acceptez pas n'importe quoi d'abord en matière de royauté, soyez extrêmement difficiles, comprenez entièrement ce qui vous est dit, sous peine de succomber à des sirènes séduisantes qui, à plus ou moins brève échéance, vous entraîneront vers d'autres récifs. Il est particulièrement opportun de rappeler cette exigence à Versailles.
     Il est question de bien autre chose, de bien plus de valeur, de plus vivant, que d'un conservatoire, fût-il le Château de Versailles!

haut de la page
Message no 130

Sedou Immigration le 08/01/2014
      J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre livre et il restera sur mon bureau à portée des yeux et du cour.
Il y a un sujet que j'aimerais vous voir développer dans une prochaine lettre, car il m'interpelle.
Sylvie Goulard, député européenne déclare dans la revue catholique Études que le nationalisme est radicalement étranger au message évangélique et que l'Europe doit accueillir tous les êtres humains qui cherchent à échapper dans leur pays à des conditions de vie misérable.
Autant je pense que l'Eglise se doit de lutter contre la xénophobie, autant je pense que l'Europe est faite de nations et qu'il est de son devoir de contrôler l'immigration.. Qu'en pensez vous?

haut de la page
Message no 129

Fédé L1312 le 02/01/2014
      Vous récolterez et les générations qui nous suivent récolterons les fruits des réflexions que vous avez diffusées pendant 27 ans en dépit de la faiblesse de vos moyens.
Nous ne vous exprimerons jamais assez notre gratitude

haut de la page
Message no 128

ROMI Evolution de France-Valeurs le 02/01/2014
      Un grand merci pour avoir pendant 27 ans explicité et exalté les Valeurs morales et spirituelles qui sont nécessaires à l'équilibre de notre Société.
Vous avez semé des graines d'expérience pour les générations futures.

haut de la page
Message no 127

Sedou France-Valeurs le 02/01/2014
     Je regrette que vous n'ayez pas trouvé de successeur pour continuer et développer votre beau travail opiniâtre.
C'est dommage pour notre pays.

haut de la page
Message no 126

Jado France-Valeurs le 02/01/2014
      J'ai été surpris et peiné d'apprendre l'évolution de l'association.
Il est vrai que l'essentiel sera conservé.
Je vous suis depuis le début et j'ai repris un engagement civique pour être fidèle à votre démarche.
Malgré l'enthousiasme d'une partie de notre jeunesse,il faudrait que le mouvement MPT débouche sur quelque chose de concret.
Il nous faudrait beaucoup de laboratoires d'idées comme celui que vous avez créé et animé.
Merci.

haut de la page
Message no 125

Thibri L1312 le 02/01/2014
      Comment vous remercier de porter très haut les Valeurs morales et de nous inciter inlassablement à les transmettre à nos enfants.
Votre apologie permanente du courage et du respect de la vie sont ce que je garderai de plus important de votre message.
Merci à France-Valeurs.

haut de la page
Message no 124

Jela L1312 le 02/01/2014
     Vos publications m'ont toujours intéressé notamment les "lettres à mes petits enfants sur des sujets qui fâchent".
Je vous demande donc de m'adresser votre nouveau livre que j'attends avec impatience.
J'ajoute que l'abandon du service national me paraît avoir été une erreur, alors que l'armée avait l'avantage d'inculquer aux jeunes hommes quelques notions de base comme la discipline, la cohésion, la tenue, le service de la collectivité et de la Patrie,la camaraderie devant le danger, l'effort physique... toutes choses que L'éducation nationale ne peut enseigner... Cette carence ajoute encore à la perte des repères qui caractérise notre jeunesse.

haut de la page
Message no 123

Xana L1312 le 02/01/2014
      Nous apprenons avec émotion la "réduction de voilure" de France-Valeurs.
Nous trouvions dans vos lettres l'écho de nos convictions et de bons arguments pour les faire valoir.
Nous vous en sommes très reconnaissants et souhaitons que vous puissiez continuer à faire entendre vos points de vue marqués par la sagesse et l'indépendance d'esprit.

haut de la page
Message no 122

Mavi L1312 le 02/01/2014
      Je vous ai écouté à Toulon en 1986 et suis resté depuis à votre écoute. Merci de tout ce que vous m'avez apporté et qui m'a aidé à me construire.

haut de la page
Message no 121

Anpo L1312 le 02/01/2014
      Lire périodiquement les messages de France-Valeurs m'a incité à poursuivre l'action que je mène dans ma région.
En ce siècle d'apologie des "droits" votre incitation permanence au "devoir" m'a encouragé et aiguillonné. Merci.

haut de la page
Message no 120

Aipo L1312 le 02/01/2014
      Je suis sûr de retrouver dans votre nouveau livre cette force de conviction qui m'avait tant marqué comme EOR à Saumur 1977 et que je me réjouis de redécouvrir dans chacune de vos lettres et billets.
Merci de tout coeur.

haut de la page
Message no 119

Lema L1312 le 02/01/2014
     Merci pour votre action persévérante et courageuse, servie par votre foi et votre rayonnement.
Votre voix infatigable a fini par avoir un écho dans la jeunesse et cela me réjouit.

haut de la page
Message no 118

Gala L1312 le 02/01/2014
      Félicitations pour ce que vous avez réalisé de puis 27 ans et continuez à faire.
Bravo et merci.

haut de la page
Message no 117

Arma L1312 le 02/01/2014
      Tous mes voeux pour le succès et la poursuite de votre belle "croisade" pour le réveil de la France éternelle.

haut de la page
Message no 116

Syge L1312 le 02/01/2014
     Merci pour toutes vos paroles de bon sens dites avec foi et avec force dans un monde qui les refuse.

haut de la page
Message no 115

Mima L1312 le 02/01/2014
     Je vous ai rejoint dès le début et je m'en réjouis.
Vous m'avez apporté "du sel" pour donner du goût à ma vie.
Je reste des vôtres et vous remercie.

haut de la page
Message no 114

Stan Merci le 23/10/2013
     Ce signe de vie pour vous dire que je continue régulièrement de lire votre blog, et de transmettre à mes proches vos lettres ou billets.
      Ils font partie de ma doc de base pour toutes les réflexions qui émaillent mon livre de souvenirs.
     Merci mon général.

haut de la page
Message no 113

Guy Poitiers Félicitations le 13/09/2013
     Je suis l'un de vos anciens et fidèles adhérents.
     Je vous redis mon accord total avec ce que vous écrivez et que vous êtes presque le seul à dire car je ne vois nulle part l'équivalent, ni dans l'enseignement privé dont ce devrait pourtant être le rôle , ni dans aucune autre publication.
     Veuillez donc continuer autant que vous le pourrez.

     Je me permets en outre de vous demander instamment de prendre toutes dispositions utiles pour que France-Valeurs continue après vous dans la même ligne. C'est absolument nécessaire pour que la France que nous aimons reste la France.

     Avec mes amicales félicitations. GP

haut de la page
Message no 112

Georges La prise de risque le 18/07/2013
      En écho à l'idée de prise de risque évoquée dans l'interview de Jean-Christophe Rufin, du mercredi 17 juillet 2013, "Du quai d'Orsay au Pays Basque", ai-je pris un risque insensé?
      En effet, avec une certaine idée dont nos pensées s'articulent collectivement, je me suis lancé tête baissée(?)dans un projet de musée de psycho-histoire que j'ai fait évoluer en Mémorial de l'Unité.
      Il y avait un terrain libre, le site (lieu d'apparitions mariales, haut, se prêtait particulièrement à la confrontation des idées), devais-je laisser passer l'opportunité même si, de nos jours, on ne comprend plus du tout pourquoi on se donnerait la peine d'initiative apparemment privée.
      Simple fonctionnaire, il y avait risque d'accident financier.
      De fait, tombant malade par surcroît, il est arrivé.
      J'avais calculé que j'avais des chances de redresser la situation mais cela reste à faire.
      Une association resterait à créer.
      Quand l'état semble ne pas se préoccuper de nos plus grandes nécessités, était-ce insensé? De France républicaine et de multiples traditions, ai-je encore quelque chance d'être entendu?

haut de la page
Message no 111

Vertpré L1306 le 29/06/2013
     Nous avons lu tous les deux votre nouvelle lettre. Nous sommes tout à fait en phase avec ce que vous avez écrit. C'est bien dans les esprits , en étant motivés par les valeurs morales, qu'il faut agir.
     Les autres aspects à caractère technique ou simplement technologique, si importants et passionnants soient-ils, peuvent toujours être rattrapés en cas de retard ou d'ignorance par un effort accru et par emprunt à l'extérieur. Comment a-t-on fait dans les années 50 ?
     De toute façon, comme vous le dites , il s'agit bien d'un combat. Sans illusion d'en voir la fin, on peut quand même y participer.
     Vous parlez d'un autisme méprisant mais ne voit- on pas qu'il est rejeté de plus en plus y compris, ce qui symptomatique, par un certain nombre de ceux qui s'étaient égarés en votant pour cette tendance.
     Vouloir changer notre civilisation et nous renier, ce n'est pas un phénomène nouveau. On a connu l'homo sovieticus et on a pu constater qu'à terme plus ou moins éloigné cela a été un fiasco. Voir en particulier le renouveau du clergé orthodoxe en Russie avec les réserves qui s'imposent, un exemple parmi d'autres.

haut de la page
Message no 110

Michel 26 L1306 le 22/06/2013
     J'ai eu une vie très active en Afrique,Pacifique sud et nord, en Asie et en France. Je connais les hommes et je suis d'accord avec vous sur tous les points que vous évoquez dans votre lettre de juin.
     Nos convictions et notre expérience nous aident pour transmettre nos Valeurs à nos petits enfants mais vos livres et vos lettres nous sont d'un précieux secours. Nous les consultons souvent .
     Nous vous remercions pour votre actionet votre courage

haut de la page
Message no 109

Ghil 116 L1306 le 22/06/2013
Votre nouvelle lettre de juin est une merveille de lucidité et de courage.
     Je m'inscris pour votre nouveau livre et je vous adresse mes remerciements pour votre action.

haut de la page
Message no 108

Val 41 L1306 le 22/06/2013
     Vous continuez à proclamer la vérité et c'est un devoir que de vous suivre et de vous soutenir.
     Je vous adresse ce mot alors que nous célébrons Thomas Morequi reste un modèle pour notre temps.
     Je m'inscris pou un livre.
Message no 107

Zen L1303 le 03/04/2013
      J'ai lu avec beaucoup d'interrogations et de passion votre lettre de Mars 2013, et c'est vrai qu'elle réveille en tous cas les valeurs profondes que nos parents et grands parents ont tenté de nous transmettre, je dois dire sans brutalité ni obsessions du bien ou du mal
     Il est vrai que notre monde est fait d'alternance, rien ne peut tout à fait être blanc ou noir, et je crois que la médecine chinoise et sa philosophie du Ynn et du Yang en sont des excellentes définitions. En partant de cette loi, nous savons parfaitement que ce passage actuel en ce qui concerne les options politiques sont pour le moment une période à passer, le temps lui aura raison de ces options, mais des traces resteront perceptibles pendant une certaine période, affligeant les êtres humains de culture dirons nous faible ou sans grande notion de la société.
     J'ai apprécié votre sens de la conclusion, en effet à moins de refaire une révolution, ce qui ne me semble pas une bonne idée, nous avons déjà vu ce que cela entrainerait de pire. Je crois en votre idée de maintenir un sens de la communication juste et partiale, les moyens actuels, même sans la presse et la télévision, sont assez puissant pour une diffusion au sein des foyers français.
     Alors tout en respectant le choix de ceux qui ne partagent pas cette envie de maintenir une société respectant certaines lois conforment au devenir "sain" des êtres humains, je pense que vous avez trouvé la juste mesure pour communiquer le plus adroitement avec toute la tolérance nécessaire aux respect de chacun.

haut de la page
Message no 106

Germain L1303 le 03/04/2013
     J'ai lu avec grand intérêt , la lettre du général Delaunay.
Les idées qui y sont développées correspondent à ce que je ressens en tant que citoyen , père , grand-père inquiet et impatient de voir se concrétiser un courant de révolte face à la passivité et à l'indolence qui caractérise le plus grand nombre .
Oui , j'ai aussi le sentiment que nous sommes en " guerre civile " .
Quand verrons-nous , pour commencer , se démarquer une nouvelle classe politique , plus propre , plus " couillue " , moins carriériste et moins payée , et plus tournée vers l'intérêt supérieur de la nation française ?
Pour plus de précision : je ne suis ni anarchiste , ni homophobe , ni raciste .
Comment trouver une voie politique nouvelle , si celles qui occupent le terrain ( la scène ... ) n'ont pas assez de compétence ni de cran pour gérer un programme autrement que pour flatter son électorat et être réélu ?
N'est-il pas grand temps d'envisager la 6° République , et de repartir sur de nouvelles bases sans rejeter l'Europe ? (... aprés la suppression d'une bonne partie du " mille-feuilles" de l'administration territoriale ; une diminution importante des élus nationaux et un nettoyage du Code Civil .)
Il y a de bons immigrés et de mauvais immigrés .
Nous devrions pouvoir accueillir " l'étranger " sans pour autant lui devoir tout et n'importe quoi.
Soyons aussi zélés pour les placer autant devant leurs devoirs que devant leurs droits .
Restaurons la famille comme socle de notre société et redonnons plus de valeur au mariage .
Restaurons le sens civique , et cessons de faire la promotion de ceux qui qui trouvent que l'Éducation Nationale peut tout se permettre , même de contribuer à la mauvaise éducation .

Avançons !
Germain

haut de la page
Message no 105

Webmaster L1303 le 23/03/2013
     à l'attention du Général Delaunay

Mon général ,je vous présente mes respects
ci joint un commentaire sur votre lettre de Mars 2013
Nous sommes nombreux à naviguer dans les mêmes remarques et désir de résistance? votre lettre fait un tour de popottes.
Merci,nous suivons
M. Le Tollec

Commentaire

haut de la page
Message no 104

webmaster L1303 le 23/03/2013
     Suite à la Lettre de France-Valeurs de mars 2013, un texte de Marie-Joelle Guillaume,'Libres propos' paru dans 'Famille chrétienne'

Libres propos

haut de la page
Message no 103

Alsace L1303 le 19/03/2013
      Mille merci pour cet envoi.
En effet, la vigilance et le courage s'imposent.

La montée des périls est alarmante et nos élites et nos politiciens sont hélas pusillanimes, sinon complices de l'érosion des valeurs fondamentales de notre civilisation.

Cordialement
Alsace

haut de la page
Message no 102

Shabat L1303 le 18/03/2013
      Je viens de lire votre lettre sur le site "dreuz.info"
     Je tiens à vous exprimer mes félicitations pour le contenu.
     Une analyse lucide abrupte certes mais sans aucun ostracisme,ce qui rajoute à sa valeur.

     Je suis juif et je découvre, avec bonheur, à travers vos mots que les "valeurs humaines" traverse les siècles et sont communes à chaque Homme qui se conduit en Homme quelque soit sa race, sa religion...
     Comment se fait-il que ces valeurs n'arrivent pas à prendre le pouvoir?

     Agréez, mon Général, mes sentiments distingués

haut de la page
Message no 101

Roc L1303 le 17/03 /2013
      Merci pour votre remarquable article, consacré à la guerre civile des idées: tout y est lucidement et courageusement dit sur la réalité et la permanence de cette grave menace.
      Vous vous exprimez avec force mais aussi avec une tranquille sérénité qui devrait encore renforcer la détermination de ceux qui sont décidés à défendre notre Pays, sa culture et ses valeurs.

     Je diffuse à mes enfants et petits enfants et aussi à mes proches et à mes correspondants amis.Roc

haut de la page
Message no 100

Emmanuel Sury Lettre de mars le 09/03 /2013
      Bonjour,
Un de nos amis nous a fait parvenir la lettre de France-Valeurs de Mars 2013 intitulée « La guerre civile des idées »
Tout d’abord, vive Internet, qui permet d’avoir des informations que nos gouvernants aimeraient censurer. C’est Internet qui a permis les printemps arabes, que, peut-être, on peut regretter. En France, aujourd’hui, rares sont les journalistes qui donnent une information juste, honnête, impartiale. Il reste donc Internet, les messages s’échangent et donnent une autre information. Malheureusement, malgré l’honnêteté des internautes l’information échangée n’est pas garantie ni vérifiable. Nous n’avons plus qu’à faire appel à notre jugement pour trier ce qui mérite d’être partagé. C’est le cas de cette lettre de France-Valeurs.
L’analyse du Général Delaunay reflète probablement, et je l’espère, le sentiment de nombre de français perplexes vis-à-vis des hommes politiques. Ne parlons pas de la gauche, son comportement parle pour elle, mais les autres ? N’ont plus aucun sens de l’engagement politique pour qu’ils soient à ce point silencieux.
Je retiens de cette lettre deux choses. Le Général, qui sait de quoi il parle, dit : « nous sommes en guerre civile, à la guerre malheur à l’homme seul »
La deuxième d’avoir du courage.
Pas facile de faire preuve de courage lorsqu’on est seul, mais lorsqu’on est nombreux on en vient à ne plus avoir peur, même d’affrontements difficiles.
Alors puisque la réponse est d’oser affirmer nos convictions faisons le. Je me retourne vers vous, et vous demande de « créer un parti, d’annoncer haut et fort que l’on va à notre perte ». N’attendons pas les échéances électorales pour préparer le terrain, commençons dès aujourd’hui. Si nous étions plus d’un million le 13 janvier, ces mêmes personnes ne peuvent maintenant qu’adhérer à un parti du renouveau pour la France.
Merci pour cette lettre, nous sommes prêts à vous suivre.

haut de la page
Message no 99

Claude L1303 le 09/03 /2013
      La diffusion de vos lettres entraînent-elles des retours ? Si je n'ai encore jamais réagi, c'est tout simplement qu'en tous points, j'adhère sans réserve à leur contenu.

Je considère que votre démarche au sein de "France Valeurs" répond pleinement à la question de St-Ex dans sa magnifique "Lettre de juillet 1943* ". si je rentre vivant de ce « job nécessaire et ingrat », il ne se posera pour moi quun problème : que peut-on, que faut-il dire aux hommes ?"
A mon sens, les dérives que vous analysez ne trouvent pas plus leur source dans les politiques" d'aujourd'hui que dans les "penseurs" de mai 68, dans Marx, Nietzche, Voltaire (et j'en passe.) !
Elle est uniquement dans la trahison du message évangélique par ceux qui,au fil des siècles, ont prétendu le détenir,et ceux qui s'en inspiraient au fond d'eux-mêmes dans leur combat pour un monde sans Dieu.
En s'y tenant, même le Décalogue est inutile.

haut de la page
Message no 98

Pierre-André L1303 le 09/03 /2013
     je vous dis ma totale adhésion au contenu de la lettre " La guerre civile des idées ", et je m'empresse de la transmettre sans délai à tous mes contacts .
Merci et bravo.

haut de la page
Message no 97

Vercors L1303 le 09/03 /2013
      Je viens de recevoir, votre dernière lettre concernant "la guerre civile des idées".
Je partage totalement votre analyse clairvoyante de la dramatique situation dans laquelle se trouve notre pays et vos recommandations pour faire front.
Heureusement, nous sommes quelques-uns à garder les yeux ouverts et nous espérons que la manifestation du 24 mars permettra à nouveau de nous compter. Serons-nous entendus, c'est une autre question.
"Gardons le courage et l'Espérance".
Merci, pour votre action

haut de la page
Message no 96

Jean-Michel Beau L1303 le 09/03 /2013
     Mon Général,
Je viens de lire avec le plus grand intérêt votre lettre de Mars qui m’est arrivée par le canal d’un camarade de promotion. Je me suis immédiatement employé à la diffuser à tous mes contacts au nombre desquels ne figurent pas que des militaires.
Voulez-vous m’autoriser à vous remercier pour ce bilan extrêmement approfondi formulé avec à la fois beaucoup de pondération mais aussi avec beaucoup de fermeté pour ce qui touche à l’essentiel.

haut de la page
Message no 95

Anne et Laurent Leborgne L1303 le 09/03 /2013
     Bonjour j'ai reçu via une connaissance la lettre du général de Launay
Il va sans dire que j'y souscrit pleinement
J'ai personnellement vécu la logique pavlovienne dans lesquels nos contemporains sont enfermés à savoir Contre la loi Taubira= Lobby Catho = réac = facho = indigne de la démocratie....

comment dénoncer cela?
je pense qu'il ne suffit pas seulement de dénoncer,
-d'une part il faut avoir une approche type non violente, c'est essentiel pour désarmer l'adversaire
-d'autre part, je crois personnellement que pour une personne qui est en "délicatesse" avec l'enseignement de l'Eglise catholique, ( avortement , divorce, voir même pillule ) le premier réflexe est de se justifier en déclarant la loi de l'Eglise caduque. Le mécanisme psychologique qui consiste à remettre en cause la loi plutôt qu'en toute humilité , se remettre soi même en cause, est très puissant, d'autant plus puissant que les gens culpabilisent et s'enferment car ils ignorent totalement ce qu'est la le sacrement du pardon. Si nous ne prenons pas en compte ces mécanismes psychologiques, nous aurons systématiquement contre nous 90 % des personnes qui ont été acteurs ou victimes d' un divorce, qui ont personnellement vécu un avortement ou par leur famille....ce qui fait que nous aurons ( ou plutot que nous avons une majorité) de gens contre nous. En effet ces personnes s'auto excluent.

Il me parait donc très important de trouver un langage adéquat pour ces personnes.

haut de la page
Message no 94

Chatillon L 1303 le 09/03/2013
      Je viens de lire avec le plus grand intérêt votre lettre de Mars. Je me suis immédiatement employé à la diffuser à tous mes contacts .

Je vous remercie pour ce bilan extrêmement approfondi formulé avec à la fois beaucoup de pondération mais aussi avec beaucoup de fermeté pour ce qui touche à l'essentiel.

haut de la page
Message no 93

UnNantais L1303 le 09/03 /2013
     Je souscris pleinement à la lettre de Mars. J'ai personnellement vécu la logique pavlovienne dans lesquels nos contemporains sont enfermés à savoir: Opposé à la loi Taubira = Lobby Catho = réac = facho = indigne de la démocratie...Comment réagir à cela? je pense qu'il ne suffit pas de dénoncer:
-d'une part, il faut avoir une approche type non violente pour désarmer l'adversaire,
-d'autre part, je crois que pour une personne qui est en "délicatesse" avec l'Eglise catholique, (avortement, divorce...)le premier réflexe est de dire: la loi de l'Eglise est caduque. Remettre en cause la loi plutôt que se remettre en cause, d'autant plus que les gens ignorent ce qu'est le le sacrement du pardon.Si nous ne prenons pas en compte ces mécanismes psycho, nous aurons contre nous 90 % des acteurs ou victimes d'un divorce, ou d'un avortement contre nous. En effet ces personnes s'auto excluent.Il est donc important de trouver un langage adéquat pour ces personnes.

haut de la page
Message no 92

Stan La guerre des idées le 04/03/2013
      Comme toujours, mon général,vous démontrez avec force et clarté que le combat contre le cancer n'est jamais terminé. Quand le ministre Peillon dit vouloir s'appuyer sur la jeunesse pour changer la société, il se dirige vers l'embrigadement, si chère aux jeunesses communistes.
Je vais transmettre votre texte à tous mes parents et amis, en leur demandant de faire suivre.
Message no 91

Athanase Réponse au billet du 20 février 2013 le 25/02/2013
      Merci pour votre récit.Puisse-t-il nous aider à ne pas relâcher notre vigilance devant cette mondialisation de la malhonnêteté à tous les échelons de la société, et dans tous les domaines de la vie quotidienne ?
Merci pour votre Association France-Valeurs qui rappelle qu'il existe des Valeurs humaines fondamentales qui permettent de survivre.
Message no 90

webmaster Un article le 15/02/2013
Message no 89

Alain Association d'aide au handicap le 22/04/2012
      En réponse au billet du 18 avril , il existe une association pour l'aide et le soutien au quotidien des personnes touchées par un handicap.
http://www.solhand-maladiesrares.org/index.html

haut de la page
Message no 88

P. Henri de Penfentenyo Un coup d'oeil dans mon rétro le 16/04/2012
      Général,
Merci, de votre livre découvert presque par hasard (en fait, non, pas par hasard mais par le jeu de la Providence).
Au prêtre que je suis, il confirme la certitude que le bien ne fait pas de bruit, et que Dieu ne dort pas !
Avec tout mon respect et ma gratitude pour votre témoignage. Dire que la France en a besoin est une tautologie !
Soyez assuré de ma prière pour vous, les vôtres, et pour votre engagement au service de la Cité.

haut de la page
Message no 87

Jean Delaunay Livres de JD le 05/01/2012
      C'est vrai que "Lettres à mes petits enfants sur des sujets qui fâchent" et "Femmes de soldats" sont épuisés.
Vous pouvez cependant en obtenir sur demande une copie en ligne pour votre usage personnel.
Le livre "Un coup d'oeil dans mon rétro" est en revanche disponible.
JD

haut de la page
Message no 86

PV Livres le 05/01/2012
      C'est dommage que les livres de Jean Delaunay soient épuisés.
Comment peut-on s'en nprocurer le texte ?
Bravo pour la haute tenue de votre dernière lettre .
Amicalement
PV

haut de la page
Message no 85

Robou Lettre de Noël le 05/01/2012
      L'éditorial et la lettre de décembre correspondent tout à fair à ce que je pense.
Je diffuse cet excellent texte autour de moi.
Bravo Amitiés
Robou

haut de la page
Message no 84

ADVW Lettre de décembre 2011 le 05/01/2012
      Votre Lettre de décembre est remarquable et mériterait d'être publiée dans la grande presse .
Félicitations pour le travail que vous faites.
AD

haut de la page
Message no 83

douceret Nos Soeurs. le 13/12 /2011
     Le témoignage de ces deux Soeurs est éloquent mais n'est qu'un exemple de l'immense influence,éducative et sociale, des Oeuvres ouvertes un peu partout dans le Monde par des Soeurs.
     A l'image de Mère Térésa et de Soeur Emmanuelle , elles sont partout acceptées et respectées.Ces femmes dévouées, bien plus nombreuses que les hommes à oeuvrer sur le terrain, sont pour moi des modèles de la chrétienté.
     Je crains que nos prêtres ne se considèrent trop comme des théologiens, laissant aux soeurs le travail de base.
     Nul ne s'étonnera si j'écris maintenant que je suis partisan d'une plus grande place des femmes dans l'Eglise.

haut de la page
Message no 82

Athanase Billet du 23 novembre 2011 le 27/11/2011

          
Merci pour ce billet Il est réconfortant

            Quels que soient notre situation et notre âge, chacun a besoin d'Espérance avec un grand E
            et surtout de Courage avec un grand C pour affronter l'existence

haut de la page
Message no 81

TB Manifeste 2011 le 12/01/2011
Bravo et merci pour votre manifeste.

      Il doit en effet sonner le réveil
« des sans-voix ».

      Serge Dassault écrivait le 3 janvier, dans un grand quotidien, un article qui allait dans le même sens que vous : se rassembler pour réagir, oser prendre des initiatives, soutenir les écoles qui acceptent de recréer le goût du travail dès la maternelle. A 5/6 ans, nous, nous savions lire, écrire et compter. Pourquoi serait-ce impossible aujourd’hui ?
      Qui osera ouvrir de vraies « écoles normales » pour réapprendre aux futurs maîtres la pédagogie, l’autorité, l’instinct éducatif, l’attention portée aux enfants en classe et dans la cour de récréation...
~~~
      Les sans-voix d’hier ont une possibilité de se faire entendre s’ils se regroupent.
C’est à nous de faire taire les médias qui propagent la sinistrose en constituant une caisse de résonance à la violence, à la délinquance, aux «affaires», aux rumeurs délétères.

      Rester sans-voix, c’est lâche. Il faut nous réveiller en soutenant ceux qui osent agir et réagir.
Comment continuer à supporter que 50 voyous intimident les 10 000 habitants adultes d’une cité ?
Comment continuer à tolérer les incendiaires ?
Jusqu’à quand les cagoules seront-elles autorisées ?

      Les-sans voix doivent devenir une force agissante par l’intelligence et dans la légalité.
Intervenons auprès des parlementaires pour soutenir massivement une proposition urgente.
Ecrivons dans le courrier des lecteurs de notre journal. Téléphonons au cours des émissions radio.

      Seules, cent personnalités ont osé réagir lors du massacre des chrétiens. Combien de « Sans voix » s’y sont joints ?
      Mobilisons-nous derrière Serge Dassault. Mobilisons-nous davantage avec le Secours Catholique pour secourir les pauvres gens, mais aussi pour «vérifier» l’emploi des fonds reçus.
Distribuer des repas, c’est bien, mais contre quelle collaboration demander en échange ? Or, une foule de gens assistés depuis des années sert de réserve protestataire aux mouvements anarchistes !
      Les retraités ne se mobilisent pas assez …. Rester sans –voix est une démission. Il faut nous ranger parmi ceux qui osent dire la vérité et proposer des réformes.
      Nous ne sommes pas en dictature. La liberté de presse et de parole n’existe-t-elle que pour ceux qui accusent, démolissent, manifestent ?
      Il est urgent de retrouver l’intelligence créatrice, d’encourager le goût du travail plutôt que celui de la réclamation, de dénoncer des affiches imbéciles du genre: «j’ai 16 ans et je veux ma retraite».
      On a besoin de gens intelligents qui sachent réagir, comme vous le faites, avec bon sens et modération : surtout pas de violences verbales.

      Rassemblons-nous pour exiger des médias un changement de ton dans leurs émissions.
Travaillons pour que le bon sens et la vérité interviennent dans les débats pour contrebattre la démagogie et le politiquement correct.

Merci de nous y aider.
TB            

haut de la page
Message no 80

Ba. Loo Rapports humains le 07/12/2010


      Une fois n'est pas coutume mais je tiens à réagir à votre dernière lettre de France Valeurs que j'ai beaucoup appréciée.

      Elle vient à point nommé après des discussions familiales avec l'une de nos filles ( sur l'estime de soi , s'accepter soi-même et accepter les réflexions des autres, faites durant un stage par exemple ! ) et avec son frère ( qui se mure en ce moment et n'accepte pas de parler avec nous de son orientation ) .
     Bref j'ai lu avec beaucoup d'intérêt vos réflexions exprimées avec beaucoup de clarté .
     Merci de nous donner l'occasion , en relisant en famille cette lettre , de reparler de ces sujets si importants que sont l'écoute, le silence , la nécessité de parler et de s'accepter.
     Bravo et merci pour toute l'énergie et la compétence que vous mettez à notre service.
Ba.Loo          

haut de la page
Message no 79

Raymond Rapports humains le 02/12/2010


      En ce qui concerne les rapports humains Madame Marie-Madeleine Martinie évoque des points importants : Respect, Caractère, Personnalité etc... dans son livre "COMMUNIQUER EN FAMILLE" (Ecouter pour entendre)
Sarment. Edition du Jubilé. 2003 Guide Totus
ISBN 2 8667 9112 6
Communiquer en famille

haut de la page
Message no 78

RM Rapports humains et caractérologie le 02/12/2010


      Rapports humains et caractérologie

     J'ai mis longtemps avant de me rendre compte à quel point les rapports humains étaient liés à la psychologie. C’est un certain Monsieur Barboux, qui, m’ a fait découvrir la caractérologie, ce qui a été pour moi une véritable révélation en psychologie.
     En effet, la psychologie classique s'évertue à décrire et analyser les diverses composantes du psychisme communes à tous les hommes : mémoire, instincts , intelligence,émotions ...
     Tandis que la caractérologie s'attache essentiellement à rechercher et étudier les différences entre les caractère particuliers.
     Et alors, pourquoi attacher une si grande importance à la caractérologie ? Parce qu’elle est d'une grande utilité pratique pour "améliorer les rapports humains".
     Afin de s'y reconnaître dans la diversité des psychismes, la caractérologie de Le Senne dégage trois facteurs "principaux": émotivité, activité, et facteur de retentissement ou secondarité, et un certain nombre de facteurs "secondaires" congénitaux.
     L'acquis vient ensuite, et se superpose à l'inné, se combinant avec lui sans l'altérer. L'intensité de chaque facteur est cotée de 1 à 9.
     La caractérologie, en mettant en lumière l'existence d'une grande diversité de personnalités , explique très bien la si fréquente difficulté des rapports entre les hommes.
     Exemple: une personne de faible secondarité sera jugée "frivole" par une personne de forte secondarité, pendant que la seconde considérera la première comme ayant un caractère "difficile". (C'est d'ailleurs pourquoi la caractérologie s'interdit tout jugement de valeur sur les caractères, se limitant à les connaître et les expliquer.).
     Autre exemple. Ma femme est de "polarité" "Mars", et moi, de polarité "Vénus". De sorte que j'ai souvent tendance à la trouver peu conciliante, voire agressive, alors qu'elle me trouve trop laxiste. Étant également très secondaire, je retiens ces faits, je les admets, je les intègre dans mes données, Heureusement, car de son côté, étant très peu secondaire, elle ne parvient pas bien à comprendre et retenir ce phénomène. (Fort heureusement, nous sommes très semblables, s'agissant du facteur "émotivité", et là, nous nous comprenons très bien et développons ce point positif). Par contre, ma femme a un facteur "activité" très élevé, tandis que moi, je suis quelque peu en dessous de la moyenne. Je m'en tire grâce à ma secondarité qui , par le détour de la réflexion, me montre la nécessité de l'action, et la possibilité de faire appel à de judicieuses motivations.
      (Il existe une caractérologie ethnique. J’ai vécu à Madagascar . Or, beaucoup de Malgaches sont des "Non-actifs", jugés "paresseux" par les gens qui ignorent la caractérologie. Comme ils sont souvent aussi de polarité "Vénus", jugés fourbes et dissimulés par les non-initiés, nous nous comprenions fort bien, et je les trouvais sympathiques. Un fait très amusant, j'ai eu un élève Malgache qui était un "actif", bien éveillé en classe et "participant". Mais comme les collègues n'étaient pas habitués à ce comportement pour des Malgaches, certains le considéraient comme "contestataire"!!!°
     La plupart des Chinois et des Japonais sont fortement "actifs", cela se voit tout de suite. Bon nombre des Allemands aussi. Mais je crois, à première vue, que les Chinois sont secondaires, et les Japonais bien moins. ) (Il existe aussi une "Caractérologie des enfants et des adolescents", très intéressante, et qui serait utile à tous les éducateurs, parents, enseignants, prêtres, )...

     En fait, la caractérologie existe sans doute depuis les débuts de l'humanité. J'en ai trouvé des traces dans un livre de la bibliothèque rosicrucienne attribué à Amenotep , et elle a connu un début de développement "scientifique" avec les "Tempéraments" d'Hippocrate. Tous les "moralistes" en faisaient aussi. Mais sa grande avancée ne date que du début du XX° siècle.
     En conclusion, je regrette vivement que la caractérologie ne soit pas mieux connue et plus largement répandue, car je suis certain qu' elle améliorerait grandement les rapports humains.
***

     Il y a parfois des discordances plus ou moins gênantes entre les goûts et les composantes caractérielles. C'est ainsi que j'ai des goûts très larges, alors que j'ai un "champ de conscience" assez étroit. J'y remédie, plus ou moins, et toujours grâce à la Secondarité, par de la méthode, une bonne classification et la mémorisation voulue des points de repère, et de ce qui importe le plus...
RM           

haut de la page haut de la page
Message no 77

Alain Silence ! le 01/10/2010
Suite au Billet "Silence !" du 29/09/2010

     Le département de la Défense américain a acheté puis mis le feu à une dizaine de milliers d'exemplaires d'un livre écrit par un militaire de réserve.
     L'armée affirme avoir mis au bûcher Operation Dark Heart («Opération Coeur Sombre»), les mémoires du Lieutenant Colonel Anthony Shaffer, parce que le livre «contenait des informations qui pourraient mettre en danger la sécurité nationale».
     Dans ses mémoires, Anthony Shaffer raconte son passage en Afghanistan, quand il dirigeait une équipe d'opérations secrètes sous l'administration Bush.

haut de la page
Message no 76

Anonyme Les chrétiens d'Orient le 14/07/2010
     J'approuve totalement ce messagez et ne puis que recommander à tous de faire un geste en faveur de l'Oeuvre d'Orient qui fait un magnifique travail de soutien aux chrétiens d'Orient.
     Contribuons donc à les soutenir financièrement ne serait-ce qu'avec 10 €.

L'Oeuvre d'Orient
20 rue du Regard
75006 Paris

www.oeuvre-orient.fr

haut de la page
Message no 75

Douceret Les chrétiens d'Orient le 02/07/2010
     J'ai lu dans un message récent ce cri d'alarme du général Delaunay à propos des chrétiens d' Orient qui sont tués ou chassés dans le silence complet de nos politiciens. Je me suis intéressé à leur sort à la suite des actions d'une de mes filles qui vit en Turquie depuis 20 ans et qui consacre son bénévolat à venir en aide aux petites soeurs qui luttent pour leur survie.Je dis à ceux qui veulent permettre à ces communautés chrétiennes du Proche Orient qui luttent pour survivre: '' n'hésitez pas à les aider; pour ce faire je préconise de passer par l'Oeuvre d'Orient qui se dévoue sans compter''.
Croyez moi , ils ont du mérite.

haut de la page
Message no 74

Dramer Concerne l'article Au Drapeau revue UNC le 10 /06 /2010
      Général d'armée Jean Delaunay
Il est bien regrétable que dans l'article se rapportant "Au Drapeau" dont j'ai pris connaissance dans la revue de l'UNC, il n'y ait ni le nom du responsable FNAC, ni le nom du photographe et encore moins celui du juge.
Pourquoi garder l'anonymat,rien n'interdit de les publier. Soyez certain, c'est ce qu'ils craignent le plus. Vous signez bien vos articles ? Alors...

" Je n'ai pas mis les noms parce que je ne les connaissais pas." Jean Delaunay

haut de la page
Message no 73

Webmaster Drapeau - Pétition le 08 /05 /2010
      PETITION pour que soient condamnés les auteurs d’outrages aux emblèmes nationaux !
"Les récents outrages et autres insultes à nos emblèmes nationaux, n’ont que trop duré.
Nous ne pouvons plus les tolérer !
Quand on touche aux emblèmes nationaux, ce sont ceux qui sont tombés pour la Patrie et chacun de nous que l'on insulte."

SIGNEZ LA PETITION en cliquant sur le lien :
petition

haut de la page
Message no 72

Ogier Drapeau le 06 /05 /2010
     Tout à fait d'accord avec vos analyses. Voici une correspondance que j'ai expédiée aux députés des Pyrénées Orientales(un seul a répondu D. MACH) ainsi qu'à mon carnet d'adresse.Faudra-t-il un jour descendre dans la rue ??

Monsieur le Député,

     Vous n'êtes pas sans savoir le prix !! attribué par la FNAC de Nice lors du « Marathon de la photo, catégorie politiquement incorrect » à un cliché montrant un homme « se torchant le cul dans les plis du drapeau français ».

      Dans le figaro, le Ministre de l'Intérieur (selon le journaliste) explique que cette photo « n'est pas de son goût » quant au Procureur de la République de Nice (apparemment saisi d'une plainte) il classe celle-ci sans suite au prétexte que « les ouvres de l'esprit » sont exclues de la loi.
     Je tiens à vous rappeler que beaucoup de Français sont morts ou portent dans leurs chairs les sacrifices consentis à ce drapeau et sa devise « Liberté, égalité, fraternité »
     A l'heure où très souvent les valeurs de la République sont bafouées, la Marseillaise sifflée dans les stades, le drapeau brûlé, certains quartiers interdits, bus incendiés, laïcité en berne etc.. il me semble impensable que les élus du peuple ne réagissent pas par une plainte au pénal, un article ou intervention dans les médias ainsi qu'une information argumentée à leurs électeurs, qui ne manqueront pas de s'en souvenir aux prochaines élections.
     Que n'aurait-on entendu dans les médias si cette photo avait été faite avec un autre drapeau ..
      En espérant une réponse veuillez agréer, Monsieur le Député, mes salutations distinguées.
Jacques OGIER          
Vice-président National de la Fraternelle Militaire

haut de la page
Message no 71

Robert Seaumaire Lettre de mai le 03 /05 /2010
     Comment ne pas être d'accord avec le rédacteur de la lettre de mai lorsqu'on est de la même classe d'age , et qu'on se recommande des mêmes valeurs chrétiennes auxquelles - par le biais de * coups bas * assénés à notre Pape - des médias déchaînés tentent d'en empécher une expression engagée ( qu'au contraire le Pays semble attendre dans ses profondeurs , les promesses des chantres des *lendemains qui chantent* n'ayant pas été tenues ).
Mais je voudrais aussi y ajouter , parce qu'elles me paraissent déteminantes dans la neurasthénie actuelle et qu'il faudrait y porter remède - des causes anciennes mais toujours prégnantes dans leurs effets et qui constituent le lit du désamour général :

-1) le mauvais choix opéré lorsque - sous la férule de notre composante anglo-saxonne - nous nous sommes ( nous européens) laissés circonvenir - alors que nous n'avons pas encore pu consolider nos fondations - en abandonnant les promesses d'un marché commun protégé pour rejoindre l'escadre libre échangiste et les 40émes rugissants qu'avec elle nous aurions à affronter : de proche en proche, et par un jeu savant de yoyo auxquels - à nos dépens - se livreront dollar et yuan , l'un laxiste , l'autre férocement calculateur , la victoire du second et de sa politique des coûts de production toujours tirés vers le bas entraineront chez nous , dans la vieille Europe - fermetures d'usines et délocalisations sur lesquelles il sera difficile de revenir dans un marché de consommateurs saturé ( donc un chomage dont les chiffres explosent avec une panique sociale chez ceux qui jugent lucidement la situation parce qu'ils la vivent et n'y voient pas d'issues ) : rétablir ( au titre de la défense de notre emploi , un prélèvement douanier à nos frontières, ou chez les grossistes ??).

-2) Chez nous ensuite ( l'exception française ) , le poids excessif de la fonction publique dans nos structures nationales entièrement phagocytées, avec un secteur privé qui s'épuise à entretenir - dans des salaires ( et à côtés ) obtenus qui lui paraissent exorbitants - un moloch public jamais rassasié , situation apparaissant désormais scandaleusement irréversible aux yeux d'une majorité croissante de notre population qui crie à l'injustice face à l'épreuve . S'opère ainsi une ponction sur le budget national interdisant toute remise en ordre et que seul un référendum pourrait régler ( déchirement national assuré ) cela à cause d'un déficit budgétaire que se sont autorisé des gouvernants laxistes ( mais qui a servi partiellement - sans qu'on veuille l'admettre - à s'assurer la paix sociale par des hausses de salaires sur lesquelles il devient impossible de revenir sans voir la grève gronder dans nos rues).

-3) S'y rajoute le déséquilibre notoire qu'un système trop libéral a installé , au détriment du monde du travail, et cela depuis trop longtemps , d'ou dégâts considérables , dans la redistribution de la richesse produite et sur lequel il faudrait revenir par un engagement majeur dans lequel les chrétiens trouveraient leur place .

-4) Il est aussi permis de citer la baisse du pouvoir d'achat des ménages - ponction cette fois insidieuse parce qu'indolore - due à l'utilisation grandissante et généralisée , au niveau de chacun des membres d'une même famille - des ordinateurs , portables et autres blogs ( prélèvements correspondant , selon Mr Arthuis , Sénateur , à une ponction de 7 milliards de dollars annuels sur les budgets familiaux au profit de Google ) .
     Autre cause d'angoisse , et pas la moindre : ces fameux crédits * revolving* aux taux usuraires de 19 à 21% , dans lesquels plongent - pour 143 milliards d'euros cette année - d'innombrables * pauvres gens * à qui il ne reste plus que les yeux pour pleurer et les nuits sans sommeil : quand fera t'on cesser ce *gangsterisme financier pratiqué dans l'impunité * ?? OUI , il y a lieu de s'attaquer partout à ces anomalies de fonctionnement d'un système économique trop rapace .

      Et pour en terminer avec ce survol , et parce que je porte en moi cette préoccupation pour avoir fait la guerre avec - à mes côtés - des frères d'armes de toutes provenances , pour les avoir encore vus participer plus tard , dans nos usines et chantiers , au miracle économique des 30 glorieuses , je n'accepte pas ce mauvais accueil de l'étranger qui a débuté - chez nous - avec l'autorisation d'un regroupement familial que nous n'avons pas su accompagner , laissant se créer les ghettos pour eux dont les aînés appelaient la France la * Mère Patrie *. Serions nous devenus une Nation médiocre , ayant perdu ses traditions séculaires d'accueil , et qui ne voit pas que ces étrangers fuient la misère chez eux , souvent climatique, en venant chez nous à partir de Pays que nous connaissons bien ?.
     En ce sens , un service civique ( maintenant voté ), et qui permettra peut être à tous ces jeunes de découvrir ensemble leur Pays à la force des pédales de leur VTT d'affectation ( comme l'ont fait les Israeliens chez eux ) recréérait sans doute du lien et des solidarités nouvelles au sein de ces populations jeunes qui ne se rencontrent plus ( et dont un sondage récent dit qu'ils sont , entre 18 à 29 ans , 45,8% à être tentés par le rejet de l'étranger ).Mais il leur faudrait pédaler dans l'effort , à la De Lattre de Tassigny . ....

      Régis Debray dit de la Nation française que < par une resquille anchronique , ( cela grace à un De Gaulle qui aurait su nous masquer le passif ) , nous voyagerions , depuis longtemps , en première classe avec un billet de seconde > : J'aimerais tant voir mon Pays redevenir * grand * et retrouver sa place naturelle - celle que lui valait son histoire - dans les 1ere classe que lui vaudrait, à nouveau, la fraternité universelle remise en pratique

haut de la page
Message no 70

Louis Bonnin A propos de l'outrage au Drapeau. le 01 /05 /2010
     Les auteurs d'"oeuvres de l'esprit" n'ont jamais été protégés des rigueurs de la loi lorsque ces oeuvres portaient atteinte à l'honneur de la France.
      En leur temps, de telles oeuvres ont valu la prison à Louis-Ferdinand Céline, le peloton d'exécution à Robert Brasillach, et la mort aussi, comme dernier recours, à Pierre Drieu La Rochelle.Certes, il s'agissait d'oeuvres produites en temps de guerre par des écrivains renommés
      Mais justement, depuis le 11 septembre 2001, nous sommes en guerre, et de jeunes Français meurent au combat en Afghanistan pour l'honneur de notre drapeau.
     Aussi médiocre que puisse être l'oeuvre du gribouilleur distingué par la FNAC, il suffit qu'elle ait pu être qualifiée d'"oeuvre de l'esprit" pour qu'on ne puisse tolérer que l'outrage au Drapeau devienne, au mépris de la loi, une pratique licite et courante dans notre pays.
Message no 69

Douceret Le drapeau le 29 /04 /2010
     Cette réaction du général Delaunay n'est pas pour surprendre ceux qui le connaissent.
Mais je me demande pourquoi toutes les nombreuses associations d'Anciens combattants, premières concernées par cet affront ne réagissent pas.
Je verrais pourtant très bien le lancement par ces associations d'une pétition auprès de nos députés; ne sont-ils pas sensés être à notre écoute?

haut de la page
Message no 68

Douceret Le général Bizart le 26 /03 /2010
     Je souscris à tout ce que le général Delaunay a écrit sur ce grand soldat.
Je voudrais y ajouter un témoignage.
A l'ENSOA de Saint Maixent chaque promo choisit un parrain parmi des sous-officiers exemplaires.
Cette fois là le choix s'était porté sur un adjudant ayant servi à Dien Bien Phu sous les ordres du capitaine Bizart.
Ce dernier, général de CA, vint présider la cérémonie qui commençait par une présentation du parrain.
Par son témoignage émouvant, empreint de simplicité, d'humanité et de foi, il bouleversa l'ensemble de l'amphithéatre: il se créa un silence oppressant avant qu'une vague d'applaudissements mêlés de pleurs ne vienne submerger l'auditoire.
Comme quoi le charisme d'un chef peut tout bouleverser.
Et je pense que personne n'aura pu oublier à la fois le parrain et le général Bizart.

haut de la page
Message no 67

Robert L1003 le 11/03/2010
      Voila une modeste contribution au dossier bonheur.

POUR TOI ET LES TIENS, UNE VIE SIMPLE ET DIGNE

- Dans ton coeur, tu sens flamber l'amour diffus généralisé, qui manifeste la présence de l'Esprit.
- Toujours tu resteras sensible au Beau et au Bien. Tu garderas le sens de la dignité humaine, de la conduite juste, et de la rectitude morale et intellectuelle. Tu ne trahiras pas la confiance qu'on a mise en toi.
- Ceux que tu aimes, avec joie, tu chercheras leur bonheur, tu t'intéresseras à leur vie, tu les aideras autant que tu pourras.
- Afin de pouvoir agir le mieux possible, de ne pas devenir une charge pour la société et un désagrément pour tes Proches, et aussi pour ton agrément personnel, tâche de te maintenir en bonne santé, et de cultiver toutes tes aptitudes: physiques, intellectuelles, et affectives.
- La Nature est ta grande patrie terrestre. Tu garderas le contact avec les Éléments, la lumière, l'air, l'eau, la terre, le soleil.
- Sois en règle: avec les autres, avec toi-même, avec tout. Tu y trouveras une grande paix, et l'intime satisfaction de toi.
- Tout ce qui t'entrave et te gêne sans que ce soit un avantage pour quiconque, tu t'en libères grâce à une juste critique.
- Ton métier comporte des avantages et des agréments, c'est certain. Examine-les, apprécie-les. Essaye, si tu veux, d'améliorer ta situation, mais de toutes façons, tu trouveras une grande satisfaction à faire bien ton métier, comme d'ailleurs, tout ce que tu fais. Et ensuite, tu apprécieras pleinement des loisirs et des divertissements bien mérités.
- Afin de passer facilement du rêve à l'action, pour mettre en application ce que tu auras décidé, et aussi pour supporter dignement tout malheur qui pourrait t'arriver, tu entretiendras sans défaillance ta force de caractère, inébranlablement.
- Que la Société et le vaste Monde soient pour toi des espaces ouverts, dans lesquels tu évolueras avec aisance, et agrément. Tu y trouveras toutes sortes d'intérêts, et tu y gagneras l'expérience de la vie.
- Si tu as une religion dont tu te trouves bien, garde-la précieusement. Sinon, tu chercheras avec ferveur le sens quelque peu caché de la vie, et tu trouveras aussi l'inexprimable Transcendance.
- Que l'Espoir et la Sérénité soient en toi, maintenant et pour toujours.
Robert

haut de la page
Message no 66

Gemon Identité française le 16/01/2010

      Votre intervention à propos de l'identité me parait très judicieuse , je l'approuve sans réserves . Au surplus elle évoque pour moi, une anecdote révélatrice .
     En juin 1984 , je me trouvais à Pékin , en visite chez ma fille dont le séjour de six ans allait se terminer . Nous avions, en sa compagnie fait la visite d'un temple . Le Temple de la Cloche « Admirable ! Saisissant ! Outre les multiples cloches exposées dans la cour , toutes sculptées d'idéogrammes en relief, ce qui donne une idée de la minutie du travail de création , il y avait, en plus toute une galerie d'objets d'art d'une qualité incomparable , avec un guide d'une grande intelligence . Les quelques traductions qui m'étaient faites suffisaient à le démontrer . N'oublions pas que la Chine sortait à peine de la révolution culturelle qui avait vu les jeunes gens maltraiter les vieux sous le seul prétexte qu'ils avaient été les témoins d'un passé rejeté . Au terme de cette visite faite en même temps par de nombreux chinois de tous âges , je demandais à ma fille de poser aux visiteurs chinois la question suivante .
     Les chinois qui sont ici avec nous , ressentent-ils de la fierté en voyant les merveilles exposées ici, et éprouvent-ils de la reconnaissance envers les générations qui leur ont laissé ces merveilles ?
     La réponse unanimement positive des 30 ou 40 chinois qui étaient présents , avec forts hochements de tête significatifs et même expressions de fierté outragée m'ont convaincu se deux choses
     D'abord il était évident que la révolution culturelle était bien terminée .
     Ensuite que les chinois comme les autres avaient une perception très nationaliste de leur identité , ils se reconnaissaient héritiers d'un passé , à la fois riche et glorieux , et ils en étaient fiers . La crise identitaire était passée , les sentiments nationalistes reprenaient leur droits . La suite on la connaît, elle se déroule sous nos yeux avec la domination quasi absolue de ce pays dans de nombreux domaines . Belle leçon pour nos contempteurs.      GM

haut de la page
Message no 65

Sedou L'identité nationale. le 16/01/2010
      J'ai relu avec beaucoup d'intérêt votre excellente lettre relative à l'identité nationale.
     J'ai vu aussi que vous n'aviez pas tenu compte de ma petite suggestion de parler de la laïcité ( à l'exception du membre de phrase ''tout en vivant la laïcité'' ) .
     Vous avez sans doute écouté hier le débat avec Besson, et entendu qu'il citait la laïcité comme l'un des fondements de l'identité. Je pense aussi qu'il faut en parler pour les raisons suivantes:
     - La laïcité est avant tout un système qui exclut les églises de l'exercice de tout pouvoir politique; même s'il y eut des évènements fort regrettables lors de la séparation de l'église et de l'Etat, chaque Français a compris que l'intérêt général voulait que la laïcité regroupe dans la concorde les chrétiens et les athées; laïc n'est pas synonyme d'anti clérical.
     -Ce système a été particulièrement bénéfique pour les états musulmans qui l'ont adopté, en empêchant la religion d'accaparer le pouvoir politique; l'exemple de la Tunisie est emblématique et la population tunisienne s'en réjouit. Il en fut de même de la Turquie avec Atatürk. Le Bangladesh, pays profondément musulman vient de renouer avec les principes laïques pour contrer les partis religieux.
     -C'est le coeur du problème: la laïcité permet de combattre l'extrémisme. Elle ouvre une porte à tous les musulmans qui sans renier leur religion veulent profiter de la liberté que leur offre ce système politique de tolérance.
      C'est selon moi le meilleur des leviers pour l'intégration; j'ai cotôyé dans l'armée d'Afrique des officiers musulmans ( je pense au petit-fils d'Abd el Kader, aux généraux Kettani, N'michi, Oufkir ou Essid)qui étaient parfaitement intégrés à notre civilisation. C'était certes une élite, mais l'école de la République était passée par là.
     C'est pourquoi aussi je pense que la laïcité fait partie de l'identité nationale. SD

haut de la page
Message no 64

Jean Delaunay Lettre de janvier 2010 le 15/01 /2010
      Je remercie les nombreuses personnes qui m'ont adressé un message personnel de félicitations sur le contenu de notre Lettre de Janvier.
Ces témoignages de sympathie m'encouragent.
***
Le dernier message, reçu ce matin, me dit:
"Votre papier sur l'identité française, très fort, est diffusé par mes soins à nos descendants.
Le vivre ensemble est la première condition d'une identité assumée.
Il y manque toutefois un court paragraphe sur ce qui nous caractérise, nous autres français, c'est un art de vivre, la table, l'amitié, la complicité, et souvent l'amour. C'est une dimension unique et enviée de notre identité nationale.
On peut ajouter aussi que vivre en France, c'est vivre en Europe et pas dans un autre continent... Cela aussi, c'est déterminant..
Encore bravo
JG"
Message no 63

JB L1001 le 15/01 /2010
     Bravo pour votre Lettre de Janvier sur l'identité française.
Nous l'approuvons entièrement . JB
Message no 62

Douceret Voeux du 30 décembre le 02/01 /2010
     A tous ces voeux, je voudrais ajouter le souhait que France Valeurs continue à nous donner en 2010 toujours autant de courage pour ne pas subir.

haut de la page
Message no 61

Athanase Le besoin d'appartenance le 29/12 /2009
     En réponse à la lettre de janvier 2010.

"L'être humain a besoin de se reconnaître dans : une famille , une culture, une nation, etc. "
"Le sentiment national est naturel à toutes les nations, à tous les pays. Il est aussi naturel que l'amour filial et que l'affection familiale. "
"Le sentiment national n'a rien à voir avec le nationalisme"

(Réf. C'était de Gaulle - Alain Peyrefitte Tome 1 Ed.de Fallois Fayard )

Bonne et heureuse Année à notre France

haut de la page
Message no 60

Monique LAYE Douce France le 26/09/2009
      Je vous souhaite un très bon rétablissement.
      Votre site est très intéressant.

haut de la page
Message no 59

Mireda F.Lalanne le 22/09/2009
      Merci pour la diffusion de l'article de Francis Lalanne.Les paroles fortes exprimant des opinions saines nous parviennent toujours d'un petit nombre de personnalités hors du commun.
      Nous finissons par penser qu'en dehors de ce cénacle tout le troupeau est anesthésié.
      Un peu de bon sens, venant d'un autre horizon, fait du bien.

haut de la page
Message no 58

Athanase En réponse à votre lettre de septembre le 31/08/2009
      En réponse à votre lettre de septembre 2009 sur la formation des élites:
     "A l'époque actuelle chacun est sur un siège éjectable", que ce soit :
     - dans sa vie professionnelle
     - dans sa vie personnelle
     - dans sa vie sociale, etc.
     L'insécurité est permanente et à tous les niveaux...

     Mgr Tony ANATRELLA dans son livre "Non à la société dépressive" écrit ceci dans le chapitre "Survivre" :
      "Il ne faut cependant pas trop vite taxer l'homme moderne d'égoïsme, même s'il n'est pas à l'abri d'un manque de générosité il cherche surtout à survivre" etc.

      "Non à la société dépressive" Flammarion - Collection Champs

haut de la page
Message no 57

Robert SEAUMAIRE A propos de la formation des élites le 11/08/2009
      A propos de la formation des élites

     Le thème de la formation et de la sélection des élites ( votre lettre du 1-7 ) m’incite à vouloir creuser un peu plus le sillon : pour planter quoi , où , et comment ??

     Nos anciennes générations savaient qu‘elles auraient à agir dans les structures que leur fournissaient nos empires coloniaux du moment . Vinrent les guerres mondiales, les décolonisations. Restèrent en place - à l’issue - des univers culturels qui - volens nolens - se réduisaient à ceux dans lesquels nos langues européennes restaient les langues véhiculaires d‘usage, anglaise pour les affaires, française pour une culture que nous souhaitions universelle , espagnole et portugaise conservant le reste .
     L‘EUROPE - qui se construisait - eut à choisir son camp : protéger son espace communautaire où rejoindre l’escadre du libre échangisme anglo-saxon. Elle entra dans la mondialisation telle que la souhaitaient les grandes multinationales, affronta le grand large et ses tempêtes prévisibles dont l‘actuelle .
     Le spectacle auquel nous assistons est celui d’une EUROPE du III ème millénaire phagocytée par son partenaire anglais, et dont les élites, essentiellement marchandes, savent - depuis - qu’elles auront (comme le font nos médecins lorsqu’ils assistent à un congrès) à utiliser un pidgin anglo-saxon qui fait florès pour des marchés à obtenir dont la caractéristique est qu’ils font toujours fi des préoccupations humaine et tiers-mondiste souhaitées par le plus grand nombre .
     Et , comme toujours en pareil cas, ont surgi les nations qui ont su tirer les marrons du feu : les USA grâce au dollar roi qu’ils ont laissé flotter à leur convenance, la CHINE , en sous évaluant - avec l’accord du précédent - son yuan , ce qui lui a permis d’opérer une razzia sur l’outil industriel des autres nations en les contraignant à fermer leurs usines en jouant sur le clavier des délocalisations successives pour obtenir les meilleurs prix de revient pour des marchandises souvent de bas de gamme . .

     C’est le contexte, radicalement nouveau par rapport à celui que nous avions connu, qui est devenu celui des élites actuelles en formation, nos enfants et petits enfants , celui pour lequel elles doivent fourbir leur intellect , si possible en conservant dans leur cœur une once d‘humanité :
          - Un bain nouveau, celui d’un mercantilisme agressif dans lequel sont autorisées toutes les manœuvres frauduleuses (dont la concussion qui leur pose problème) ..
          - L’usage obligatoire de la langue anglaise.
          - Et par contrecoup,l’usage de la nôtre se perdant ( avec de grands exemples navrants leur venant d’en haut : l’acceptation par nos autorités nationales des délibérations bruxelloises qu’elles ont à traduire de l’anglais pour pouvoir les appliquer, celui de nos enfants de maternelle auxquels il est envisagé d’apprendre les rudiments de cette langue alors qu’ils ne maîtrisent notoirement pas le français lorsqu’ils abordent la sixième ) .
     Nous n’avons pu, ni su, jusqu’à maintenant, résister à ce rouleau compresseur et nous y avons même perdu nos certitudes et valeurs d’antan : ce patriotisme dans les comportements ( que sous-tendait une histoire fabuleuse ), ces valeurs chrétiennes et républicaines ( dont nous étions si fiers ) , cette langue française ( ciselée par des générations de penseurs et d’écrivains auxquels elle devait son grand renom ) , acculée à un suicide collectif par ceux qui devraient la défendre et qui replient partout ses positions malgré les appels pressants venant du monde entier dont elle est l’objet .
     NB : pour Robert Badinter (La Croix du dimanche 28 juin ) : «l’élite républicaine , le culte de l’instruction publique , les Lumières ont disparu du monde occidental. Seul a compté le développement du capitalisme avec une classe dirigeante qui ne songeait qu’à comparer ses avantages énormes avec d’autres plus énormes encore» . Le spectacle de DAVOS le consternera .

     Comment, dans un pareil et si désastreux contexte, reprendre la main , sélectionner et former moralement nos futures élites ?? L’histoire en cours nous offrira-t-elle une seconde chance de remettre sur les rails une économie - celle qui les emploiera - mise à mal par cette faillite crapuleuse d’un système financier pervers : seule l’EUROPE jouit du poids requis pour imposer ses vues aux décideurs .

     Quant à notre langue, sans doute est-il déjà trop tard pour la sauver (ou au minimum lui redonner son rang) ,sauf, cependant , si notre Etat recouvre la clairvoyance de stopper enfin les dérives dans lesquelles il s’est laissé enfermer par le lobby français du livre , apatride en l‘occurrence .
Robert Seaumaire          
Message no 56

Webmaster Bonnes nouvelles de Louison le 11/06/2009
     Un article de Luc Adrian dans Famille Chrétienne nous donne de bonnes nouvelles de Louison
lire l'article
Message no 55

MIREDA Billet du 27/05 le 30/05/2009
      ...rendre HARMONIEUX sa communication CORPORATE et sa communication marketing, d'une part, et sa communication interne et sa communication externe d'autre part...

Pour cette fois, je ne comprends pas le billet et j'en suis bien marri.

haut de la page
Message no 54

Arlette Perego Louison le 20/05/2009
     J'ai bien trouvé ( j'ai 83 ans) Louison et j'ai apprécié avec beaucoup d'humour celui de Jean concernant la guerre froide , mon mari était lui aussi Officier de l'Armée française.
      Je prie avec foi pour le complet rétablissement de la petite mais j'aurais voulu connaître l'état du touriste russe, car, enfin, recevoir de si haut un petit corps a dû, quand même lui laisser des traces.
     Merci pour tout; bien amicalement dans le Seigneur .

haut de la page
Message no 53

Docteur Courpotin Louison le 19/05/2009
     Je me réjouis pour vous du miracle survenu à cette petite fille.
Tous les hommes possèdent quelque chose de bon qui nous conforte dans notre amour de l'Humanité.

haut de la page
Message no 52

Michel DIDIER Louison le 13/05/2009
     Bravo.!. pour ce petit billet en forme de très belle " parabole "... tout y est : la gravité, l'émotion, surtout la Foi bien sûr, et l'humour.!.

haut de la page
Message no 51

Hébrard Louison, le SDF et l'emprunt russe le 12/05 /2009
      C'est un miracle en effet et la petite Louison s'est trouvée sous la protection de la Vierge.
      L'information a été relayée à la télévision (tout au moins aux informations de 20h sur Antenne 2), mais comme bien souvent la version des faits est "retouchée" pour mieux faire passer un message ou toucher davantage la sensibilité du téléspectateur. En la circonstance, le touriste russe a été occulté au profit du SDF qui a reçu la fillette dans ses bras.... le titre aurait ainsi pu être "la belle et la bête".

haut de la page
Message no 50

Jean-Claude Le miracle le 12/05/2009
      C'est bien d'un miracle qu'il s'agit. Grâce à un Sdf que de nos jours personne ne remarque et à un russe courageux que moi aussi j'ai tant décrié quand j'étais encore militaire il y a 20 ans, un enfant a été sauvé. Tous deux sont les artisants de ce "miracle" Bravo et merci à l'un comme à l'autre. Le Seigneur leur viendra en aide sans aucun doute mais nous tous ici bas, témoignons leurs notre reconnaissance tant ils ont été perspicaces, efficaces et courageux. Ce sont bien là de vraies valeurs. Celles que nous livre "France Valeurs" et pour qui ce miracle n'est pas un hasard.

haut de la page
Message no 49

Guillaume et Marie LF Lettre de mai le 06/05/2009
     Bonjour Merci pour cette lettre dont le sujet est brûlant.
      (La Croix de ce jour http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2372708&rubId=788)
     Il faut absolument lire l’excellent livre « Bioéthique - Propos pour un dialogue Mgr Pierre D'ORNELLAS, Edition : LETHIELLEUX » 14 EUR. (Réf rapide en page 3 de la L0905).
Ce texte est très fin parce que scientifique et ouvert (le titre lui-même est subtil) et aussi parce qu’aucune référence directe à l’avortement ne peut susciter l’éternel discours « d’église hors du temps et de la société qui ne comprend rien aux enjeux actuels ».
Est-ce la raison pour laquelle l’autorité du Pape est la cible depuis qq mois d’attaque visant à le décrédibiliser ?

Le livre :www.libertepolitique.com/l-espace-librairie/5113-bioethique-propos-pour-un-dialogue

haut de la page
Message no 48

Jeanne Brottier-Botella Bioéthique le 06/05/2009
      Il y a une incohérence dans notre code civil qu'aucun juriste n'a relevé jusqu'à présent et j'en suis fort étonnée en tant que juriste moi-même.

      Dans le code Napoléon il existe un adage qui déclare "un enfant conçu doit être considéré comme né chaque fois qu'il s'agit de son INTÉRÊT"

      Si Napoléon avait demandé cette précaution c'est qu'il se méfiait des capteurs d'héritage.

      Il fallait attendre la naissance de l'enfant avant de partager l'héritage de son père mort à la guerre par exemple (les guerres napoléoniennes tout le monde connait).

      Pour ramener le sujet a notre époque, un enfant qui a la chance d'avoir une possibilité d'héritage est protégé par la loi jusqu'à sa naissance tandis qu'un pauvre enfant qui n'a RIEN peut être assassiné au bout de 12 mois.

C'EST ÇA L'ÉGALITÉ RÉPUBLICAINE ? CHERCHEZ L'ERREUR !!!!!!!!

haut de la page
Message no 47

Pierre Lettre de mars le 29/03/2009
     Sur le même sujet les publications du Dr Pierre Stagnara et de Mme Denise Stagnara sont disponibles à leur association Sésame créée en 1966.
Pierre et Denise Stagnara ont publié les livres suivants :

"Amours fidèles" Fayard 1990.
"L'éducation affective et sexuelle en milieu scolaire" Dunod 1992, réédité en 1995 et en 2003.
"Si on parlait d'amour" D.D.B. 1997.

Denise Stagnara et l'association Sésame ont publié ensuite :

"Aimer à l'adolescence" Dunod 1999, réédité.
"A mots ouverts" en cassette vidéo et CDROM.
"La première fois" Hydrogène-La Martinière jeunesse (2002).
"L'amour est génial mais ..." Dunod-Inter Editions (2005)

Si ces livres vous intéressent : contacter sesame@sesame-educ.org
Message no 46

Douceret Billet du 11 mars le 17/03/2009
     Je partage votre point de vue.
     Il est possible d'ajouter que pour pouvoir participer à des opérations communes avec nos Alliés nous devions appliquer les procédures de l'Otan.
     Donc, nous ne faisions pas partie de l'Otan, mais en suivions les principes... par obligation.
Message no 45

Antoine La place des retraités le 30/01/2009
PLACE DES RETRAITÉS
DANS LA
SOCIETE FRANÇAISE

par Hubert d’ALANÇON
Note rédigée à partir de 8 années d’engagement à divers stades du Mouvement Chrétien des Retraités.


Premier regard
La presse, les Pouvoirs Publics, et d’une façon générale l’opinion considèrent le monde de la retraite comme une partie qu’il est nécessaire de prendre en charge le mieux possible.
Concrètement, il s’agit de pensions à verser, de maisons de retraite à financer, de personnes à soigner davantage du fait de leur âge, de repas des anciens, de services d’assistance à domicile etc…Tout se passe, à première vue largement admise, comme si les retraités étaient essentiellement une charge pour la Nation.
Par ailleurs, qui, politique ou journaliste, s’intéresse aux retraités, et particulièrement à ceux d’entre eux qui sont valides ? Que vivent-ils après leurs activités professionnelles et l’éducation de leurs enfants ? Sont-ils en grandes vacances indéfinies, ou vraiment actifs chez eux et autour d’eux ? Sont-ils réellement exclus par la société, ou se mettent-ils en marge d’elle, cette société habituellement fascinée par le jeunisme et refusant la perspective du vieillissement et de la mort ? Assument-ils leur état de vie, ou s’illusionnent-ils en se prenant pour de jeunes seniors, en pleine forme, pour des années sans fin ?
Etudier qui sont les retraités, ce qu’ils apportent déjà à la société, discrètement, mais sans doute insuffisamment, ainsi que les avancées possibles à réaliser dans ces domaines : ce chantier mérite d’être ouvert au niveau politique.

Qui sont les retraités ?
Au 1er janvier 2007, on comptait en France 14,1 millions de retraités, et, en outre, 600.000 attributaires du minimum vieillesse, soit en tout 23,89% de la population totale, (61.538.000). Leur durée de vie moyenne ne cesse de s’accroître : actuellement plus de 84 ans pour les femmes et plus de 77 ans pour les hommes. Mais surtout, le vieillissement est continuellement repoussé, grâce à l’amélioration considérable des conditions de travail et de vie, pendant ces dernières décennies. Si bien que l’on peut retenir trois grandes catégories de retraités, avec des tranches d’âge comportant, bien sûr, des exceptions suivant les personnes :
- 1 – Les retraités récents, 55-75 ans, sont généralement en pleine forme. Souvent la coupure avec la vie professionnelle, ainsi que l’éloignement des enfants, est l’occasion de la quête d’un nouvel équilibre de vie. Attention plus grande à la famille et aux voisins, découverte de nouvelles activités sportives, manuelles, ou culturelles, bénévolat, engagement associatif ou politique, approfondissement spirituel… A l’opposé, pour certains, la retraite est synonyme de retrait, de repli sur soi : « Les autres, j’ai donné... maintenant je ne fais que ce qu’il me plaît, sans agenda ». On relève, dans ces âges-là, un accroissement du nombre d’états dépressifs et, également, de divorces.

- 2 – Ceux qui sont « dans la force de l’âge », 75-85 ans, parfois plus. La vigueur physique et intellectuelle est encore bien là, mais la résistance aux efforts diminue. C’est le temps de l’écoute, de la réflexion, de la sagesse, de la gratuité, de l’accompagnement attentif des personnes… Ce peut être aussi celui des regrets, « de mon temps, c’était… », voire des remords, des aigreurs envers ses proches….

- 3 – Le grand âge avec la perte progressive de l’autonomie. Il reste alors à accepter bien des dépouillements, à accueillir avec sourire et gentillesse les assistants et soignants, et à considérer comme aimable un horizon forcément rétréci. La vie intérieure, spirituelle, ne demande qu’à croître tout au long de la vie ; elle est particulièrement rayonnante chez certains vieillards. Il faut bien admettre qu’également des situations tout à fait inverses sont fréquentes.
Les retraités : une chance pour la société.
Les retraités sont pour la société française une chance, un atout, qui mérite d’être mis en valeur et développé.

Acteurs économiques.
Les retraités participent activement à la vie économique par leurs placements et surtout par leur consommation parfois spécifique. Des secteurs entiers leur sont dédiés, au moins pour certaines catégories de biens ou de service. Par ailleurs, nombreux sont ceux qui, discrètement, soutiennent financièrement des enfants, petits-enfants, ou proches, mis en difficulté notamment par le chômage. Robert Rochefort, directeur général du CREDOC, affirmait en 2000, que les anciens consacraient 12% de leur budget pour assister des proches plus jeunes dans le besoin.

Les grands parents.
Les conditions de vie actuelles renforcent le rôle des retraités valides. D’une part, avec la généralisation du travail féminin, ils accueillent chez eux, en dehors des temps scolaires, bien des enfants qui ne sont pas tous de leur famille. Mais également, le divorce, parfois à répétition, entré largement dans les moeurs, confère à certains grands-parents la fonction de confident, de support, pour leurs petits-enfants. D’autre part, avec l’allongement de la durée de la vie, bon nombre de retraités sont très occupés par leurs propres parents, qui sont quelquefois une très lourde charge. On commence à voir des 60-70 ans pivots, parfois référents, de 5 générations.

Transmission des savoirs et des savoir-faire.
Après mai 68 et le rejet de toute mémoire, depuis quelques années est venu le temps des bilans et la recherche des souvenirs et des racines. Le rétro redevient à la mode, mais aussi les métiers d’antan, les recettes de grand-mères, et surtout les connaissances et les pratiques anciennes. De nouveau, pour beaucoup, « aujourd’hui s’appuie sur hier » et les souvenirs des anciens sont sollicités de bien des manières. En famille, dans les établissements scolaires pour des activités éducatives, dans les services et associations voués à la jeunesse, les aînés ont, de plus en plus, une présence active et reconnue de transmetteurs de mémoire et d’enracinement.
L’inter-génération est un terme qui commence à être repris dans le langage commun.

Lien social.
Dans le monde associatif les retraités ont indéniablement, une large place, si bien que sans eux, moult associations disparaîtraient. D’une façon plus générale, dans les campagnes, les banlieues, les établissements hospitaliers, les retraités sont de loin les plus nombreux à visiter, accompagner, secourir, dans le cadre d’une structure, ou plus discrètement.

Cette évidence ne doit pas occulter 4 points :
1- Comme mentionné plus haut un nombre certain de retraités de tous âges estiment « qu’ils ont déjà assez donné » pendant leur vie active.
2- Les retraités récents, davantage que leurs aînés, tiennent souvent à garder intacte la nouvelle indépendance enfin retrouvée. Sont finies les obligations d’agenda professionnelles et familiales, ce n’est pas pour reprendre un engagement associatif perçu comme une contrainte.
3- Il est manifeste que la fidélité dans la durée n’est pas dans « l’air du temps » ; d’où les difficultés de renouvellement de responsables associatifs.
4- Certains « anciens » sont tant investis dans les services et oeuvres diverses qu’ils en sont comme polarisés, intoxiqués, refusant de laisser la place à des forces nouvelles.

Il reste qu’à notre époque où l’affaiblissement du lien social est constaté en milieu urbain, et même rural, les retraités sont déjà, et peuvent être davantage, des facteurs d’accueil et d’insertion, notamment au profit des exclus, des immigrés ; voire cours d’alphabétisation, aide pour les démarches administratives…..

Le bénévolat, la gratuité, sont des valeurs mises en oeuvre à tous âges, notamment à celui de la retraite.
***
Message no 44

Aliboron Christine Boutin le 29/12/2008
      Ca m'a fait plaisir de lire dans le Figaro du 26 Décembre cette déclaration de Christine Boutin:
"Ce mot de discrimination est horrible et plein de violence. Il crée des différences entre les uns et les autres.
Je préfère le terme de diversité qui est positif.
Je tiens à saluer la sagesse du comité présidé par Simone Veil qui a refusé de modifier le préambule de la Constitution pour y introduire la notion de discrimination positive car tous les hommes naissent égaux en droit."
Message no 43

Emile Rapports inter-générations le 19/12/2008
      Sur ce "délicat" problème des rapports inter-générations évoqués dans la lettre de France-Valeurs de janvier 2009 il y a entr'autres 2 livres de Madame Marie-Madeleine MARTINIE qui a enseigné la caractérologie et qui est grand-mère de 18 petits-enfants :
"COMMUNIQUER EN FAMILLE" (Ecouter pour entendre) et "GRANDS-PARENTS A VOS MARQUES" ( Guide Totus des GRANDS-PARENTS ), Sarment. Edition du Jubilé.
Guide Totus des Grands-Parents
Communiquer en famille
Message no 42

Raymond Coeurs vaillants le 26/11/2008
      En réponse au billet du 25/11/08. Merci Monsieur Lee d'avoir évoqué le mouvement "Coeurs Vaillants", qui sans moyens financiers a formé beaucoup de jeunes aux vraies valeurs, comme son vis-à-vis "Ames Vaillantes". Leur devise était "A coeur vaillant rien d'impossible"
Message no 41

Athanase Sens et croissance le 08/10/2008
      En réponse au billet du 24/09/08 "Candide..." L'Institut Sens et Croissance offre un lieu d'échange et de réflexion pour des cadres dirigeants désireux de concilier leur travail avec le respect de certaines valeurs éthiques.

haut de la page
Message no 40

Jean Delaunay Hélie de Saint Marc le 26/09/2008
      Un site à visiter, celui d'Hélie de Saint Marc :

'' Ce site a pour ambition de porter à la connaissance des internautes mon témoignage sur la Résistance, sur la Déportation, sur les guerres d'Indochine et d'Algérie telles que je les ai connues; cette "part de vérité" que je revendique à travers mes livres sur ces tragédies; les réflexions qu'il en découle sur le sens à donner à une aventure humaine pour un acteur, pour un témoin, placé aux avant-postes de l'histoire récente de notre pays.

Il s'agit donc avant tout d'une source d'information.

Comprendre avant de juger: telle est aussi l'autre ambition de ce site.''
Hélie de Saint Marc
Hélie de Saint Marc (cliquer)

haut de la page
Message no 39_1

Webmaster Pour ceux qui ne lisent pas Paris-Match le 21/09/2008
Voir le billet "Le talon d'Achille des démocraties" du 10 septembre 2008

      Bonjour,
Pour ceux qui ne lisent pas Paris-Match
Je vous retransmets un mail reçu ce jour...si vous aussi vous pouviez éviter d'acheter Paris Match, cela serait pas mal !

Pour ceux qui ne lisent pas Paris-Match: L'hebdomadaire avait publié, dans son numéro du 4 septembre, une interview du "commandant" taliban et de ses hommes responsables du massacre de 10 de nos soldats. L'Union Nationale des Parachutistes, qui a certainement des informateurs sûrs en première ligne, nous apprend que ce reportage aurait été payé 50.000 dollars aux talibans: il fallait donc rentabiliser l'investissement, exploiter le filon et faire du sensationnel. Les plumitifs ont fidèlement rapporté les propos arrogants et les menaces des talibans, sans une phrase pour s'en désolidariser. Ils leur ont ainsi offert, en plus des 50 000 dollars, une magnifique tribune, photos à l'appui, y compris celle de la montre d'un de nos morts, en grand format. En guise de signature et pour authentification, sans doute. On vous le dit: un scoop !
Une montre n'est pas un équipement militaire neutre, c'est un effet personnel, intime, souvent offert par la famille. Celle-ci à dû apprécier la délicatesse de nos journalistes et de l'hebdomadaire qui les emploie.
L'Adjudant-chef Antoine, retraité du 8ème RPIMA, écrit à Véronique de Viguerie, la brillante photographe responsable de ce coup d'éclat.
___________________________________________________
Lettre envoyée par l'ADJ CHEF (er) Jacques ANTOINE à Véronique De VIGUERIE " auteur " des photos de Paris Match...

Jacques ANTOINE Castres
le 12 septembre 2008

Madame ou mademoiselle,

Je suis un enfant du 8 et c'est à ce titre que je vous écris.
Entendez 8, comme 8ième RPIMa, sigle que vous connaissez depuis peu.
Et enfant, car j'y ai fait toute ma carrière de parachutiste.
Un régiment de parachutistes vu de l'extérieur c'est un monde qui vit derrière des murs, c'est un microcosme opaque, une société hiérarchisée: « Oui chef ! Non chef! » C'est aussi un monstre froid qui broie les personnalités et transforme l'humain en machine. Les gradés ne font rien, les soldats balaient les couloirs et tout le monde est payé par la république.
C'est ce que beaucoup se plaisent à dire pendant que les autres se satisfont à le croire. Les français ne connaissent pas leur armée, on le sait.
En vérité ce régiment, c'est une communauté d'hommes et de femmes (depuis peu chez nous) qui réagissent aux mêmes valeurs, aux mêmes codes et chez laquelle on va trouver de la solidarité, de la fraternité, de l'amitié. C'est un petit univers où tout le monde se parle, se reconnaît. Un endroit où il est interdit de laisser quelqu'un en arrière. Un endroit où les relations sont franches, où les chefs disent « Suivez-moi ! Et pas « En avant ! »
C'est aussi un endroit où il faut se fatiguer, très souvent se dépasser, aimer et souffrir et toujours tenter d'approcher l'excellence. On y rit parce qu'il y a de l'humour, on y pleure aussi car les fautes et les échecs s'ils peuvent être parfois pardonnés sont toujours sanctionnés. Les médiocres sont écartés et le manque d'enthousiasme est condamné. On se dit les choses sans détours et la camaraderie fait le reste. Nos familles sont impliquées dans notre vie de parachutiste et vivent au rythme de nos joies et de nos peines.
Nous saluons les trois couleurs, nous nous redressons pour la Marseillaise, respectons une foule de valeurs qui ailleurs sont devenues des « gros mots ».
Nous aimons notre chef et notre chef nous le rend bien.
Notre prière. « Mon Dieu donnez moi ce qui vous reste »
«Donnez-moi ce que les autres ne veulent pas »
Je viens d'écrire ceci pour vous apprendre ce qu'est un régiment de parachutistes.
On sait vivre dans des situations extrêmes, on sait aller à la guerre et l'on sait aussi y mourir. Cela vous le savez.
On a perdu 8 garçons du régiment et toute la presse en a parlé, des jours durant.
Naïvement, car parfois nous le sommes, nous avons cru que cette presse allait un peu s'intéresser à nous pour nous. S'intéresser à ces jeunes hommes qui se sont battus sans faiblir, à ce chef qui a sauvé les 22 qui restaient, le premier moment de surprise passé, alors que la section a toujours été à deux doigts d'être submergée, plusieurs heures durant.
Non, l'héroïsme ne doit pas payer car la presse s'est intéressée à tout autre chose, je ne détaille pas ce n'est pas mon propos.
En final arrive le reportage et vos photos qui font couler de l'encre et beaucoup parler.
Quel est mon point du vue et par là celui de bien d'autres alors que de ci, de là on vous reproche en bloc votre travail.
Quelqu'un de chez vous a voulu d'ailleurs désamorcer tous ces « grincements » en disant que Match n'était pas là pour faire la propagande de l'Armée Française?
Ce qui correspond à ce que dit l'Histoire contemporaine puisque la presse de l'hexagone a très rarement soutenu l'armée française, elle avait plutôt des faiblesses pour ceux d'en face. Preuve que cela n'a guère changé d'ailleurs.
Alors ce reportage sur « La parade des talibans ».
Vous avez pris des risques en allant chez eux. Eux qui font passer les femmes après les chèvres !
Ils ont accepté c'est dire qu'ils avaient sacrément besoin de se confier !
Vous avez pris des photos. (Elémentaire pour une photographe !) et vous êtes revenue vivante. On est content, il est vrai que vous avez une bonne tête.
Le reportage ne nous gêne pas tous, bien que s'il n'avait pas été fait, il ne nous aurait pas manqué.
Les photos des talibans portant les équipements de nos gars tués nous choquent à divers degré mais c'est du matériel militaire et il ne permet pas de dire qu'il appartenait à tel ou tel. Cela reste en quelque sorte anonyme.
Mais la montre ???
La montre c'est un objet personnel ! Ce n'est pas du matériel militaire ! Une seule personne l'a reconnue du fond de la Basse-Normandie et s'est effondrée pour la seconde fois en quinze jours, la mère du garçon.
C'est de l'info avez-vous répondu à une interview !
Je sais lire et écrire, vous avez un niveau d'étude supérieur au mien alors en 10 lignes vous seriez certainement capable de me convaincre que cette photo de montre c'est de l'info ? On ne voit même pas la marque pour de l'info !
De l'info qui n'a touchée violemment qu'une personne en France, la mère. Touchée et coulée puisqu'elle l'a bien mouillée cette page 46! C'est vrai dans des statistiques une personne en larmes sur plusieurs milliers de lecteurs c'est négligeable en regard des exemplaires vendus.
Au nom de l'info, il y a quelque chose de glacial dans tout cela.
Nous ne sommes pas spécialement émotifs dans ce métier mais il arrive tout de même parfois que l'on réfléchisse avec le cœur.
Je ne vais pas vous insulter, je ne vais pas vous condamner, je veux simplement vous faire découvrir quelque chose.
Avec la main droite positionnez vos doigts de chaque coté de votre larynx et serrez à peine. Après 2 ou 3 secondes si vous sentez comme de petits battements c'est que vous avez un cœur.
Alors servez vous en un peu dans votre travail de grâce!
Le fric ça se dévalue, pas les valeurs du cœur.
Agréez mes salutations de provincial (parce que j'ai été bien élevé)


Message no 39

Baudouin Afghanistan le 25/08/2008
      Bonjour,

     Un simple message en réaction au billet du 20 août. Merci pour ce texte faisant l'éloge de ces hommes morts dans leur mission. Alors que l'on peut s'embourber dans le débat "nos soldats doivent-ils rester là-bas ?", l'auteur rappelle l'essentiel : la mort de 10 hommes, les blessures de 21 autres et la souffrance de leurs familles.

Message no 38

Gwendal Triste France...tendre pays de votre enfance le 05/07/2008
      Bonjour,

      Oui, comme vous le dites tous cette France est triste et antipathique...

      Comme cette association dont les membres ont une vision si peu ouverte du monde et de la realite que l'on se demande si ils ont reellement comprit ce qu'etait la vie.

      Ce n'est pas une disipline rigoureuse qui me fera aimer mon prochain mais mon propre coeur si il le souhaite. Ce n'est pas le travail qui me rendra heureux mais tout ce que je pourrais realiser autour.

      Trompez vous sur vos valeurs de depart et toute votre philosophie en devient obsolete. La seule valeur solidement fondee est celle que je nomme le Doute des verites...pour peu que les hommes s'en pourvoient et ce monde connaitra une nouvelle ere de paix et de respect qui viendra couvrir les mauvais dires de quelques anciens resolus a faire croire que le monde ne puisse exister qu'a travers l'Ordre. Pourtant la decadence ne serait en rien moins naturelle.

      Heureusement pour moi, si la rillette, la tete de veau et le pinard suffisent a certains pour se sentir moins musulmans, moi, mon desaccord avec ces idioties de bas etage me suffise a me savoir sur le droit chemin, me suffise a me savoir moins c...

      Oh, et oserais je vous conseiller...cultivez-vous mes amis !!

      Amusez-vous bien !!

Message no 38_1

Matteo Triste France...tendre pays de votre enfance le 07/07/2008
      Cher Gwendal,

      étant moi même jeune, plein de vie, un peu fougueux, fier de ma philosophie et de mon ouverture d'esprit, j'ose répondre aux nombreuses idioties que tu n'a pas manqué d'écrire.

      D'abord l'amour du prochain: c'est évidemment l'exigence et la discipline qui te feront aimer ton prochain et certainement pas ton ouverture d'esprit parce que, scoop merveilleux: L'homme n'aime pas l'homme. C'est pour ça que, dès l'antiquité, dès Les Ecritures, l'homme a édicté des obligations à suivre parce qu'il s'est rendu compte de sa fâcheuse propension à massacrer son voisin, son frère, son ami en cas de désaccord.
     "L'ordre et l'ordre seul fait en définitive la liberté", ne sois pas naîf.

      Quant à la supposée non-culture de l'auteur des textes que l'on trouve sur ce site, permet moi de te dire ma grande admiration de te savoir plus cultivé que lui. Je brûle, de fait, de te connaitre et souhaite mourir après avoir rencontré un jeune plus cultivé qu'un ancien chef d'Etat Major. Tu gagnerais sans doute à être connu si tu étais un peu plus modeste.

      Je ne suis pas très tête de veau (en revanche je suis très pinard). Pourtant, je trouve ta métaphore élégante mais lourde de mépris.
     Et comme "il faut être économe de son mépris étant donné le grand nombre de nécessiteux" ( peut-être as-tu une idée de l'auteur de cette phrase) j'arrête là.

      Amuses-toi bien aussi. C'est important de s'amuser, mais de grâce épargne nous tes sarcasmes. Personne ne donne des leçons dans ce site.
     Y entre qui veut, adhère qui peut.

Message no 38_2

Gwendal Triste France... le 19/07/2008
      Ah ah, je n'en attendais pas moins...
      Alors reprenons, Vous m'ecrivez, sous forme de scoop sarcastique : "l'homme n'aime pas l'homme"...c'est bien pour ce genre de nullites inventees d'on ne sait ou, sans doute lues dans certains livres, que j'ecrivis : "Trompez vous sur vos valeurs de depart et toute votre philosophie en devient obsolete". Je pourrais donc m'arretez la puisque votre argumentaire vient de s'effondrer de tout son haut...l'homme n'aime pas l'homme, non mais vraiment , vous peu etre...mais une generalisation me semble bien pretentieuse. non mais vraiment...pour le coup, meme les administrateurs de cette association doivent se retourner dans leurs lits...je vois bien peu de piete religieuse dans cette affirmation debile.
      Je ne reviendrais pas sur cette phrase d'une infinie betise : "l'ordre fait la liberte", vous rendez vous compte de l'inutilite, de l'incoherence et surtout de l'impossibilite de ce genre de propos...? Ne soit pas naif qu'il rajoute en plus...bref cela me permet de rebondir en pensant que ce genre de phrase a ete apprise par coeur des l'enfance et est ressortie sans se poser plus de question que cela sur la veracite ou non de ces hypotheses, d'ou ma remarque "cultivez vous" car la culture n'ait pas la capacite d'emmagasiner les aneries mais bien de savoir trier celles-ci en se posant les bonnes questions...Par ailleurs l'age ne fait pas la culture, c'est l'experience qui l'a fait..certes l'age est donc un atout mais rien de plus...un jeune ayant bourlingue et ayant cherche a rencontrer tous types d'experiences differentes et variees peut sans probleme se retrouver plus cultive qu'un quarantenaire ou autre...bref, ce n'est pas le debat. De plus pourriez vous me montrer a quel phrase je me pretend plus cultive que Mr Delaunay ? Faisons un marche, je promet d'etre plus modeste si vous me promettez d'etre plus concentre sur votre prochaine reponse (en esperant qu'il y en ait une, je trouve ca assez interessant d'un certain point de vue)
      En fait, pour ce qui est du manque de culture, je faisais plutot allusion a la personne ayant laisse un message intitule "Etat d'ame" sur la tete de veau et les musulmans et que j'ai repris effectivement pour montrer mon mepris total, comme vous l'avez justement releve, a l'egard de personnes tenant ce genre de propos.
      Pour rentrer dans votre petit jeu, je repondrais, via Socrate, a ce bon Chataubriand que "le mepris etant de dimension infini" a quoi bon en etre econome ?
      Personne ne donne de lecons sur ce site ? Pardon? Sommes nous bien sur le meme site ? ...les exemples fourmillent, il s'agit d'ailleurs d'un site de lecon je crois, commencez par le billet de cette semaine "Apprenons-leur à se lever le matin, à aller à pied à l'école, si elle est à portée de leurs petites jambes, et même à porter eux-mêmes leur cartable", bref, sans commentaire sur cette enieme ineptie...je parle de la votre et non de celle de Mr Delaunay...
      Enfin, pour revenir sur votre accroche de message, sachez qu'avant d'etre fier de quelque chose il faut la posseder...je parle de votre ouverture d'esprit (je me dois de preciser car j'ai remarque que votre esprit etait plus prompt a vous moquer qu'a me lire avec assiduite...a default d'etre ouvert, reconnaissons lui l'atout d'etre vif)
      Oh et par pitite, ne m'attribuez pas l'adjectif cher, il y a tellement de non-dits pejoratifs derriere ce mot que ca en est presque insultant.
      A bientot, cher Matteo

Message no 37

BAERTJC Drame de Carcassonne le 04/07/2008
      Si la discipline fait bien la force principale des Armées, il apparait de plus en plus évident que le corollaire qui devrait être que le discernement soit la force des politiques fait de plus en plus séjour aux abonnés absents.
     Les politiques ne peuvent continuer à s'éxonérer de toute responsabilité dans les missions confiées aux militaires. C'est l'équilibre indispensable au maintien de la discipline.
     A-t-on renvoyé dans ses foyers le patron de la SNCF qui depuis plusieurs mois "cumule" les accidents mortels sur les passages à niveau qu'il fait emprunter par ses trains ?
     Non, alors pourquoi de telles disproportions d'appréciation des catastrophes,des bavures ?
     Comme le soulignait le Gl de Launay dans son message du 2 Juillet, non seulement ils deviennent fous ces Gaulois, mais en plus ils n'assument plus : c'est l'ère de l'Irresponasabilité globale chère aux politiques.

Message no 36

bouleau-boulot Le NON à l'Europe le 03/07/2008
      Ouvrons les yeux quand "on" tente de nous boucher les oreilles:

1) "on" nous dit que 800 000 Irlandais s'inscrivent en faux en face de 460 millions d'Européens: b-b lui voit quelques milliers de députés aux ordres adopter des textes dont ils n'ont même pas pris connaissance. Et "on", ce faisant, donne une délicieuse lecon de Démocratie, la majuscule étant de mise, évidemment. Désinformation? Intoxication? Réfléchissons.

2) "on" nous dit que la France a voté "oui" au Traité de Lisbonne...b-b lui pense que le Palais Bourbon n'"est" pas la France.Le PB est devenu un instrument pour la mise en oeuvre de politiques dont le peuple électeur ne veut pas: sinistre phénomène dont nous ne mesurons pas les dangers inhérents.

3) "0n" nous dit que l'Allemagne a voté oui au Traité de Lisbonne. b-b lui voit que la Loi Fondamentale et la Constitution allemandes ont mis en place après le WW2 un Président gardien de la Constitution et de la Loi Fondamentale. Ce qui lui interdit de ratifier la décision de "ses" parlementaires à propos du Traité de Lisbonne: en effet, il y est écrit en toutes lettres que SEUL un réferendum peut changer tout ou partie de ces textes, ce que fait le traité en question. Donc le Président a refusé de ratifier le dit traité: de nombreuses plaintes ont été posées en Allemagne, par la CSU (Chrétiens Sociaux Démocrates), par la Linke (ex-cocos de RDA + dissidents socialistes de l' "ouest"), de nombreux parlementaires et des personnes privées. C'était mardi dernier le flop, le pavé dans la marre germanique, mais dont personne ne parle en Europe...
Au contraire l'Illuminé Barroso explique qu'il faut attendre que le bon peuple d'Irlande re-vote...et qu'"on" continue quand même...
Qui est méprisé: les électeurs, les Nations, le Système lui-même? b-b pense aux marchands du Temple.
Et puis: quelle est la légitimté de ces "décideurs"?
C'est du bas et c'est du laid, comme du balais dans ce ballet télévisuel, qui n'a rien de rose, ni pour l'odeur, ni pour les yeux et les oreilles...

Message no 35

Aliboron Livre blanc le 19/06/2008
      Comment peut-on imaginer que des jeunes gens de caractère puissent encore se présenter aux concours des écoles militaires après avoir lu l'analyse du livre blanc faite par un collectif d'officiers généraux et publiée dans le Figaro d'aujourd'hui ?
     Peut-être des illuminés vivant hors du temps présent et qui acceptent d'être sacrifiés par le pouvoir politique.
     Triste temps !

Message no 34

Edouard Etat d'âme le 17/06/2008
Ce matin:
- je lis dans le Figaro: "l'armée française s'adapte aux nouvelles menaces". NON, mensonge, le Livre Blanc ampute l'Armée.
- j'apprends de nouvelles réclamations des musulmans fondamentalistes. Insupportable.
- j'entends les lamentations de ceux qui pleurent sur le mauvais usage de la démocatie en Irlande: préférer la voix du peuple à celle des parlementaitres qui sont dans le fromage.
- etc

Assommé et réalisant l'avancée irresistible de l'islam, je suis prêt à tout larguer et à me convertir à l'islam.

A midi: je trouve sur ma table des rillettes, du saucisson, du pâté de tête et ma bouteilles de vin rouge.
Je me redresse.
Non, je ne suis pas musulman.
Non, je réagirai contre tous les mensonges.
Je retrouve du courage.

Message no 33

Aliboron 22 le 28/05/2008
      Il y a contradiction entre le discours officiel: rendre les enfants fiers d'être français et les faits: le renforcement de l'enseignement sur l'esclavage et les méfaits de la colonisation (loi Taubira).
      Nous avons l'impression que nos dirigeants ont lancé contre nous un rouleau compresseur pour nous faire accepter l'idée que nous sommes les seuls esclavagistes du monde et que la France ne mérite qu'une humiliation permanente.
      D'ailleurs, ne sommes-nous pas des sous-chiens ?
      Quelqu'un peut-il me confirmer que le Président a chargé de mission Madame Taubira ?

Message no 32

FJ Le gouvernement et la famille le 14/05/2008
      Le forum de France-Valeurs n'a pas pour objet de s'exprimer sur les questions politiques.
      Néanmoins, on ne peut se taire quand on voit l'orientation de la politique familiale du gouvernement et en particulier du secrétaire d'état à la famille.
      Cette orientation est conforme aux fameuses recommendations de M. Attali que l'on ne peut approuver.
      Le journaliste Patrice de Plunkett parle " d'erreur de casting " pour le choix d'une Mme Morano comme secrétaire d'état à la famille, elle qui ne s'intéresse à la famille que s'il s'agit d'homoparentalité et estime que l'UMP ne doit pas avoir de tabous !

Message no 31

Onos Cimetière de Bitburg le 10/05/2008
      Les jugements du Père Bruckberger et de Jamet devraient être médités par tous nos bien-pensants qui s'obstinent à fermer les yeux sur la Vérité en suivant les avis de quelques pervers qui disposent de la puissance des médias.

Message no 30

Aliboron Des camps légers au CD2C le 04/05/2008
      Le système JET avait fait la preuve de son efficacité. Je comprends qu'il a été supprimé pour des raisons budgétaires (réduction des dépenses militaires).
      Or l'argent existe mais pour des raisons idéologiques on l'utilise pour la politique de la ville, c'est-à-dire qu'il est gaspillé pour essayer de pacifier les banlieues sans succès.
      La vraie rupture consiste à regarder en face les problèmes, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

haut de la page
Message no 29

Anbou Conversations le 02/04/2008
Suite au billet du 2 avril :

Présentation de l'éditeur
Chaque dimanche soir, les auditeurs de France info savourent le bonheur de reprendre goût à l'actualité. Chaque dimanche soir, pendant sept précieuses minutes, un penseur donne sens à quelques événements qui façonnent notre monde. Chaque dimanche soir, relancé par Michel Polacco, Michel Serres nous révèle le cœur palpitant de l'information. Dans ces 74 chroniques, le pittoresque n'exclue en rien la profondeur, l'humanisme fait la part belle à l'humour, l'émerveillement fait écho à la gravité. Que les deux compères s'intéressent aux héros de la téléréalité ou aux dieux du stade, reviennent sur la mort de Jean-Paul II ou des victimes anonymes du tsunami, discutent de la petite musique des ascenseurs ou du silence du toit du monde, des normes sociales ou de la survie de la planète... chaque sujet, éclairé de culture, met en lumière l'extraordinaire richesse de notre quotidien, en un joyeux pied de nez à la pensée unique.
(Tome 2)...ces nouvelles chroniques continuent de distiller leur petite musique, aussi aérienne que profonde. Que la conversation évoque le 11 Septembre, la montée des eaux, le débat politique, les musées, l'image, la nostalgie ou la gourmandise... tous les sujets abordés, des plus spectaculaires aux plus triviaux, nous reconnectent à notre planète. Notre quotidien redevient éloquent.

haut de la page
Message no 28

Anbou Enseigner ? le 12/03/2008
Suite au billet du 12 mars :
La France n'a-t-elle pas un Ministère de l'Education Nationale ?

"Instruction et Education vont de pair"
"Instruire sans éduquer c'est faire de nos enfants des robots savants"

haut de la page
Message no 27

Aliboron Hélie de Saint-Marc le 10/03/2008
Merci de nous faire connaître le site de Hélie de Saint-Marc.

haut de la page
Message no 26

Anbou Publicité pour l'avortement le 23/01/2008
      "Pour la première fois en France, une campagne publicitaire fait la promotion de l'avortement. Cette campagne dans le métro et le RER du 18 au 27 janvier 2008 est signée du Planning Familial et financée par la Région Ile-de-France" (300 000 € !)

L'Alliance pour les Droits de la Vie fait une contre-campagne(cliquer)

haut de la page
Message no 25

Aliboron L'Europe et nos valeurs le 23/01/2008
      J'apprends aujourd'hui que la Cour de Justice Européenne vient de donner tort à la France dans une affaire d'adoption d'un enfant par une homosexuelle.
      J'en conclue que l'Europe ne partage pas nos valeurs.
      Dans ces conditions, faut-il continuer à soutenir la construction européenne ?
      Qu'en pensent les membres de France-Valeurs ?

haut de la page
Message no 24

Sosthène Noël ou pas Noël ? le 24 /12 /2007
Lundi 24 décembre 2007

      Un de mes gendres a reçu d'Amérique des voeux "de joyeuse fête et de bonne nouvelle année". Il paraît qu'il ne faut plus mentionner "Noël", ce ne serait pas politiquement correct, car ce mot pourrait choquer certains. Mon gendre a répondu clairement ce qu'il en pensait.
      Et, heureusement pour mon moral, en faisant une petite promenade dans mon village, je suis passé devant une maison dont la façade portait en grandes lettres "Joyeux Noël".
      Eh bien, suivant cet exemple, je souhaite chaleureusement à tous les inconnus qui me liront tout le bonheur que peut leur apporter une joyeuse fête de Noël, la fête de la vie, de la spiritualité, de la convivialité, et plus encore, une fête étendue à toutes les personnes de bonne volonté.

haut de la page
Message no 23

Anbou Billet du 5 décembre 2007 le10/12/2007
      Dès 1976, Paul Guth dans son livre "Lettre à votre fils qui en a ras le bol" écrit :
     "Les politiciens feignent de croire que les médias peuvent déverser chaque jour sur nous des torrents de sang et de boue sans que nous en soyons affectés.
Nous garderions l'oeil de la conscience. " ...
     Aux jeunes et à leurs parents Paul Guth dit la vérité et leur propose une cure d'altitude contre nos pollutions mentales.

(Flammarion 1976 ISBN 2-08-060-905 X)

haut de la page
Message no 22

Aliboron La colonisation le 08/12/2007
      Ne pensez-vous pas que notre Président ou tout au moins son secrétaire qui lui écrit ses discours auraient eu intérêt à lire la "lettre à Matthieu" avant d'aller faire des déclarations à Alger sur la colonisation ?
     Dommage que France-Valeurs n'ait personne pour relayer ses idées dans les palais de la République
      Les déclarations de son Président sont ...(au lecteur de les qualifier).

haut de la page
Message no 21

GA Divergence d'opinion le 06/12/2007
Bonjour,

Juste un mot :
      Vos valeurs ne sont pas LES valeurs, et il s'agit de là de la mienne. Quand au fait de rouler droit...c'est à chacun de se faire une idée de la forme de sa propre route...Rouler droit ne peut être une vérité ni un objectif absolu.
      Plusieurs de vos textes et points de vue m'ont choqué...notemment votre discours d'où découle cette conclusion que regarder un film pornographique entraine au meurtre...étrange...Je n'ai pas le temps de m'étendre sur le sujet aujourd'hui, j'y reviendrai.
GA

haut de la page
Message no 21_1

Jean Delaunay Divergence d'opinion le 08/12/2007
      Merci de me donner l'occasion de mettre des choses au point.
1/ Oui, je persiste à croire que le fait de visionner des cassettes ou des films porno contribue à exacerber les fantasmes et les refoulements de personnes fragiles, notamment quand elles sont en prison. Selon les spécialistes, cela les pousse ( quand elles en ont la possibilité ...) à passer à l'acte, d'où cette recrudescence actuelle des viols... et quand la victime leur résiste ( cas récent ) le violeur devient facilement meurtrier. Les aveux de l'assassin d'Anne Lorraine confortent malheureusement ma conviction.
2/ Sur le fond, sujet très important, je répondrai dans l'éditorial de la lettre de janvier de France-Valeurs. J'ai d'ailleurs répondu à l'avance dans l'introduction de notre Argumentaire que vous trouverez sur notre Site
( paragraphe portée et limites de cet argumentaire)(cliquer).
JD

haut de la page
Message no 21_2

Gwen Divergence d'opinion le 10/12/2007
      Hélas, cette recrudescece de viol apparait comme telle car les médias et les outils statistiques d'aujourd'hui nous permettent d'en relever davantage qu'il ya quelques décennies.
     Pour ma part je suis convaincu qu'il n'y a guère plus de viols qu'autrefois mais seulement qu'on en parlait moins autrefois et que la volonté de punir les coupables étaient moins fortes qu'aujourd'hui. De même que la voix d'une femme ou d'un enfant violé avait certainement peu d'importance face à l'agresseur pour peu que celui-ci ait fait partie du haut de l'échelle sociale. Selon moi les viols, crimes et pulsions destructrices existeront toujours car l'homme n'est pas une machine qui puisse être conditionnnée (sociabilisée) de façon parfaite. Il est des mystères et des pulsions que nous ne pourrons jamais comprendre ni calmer. Ce n'est pas une cassette pornographique qui va ou non exacerber ces pulsions. Un homme droit et honnête n'ira violer personne qu'il regarde ou non un film pornographique. De même qu'un violeur ira réaliser sa macabre besogne qu'il ait ou non accès à ces cassettes...Pour exagérer dans moins point de vue, j'irai presqu'à dire que ces cassettes permettent à des individus déséquilibrés de se "défouler" dans leur coin s'en faire de mal à personne car si ces cassette existent, c'est bien pour répondre à un besoin qui existe depuis toujours. Ce n'est pas ces cassettes qui créent le besoin.Jamais un film, un chanteur, un jeu vidéo ne devrait être accusé de provoquer des drames, car ces drames auraient eu lieu de toute façon et ont d'ailleurs lieu depuis des milliers d'années.
     Nous sommes 6 milliards d'hommes comment peut on penser une seule seconde qu'il est possible de contrôler ces 6 milliards d'individus possédant tous un passé et un état d'esprit différent avec un nombre limité de valeurs...? On peut orienter, on peut guider, on peut accompagner mais on ne peut tout contôler c'est à chacun de se construire soi-même et si parmis ces 6 milliards d'êtres quelques milliers sont des violeurs et des tueurs, nous ne pouvons malheureusement plus rien y faire, supprimer les cassettes pornographiques et vous constaterez que, eux, seront toujours là.
     Pour ce qui est de votre introduction d'argumentaire pour laquelle vous me mettez un lien, je suis ravi de l'avoir lu elle est tout à fait respectable.
     Bonne journée !!

haut de la page
Message no 21_3

Jean Delaunay Divergence d'opinion le 11/12/2007
      Je ne sais pas si vous êtes particulièrement informé sur ces sujets mais je vous parle avec mon expérience de vieux visiteur.
      Je suis bien d'accord avec vous sur le fait que des viols ont toujours eu lieu mais qu'on en parlait moins car les femmes avaient honte de le dire et que la voix des plus faibles d'entre elles n'était guère écoutée.
      Cela dit, j'ai commencé à être visiteur de prison en 1954 et j'ai constaté au fil des années une proportion de plus en plus grande de mises en examen pour ce genre de crimes et délits .
     Aujourd'hui, une proportion notable des détenus ( peut être plus de 30 % dans certaines régions ) est incarcérée pour ces motifs avec des condamnations très sévères.
      Les pulsions des hommes sont toujours les mêmes mais la multiplication des moyens d'exaspération de ces pulsions est, à mon avis, une des raisons de cette aggravation de la situation. En regardant sa cassette , je crains que l'homme ne se défoule pas mais qu'il exaspère son désir de passer à l'acte . C'est ainsi que , comme bien d'autres, le meurtrier d'AL a regardé sa cassette pour " se mettre en condition ". Cela dit, restons en là sur ce sujet sordide qui ne fait pas l'objet central de mes préoccupations.
      Bien à vous
JD

haut de la page
Message no 20

G Wettstein-Badour Communiqué 30/11/2007
      Au sujet de la situation actuelle de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture en France
( gh.wettstein.badour@libertysurf.fr )

Madame, Monsieur,

-1°- Quelle est la situation factuelle en cette fin d’année 2007 ?
- Les programmes de 2002, actuellement en vigueur, ont entériné les pédagogies semi-globales (appelées également mixtes, naturelles, par hypothèses ou intégratives), et l’arrêté du 24 mars 2006 pris par Monsieur de Robien n’a conduit qu’à rigidifier encore un peu plus les instructions ministérielles puisque juridiquement, aujourd’hui, un enseignant est tenu d’utiliser une pédagogie semi-globale. On ne sait pas assez, en effet, que les instructions en vigueur inscrites au Journal officiel et dans les BO, écartent clairement les pédagogies globales mais également… les pédagogies alphabétiques, ce qui est un comble pour un ministre qui a prétendu les avoir imposées, de sorte que c’est à bon droit que les inspecteurs peuvent déclarer aux enseignants qui les proposent qu’ils sont dans l’illégalité !
- Les évaluations effectuées et publiées par le ministère mettent en évidence, année après année, le fait qu’environ 40 % des élèves entrant en 6e n’ont pas les « compétences attendues » par l’institution elle-même en matière de maîtrise de la lecture et de production de textes.
- Le Haut Conseil de l’Éducation a commencé son rapport « l’école primaire, bilan des résultats de l’école en 2007 »,
( voir :www.hce.education.fr/gallery_files/site/21/40.pdf ) par la phrase suivante : «Chaque année, quatre écoliers sur dix, soit environ 300 000 élèves, sortent du CM2 avec de graves lacunes : près de 200 000 d’entre eux ont des acquis fragiles et insuffisants en lecture, écriture et calcul ; plus de 100 000 n’ont pas la maîtrise des compétences de base dans ces domaines… ».(NDR : je souligne que ces chiffres seraient encore plus catastrophiques si on ne prenait pas en compte dans ce calcul les enfants auxquels leurs parents enseignent la lecture et l’écriture en lieu et place de l’école !)
- Enfin sur le plan international, dans la dernière étude publiée avant-hier, le 28 novembre 2007, par IAE (International Association for the Evaluation for the Evaluation of Educational Achievement ( voir :www.iea.nl ), effectuée en 2006 et concernant 40 pays, le moins que l’on puisse dire est que les résultats obtenus par les petits Français, en ce qui concerne la maîtrise du langage écrit, ne sont pas glorieux. De plus, depuis la dernière évaluation internationale de 2001 qui n’était déjà pas brillante, il n’y pas de progrès !

-2°- Quelles solutions pour améliorer ces performances ?
Depuis 1993, date à laquelle j’ai publié ma première étude : « Lecture : la recherche médicale au secours de la pédagogie », je m’efforce de faire comprendre aux parents et aux enseignants que les pédagogies d’apprentissage de la lecture et de l’écriture proposées dans la quasi-totalité des écoles publiques ou privées sous contrat de notre pays sont en contradiction avec les attentes du cerveau humain. Mes études les plus récentes de 2005, « lecture : apports des neurosciences et pédagogie du langage écrit », et de 2006 « Apprentissage de la lecture : une démonstration expérimentale et théorique de la supériorité de la méthode phonique synthétique (alphabétique) sur toutes les autres approches pédagogiques », (: voir http://cerveau-et-lecture.blogspot.com) confirment les précédentes.
Par ailleurs, je me félicite d’avoir enfin trouvé, dans le monde scientifique, un renfort de poids en la personne de Monsieur Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale et membre de l’Académie des sciences dont les conclusions de l’ouvrage remarquable qu’il vient de publier en août 2007 , (« Les neurones de la lecture » (1)) sont strictement conformes à celles que j’ai exposées notamment dans mes études de 2005 et de 2006.
Quant aux orientations pédagogiques qu’il propose, elles sont totalement identiques à celles qui ont présidé, il y a maintenant plus de dix ans, à l’élaboration de ma méthode d’apprentissage de la lecture et de l’écriture créée en 1996 et expérimentée depuis avec succès tant par les parents que les enseignants d’un très grand nombre d’enfants (2)
La conclusion est donc très claire : tant que les décideurs en matière de pédagogie du langage écrit de notre pays camperont obstinément, malgré leurs très mauvais résultats, sur des positions qui sont contredites depuis des années par la théorie et l’expérimentation, aucune amélioration n’est envisageable. En attendant une évolution éventuelle de leur part, le principe de précaution commande aux parents d’êtres très vigilants.
Certains ont la chance de résider à proximité d’écoles publiques ou privées dans lesquelles des enseignants courageux utilisent des pédagogies alphabétiques authentiques (environ 10% de l’ensemble des écoles publiques et privées sous contrat) à leurs risques et périls vis-à-vis de leurs inspecteurs en donnant la priorité à la réussite des enfants. Il faut leur faire confiance car plus ils seront nombreux plus les choses auront des chances de s’améliorer un jour pour tous les enfants (à cet égard des initiatives de terrain comme « la 3ème voie » ou le « slecc » sont encourageantes).
Dans la plupart des cas, malheureusement, les écoles de proximité appliquent les consignes officielles et des pédagogies non alphabétiques. La prudence commande alors aux parents qui le peuvent de prendre en main dès la prime enfance (car le mal commence en petite section de maternelle !) l’apprentissage de la lecture et de l’écriture de leurs enfants.
Il est évidemment très attristant d’être obligé de donner ce conseil au début du XXIéme siécle dans un pays qui affiche sur les frontons de tous ses édifices publics le mot « égalité ». Ceci-dit, il appartient aux parents, qui sont les responsables de l’éducation de leurs enfants d’être instruits d’une situation qu’on leur cache afin qu’ils prennent leurs responsabilités et les décisions qu’ils jugent utiles.
G Wettstein-Badour

(1) Je publierai prochainement une « note de lecture » de cet ouvrage
Auteur de :
(2) Bien lire, Bien écrire, La méthode alphabétique et plurisensorielle Fransya (aux éditions Eyrolles)
Bien parler, bien lire, bien écrire – Donnez toutes leurs chances à vos enfants (aux éditions Eyrolles)
Bien apprendre l’orthographe, la méthode interactive Fransya (autoéditée par Fransya)

Message no 19

G Wettstein-Badour Bien parler, bien lire, bien écrire 15/10/2007
      Vous avez bien voulu par le passé porter à la connaissance des visiteurs de votre site web mon étude 2005 « apports des neurosciences et pédagogie du langage écrit » constituant l’un de mes rapports d’étape des travaux de recherche appliquée que je mène depuis 1986.
      Je me permets donc de porter à votre connaissance l’existence de deux «petits blogs » artisanaux que nous avons mis au point durant cet été 2007 et qui rassemblent d’une part mes derniers travaux et d’autre part les solutions qui en découlent et que je propose depuis maintenant 11 ans. Celles-ci démontrent expérimentalement (que ce soient des parents ou des écoles qui les utilisent), avec maintenant un recul suffisant, la pertinence des conclusions de ceux-là.
      Pensant que ces informations puisse intéresser vos visiteurs,
      Avec l’expression de mes sentiments dévoués et cordiaux
G Wettstein-Badour
Bien parler, bien lire, bien écrire avec FRANSYA
informations et témoignages sur fransya.blogspot.com
et pour les travaux de recherche appliquée sur cerveau-et-lecture.blogspot.com
Message no 18

Onos Scoutisme 11/08/2007
      Le Général Delaunay a eu raison de rappeler les vertus du scoutisme dans son dernier billet.
      En effet, c'est triste de constater que bien des enfants de classe moyenne ne connaissent de la nature que la plage en été et les pistes de ski en hiver. Ces lieux ne sont pas ceux où des enfants peuvent recevoir une éducation qui les prépare à la vie. Cette situation est due, d'après ce que je peux voir autour de moi, à une méfiance des parents (des chrétiens à convertir) vis-à-vis de mouvements dont ils craignent un embrigadement religieux pour leurs enfants.
      Question : les scouts de France sont-ils encore des scouts ?
Message no 18_1

JD Scoutisme 16/08/2007
      (Note : Affichage d'un commentaire en plaçant le pointeur sur les mots suivis d'une *)

Les scouts de France sont-ils encore des scouts ?
La réponse n'est pas facile.
1/ Après avoir rompu en 1968 avec certains aspects extérieurs du scoutisme qu'il considérait comme abusivement militaristes et sociologiquement obsolètes, le mouvement SDF * me semble revenu à une pédagogie plus proche des origines, mais en adoptant la mixité et en fusionnant avec le mouvement Guides de France.
2/ A son actif, en outre, la volonté marquée d'aller vers les jeunes défavorisés des "quartiers" et de leur proposer d'entrer dans la démarche scoute. On retrouve là l'idée initiale et généreuse de BP * 1907.
Moins marqués sur le plan vie religieuse et rigueur, les SDF font moins peur aux jeunes des quartiers que les autres mouvements.
3/ Je viens d'interwiever sur ce sujet une sympathique bande de scouts et anciens scouts qui séjournent chez moi. Leur réponse est unanime: finalement l'étiquette du mouvement importe moins que la qualité de la maîtrise. On rencontre des troupes SDF * qui sont "très bien tenues" et pratiquent le scoutisme à l'ancienne et des troupes SUF * ou Europe * qui sont victimes du "turn over" abusif des chefs et qui ne marchent pas très bien.
L'autorité des CP * a partout besoin d'être cadrée car certains d'entre eux, très jeunes, ont tendance à brimer les cul d'pat * qui leur sont confiés d'où regrettable défiance à l'égard du scoutisme. La question de fond est donc celle de l'encadrement : volontariat à susciter , solide formation à apporter et contrôle à exercer strictement.
JD

haut de la page
Message no 17

Francis Amour de la France 06/06/2007
      Bonjour,

Les récentes élections ont conduit à reparler d'amour de la France.

J'aime mon pays. Le civisme est pour moi quelque chose d'important. Les commémorations patriotiques également. J'aurais pu être résistant pour lutter contre le totalitarisme.

Mais j'aime aussi les pays voisins où je pars de temps en temps en vacances. En effet, je trouve parfois que nos voisins ont une meilleure qualité de vie, une histoire et un patrimoine au moins aussi riche que les nôtres, des paysages de qualité, un sens de l'accueil supérieur...

Alors depuis plusieurs semaines je me demande sur quoi doit se fonder la transmission de l'amour de notre pays, puisque les autres pays sont au moins aussi estimables.

Je me pose cette question en particulier car je suis instituteur et j'ai un devoir de transmission. Et je suis également père de famille.

Mais personne ne peut me répondre, et votre site ne répond qu'imparfaitement à ma question. Peut-être pourrez-vous m'aider ?

Cordialement,
Francis

Message no 17_1

Jean Delaunay Amour de la France 07/06/2007
      Cher Monsieur
Je vous remercie de votre message dont la teneur est tout à fait pertinente.
Moi-même, je me pose la question.
Le chapitre « patriotisme » de notre argumentaire « ancienne version » tel qu’il figure sur notre Site tentait un peu d’y répondre.
Je m’aperçois qu’il a besoin, comme le reste, d’être actualisé. C’est ce à quoi je travaille pour aboutir à une nouvelle version qui paraîtra sous forme de notre Lettre de Juillet avant le 14 Juillet.
Bien à vous
Jean Delaunay

haut de la page
Message no 16

Femp Election présidentielle 17/04/2007
      Je suis consterné par tous ces gens qui en voulant " VOTER UTILE" voteront contre les valeurs auxquelles ils se disent attachés:
- famille (et je n'écris pas un certain mot pour éviter toute polémique),
- respect de la vie,
- respect de la volonté exprimée par le peuple, etc...
- et aussi une certaine conception de l'identité française.

Message no 16_1

Aliboron Election présidentielle 21/04/2007
      Me référant aux déclarations de Christine Boutin rapportées par Le Figaro dans son numéro du 18 Avril, je suis surpris, étonné, ... ou bien je n'ai rien compris.
Je m'attendais à autre chose de sa part.

haut de la page
Message no 14

Un chti mi Révision de l'argumentaire le 14/02/2007
      Vous demandez dans votre dernière lettre des idées pour la révision de votre argumentaire.
      En première approche, je pense qu'il faudrait sortir du registre de l'ancien même raccourci pour aller vers un texte de 5 à 6 pages sur quelques raisons d'espérer.
      Certains éléments du débat politique, certains livres et articles consacrent un retour vers le principe de réalité et retour du bon sens (ex ''le courage du bon sens '' de Michel Godet, professeur au CNAM, qui remet à l'endroit certaines valeurs et idées reçues).
      A mon sens, il faut en décrassant les fausses valeurs et l'exploitation abusive de ce vocable et de ''filon'', conserver un socle de valeurs fondamentales et décrire des valeurs collectives et individuelles communément partagées au delà des clivages idéologiques et sociétaux.
Un chti mi

haut de la page
Message no 13

Aliboron La famille 10/02/2007
      Les gens que je rencontre me parlent tous des succès scolaires de leurs filles, de leur cursus universitaire et de leurs perspectives professionnelles; mais ils ne font jamais allusion à la future vie de femme de leurs filles.
      Par quelle pudeur, cachent-ils cet aspect de la vocation des filles ?
      Tout se passe comme si fonder un foyer et avoir une famille étaient une activité que la bienséance invite à cacher.
      N'élevons-nous pas mal nos filles ?

haut de la page
Message no 13_1

Gustave La famille le 18/02/2007
      D'accord, mais il ne faut pas oublier que pour vivre dans la société actuelle il faut de l'argent pour qu'une fille soit indépendante et que rares sont les jeunes couples qui n'ont pas besoin de 2 salaires.

haut de la page
Message no 13_2

Aliboron La famille le 17/03/2007
      Je signale que Benoît XVI rappelle dans son dernier document que :
"la mission particulière de la femme dans la famille et dans la société doit être défendue, sauvegardée et promue."
et que
"Son identité d'épouse et de mère constitue une réalité imprescriptible"

haut de la page
Message no 13_3

ONOS La famille le 27/03/2007
      J'ai lu avec plaisir dans le Figaro du Lundi 26 Mars page 14 un article de Nadime de Rothschild.
Elle écrit :
      "Le vrai problème en France est celui de la reconnaissance de la condition sociale de la femme au foyer. ...
      Quelle erreur ! et quelle noble tâche que d'éduquer sa progéniture .....etc"

haut de la page
Message no 12

Thierry L'Education pour tous 28/01/2007
Méthode globale, semi globale, c'est un débat.
L'éducation et l'apprentissage de la lecture et de la parole aux enfants sourds en est un autre.
2000 enfants chaque année naissent sourds. Pour évoluer normalement dans la société d'aujourd'hui ils ont besoin -au sein de leurs école- de "codeurs" qui, à l'aide d'une méthode spécifique et parfaitement adaptée (le Langage Parlé Complété, à ne pas confondre avec la langue des signes) leurs ouvrent les sens et leurs permettent de s'intégrer totalement dans le milieu et de poursuivre un cursus scolaire puis universitaire parfaitement normal.
Ces personnes qualifiées sont formées à l'université mais en nombre insuffisant et certains professeurs rechignent à accepter au sein de leur classe de ces codeurs sans lesquels l'enfant ne peut surmonter seul son handicap.
Le Ministère de l'Education Nationale doit, en application de la loi du 11.2.2005, se doter de moyens satisfaisants afin de palier le handicap de ces enfants.
Merci de signer et de faire circuler la pétition jointe infra ou d'en récupérer le texte sur www.alpc.asso.fr

"PETITION POUR L'ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES SOURDS PAR DES CODEURS LPC QUALIFIES.
A l'attention de Monsieur le Ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur etde la recherche.
Dans le cadre de la loi du 11 février 2005 qui donne à l'éducation nationale la responsabilité de la scolarisation des élèves handicapés et de l'organisation des adaptations nécessaires, je demande à Monsieur le Ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche de m'indiquer quel dispositif il prévoit dans le domaine de l'accompagnement des élèves sourds.
Les parents qui, conformément au décret du 3 mai 2006 ont fait le choix de la Langue française Parlée Complétée comme mode de communication, ont pour objectif un accès total à la langue française orale et écrite pour leur enfant déficient auditif.
Ils demandent l'accompagnement de leur enfant sourd à l'école préélémentaire et élémentaire, au collège et au lycée par des codeurs LPC qualifiés, dès lors que ce besoin a été évalué et notifié dans le projet personnalisé de scolarisation de l'élève.
Ils rappellent que :
1) Les codeurs qualifiés sont désormais formés par l'Université qui délivre des licences professionnelles de codeur LPC habilitées par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.
2) Faute d'une prise en charge, il n'est pas normal que certaines familles soient obligées aujourd'hui :
- de recourir à des personnels le plus souvent non qualifiés au niveau d'exigence requis par le métier de codeur ;
- d'utiliser les compléments de l'AEEH, ce qui les prive de la possibilité de financer d'autres frais liés au handicap avec ces compléments ;
- de financer elles-mêmes des heures de code lorsque le montant de l'AEEH est insuffisant.

Nom prénom :
Adresse :
Qualité (parent, proche, jeune sourd, professionnels, autres, précisez) :
Date : Signature :
A retourner à l'ALPC - Hall E - 21 rue des quatre frères Peignot - 75015 Paris"

haut de la page
Message no 11

Thomas Réorganisation le 25/01/2007
      Le Parlement vient de réorganiser la France d'Outre-Mer !
Maintenant il y a les DOM, les ROM, les DOM-ROM, les COM mais aussi les POM et les TAAF !
C'est simple n'est-ce-pas ?

haut de la page
Message no 1

WebmasterA votre attention !le 17/07/2006
     Notre forum étant constamment envahi par des messages intempestifs ("spam") nous en avons changé le déroulement.
     Désormais vos messages n'apparaîtront plus instantanément mais seulement après avoir été identifiés.
     Merci de votre compréhension.

haut de la page
Message no 7

Sicambre 158 Félicitations
10/11/2006
Ce site est extraordinairement riche. C'est une véritable mémoire de l'héritage que certains français ont reçu. A transmettre et à faire fructifier!!!
haut de la page
Message no 6

ANBOU Quel apprentissage de la lecture ??
05/09/2006
C'est la rentrée !
Venant de lire une "Lettre ouverte aux parents des élèves de grande section de maternelle et de CP " et trouvant le sujet très important je le signale à votre attention.
L'auteur, Dr Ghislaine Wettstein-Badour, écrit :
"Votre enfant va entrer en grande section de maternelle (*1) ou en CP. Il commencera donc à apprendre à lire et à écrire. Vous connaissez l'importance de cet apprentissage qui a pour conséquence de créer dans le cerveau des circuits dont la qualité conditionne le développement de l'intelligence et en particulier celui de la pensée conceptuelle.

Beaucoup d'entre vous sont probablement rassurés par les déclarations de M. de ROBIEN, ministre de l'éducation nationale et de la recherche, qui a exprimé sa volonté de voir disparaître, dès la rentrée de septembre 2006, les méthodes globales et apparentées en CP. Malheureusement, il n'en sera rien."


Pour lire la suite très intéressante cliquer : ici
haut de la page
Message no 5

Maria Blanca Les valeurs humaines23/07/2006
      Je m'appelle Maria Blanca et je me suis mariée il y a peu à un français, nous sommes catholiques pratiquant, mais ce que je trouve formidable sur votre site c'est la promotion des valeurs humaines qui sont universelles, quelle que soit la race, les religions, les langues.
       Effectivement l'éducation est la base de la construction de ce monde de valeurs, habité par des gens aux critères précis se comportant comme des personnes tout simplement. LES VALEURS SONT POUR TOUT LE MONDE et non seulement pour les chrétiens bien qu'ils soient à l'avant garde et donnent l'exemple.
haut de la page
Message no 9

Sosthène La Lettre de Janvier 2007 le 9/01/2007
      J'ai apprécié toute la Lettre, et tout particulièrement la nécessité de s'occuper "en toute priorité" de la natalité française, thème qui me tient à coeur depuis plus de soixante-cinq ans, sans discontinuité. (2007 - 66 = 1941 !!!)

      S'agissant de la fin de la Lettre: "Nous pensons surtout à nos petits-enfants... etc", je m'interroge sur ce que vise au juste: "... en tournant, si nécessaire, certaines pages, tout en restant fidèle à ce que nous avons vécu. Nous accepterions, le cas échéant, de remettre en cause certains acquis et certaines habitudes pour sauver l'essentiel à leur profit".
      Cette phrase me produit une vague inquiétude, car il me semble qu'il s'agit de baisser les bras à mi-hauteur, puisqu'il est clairement question de concessions, mais c'est peut-être faute de savoir au juste ce que désignent "certaines pages, certains acquis, certaines habitudes", (et aussi quel est l'essentiel, bien que je m'en doute).
      Toutefois, je ne conteste nullement qu'il soit parfois nécessaire de "lâcher du lest", tout dépend de ce qu'on lâche et par quoi cela est justifié.......

      Mais au fait, en y réfléchissant, il se pourrait bien que "certains acquis, certaines habitudes" se rapportent tout simplement, par exemple, aux retraites ou autres questions d'intendance, alors que j'avais craint, au premier abord, qu'il s'agisse, par exemple, des nouveaux comportements laxistes des jeunes, ce qui me surprenait évidemment beaucoup, (bien que le contexte n'y invite pas).

Message no 4

Guillemette Lecture le 03/07/2006
LA PASSION D’APPRENDRE A BIEN LIRE……

Pendant vingt-cinq ans, j’ai, comme beaucoup, suivi mon mari. Nos nombreux déménagements et nos cinq enfants m’ont donné l’occasion de connaître, dans divers endroits de France, une douzaine d’écoles et autant de collèges et de lycées. Au long de ces années, en faisant travailler mes enfants, en observant ce qu’ils faisaient, je suis passée d’une confiance complète en notre système scolaire à un doute certain. Les difficultés rencontrées, la progression des enfants et leurs résultats m’ont permis d’évaluer les méthodes et de me forger une opinion. J’avais donc commencé à construire une sorte de projet pédagogique selon mes idées que j’avais envie d’appliquer.
Et en arrivant en région parisienne, j’ai passé, à 40 ans, le concours d’entrée à l’Ecole normale d’instituteurs des Hauts-de-Seine, devenue IUFM au moment où j’y suis entrée.
Mon premier stage d’observation s’est déroulé dans une classe de CP et je me rappelle ma stupéfaction en découvrant comment on apprenait à lire aux enfants. C’était une école d’application, là où enseignent des maîtres formateurs, là où se pratique la « bonne pédagogie ». Pour la première fois j’ai vu de jeunes enfants placés devant un mur de difficultés infranchissable ; les meilleurs élèves avaient trouvé les mots et commençaient à lire à voix haute et les autres essayaient de suivre, le doigt sur n’importe quel mot, n’importe quelle ligne. Ils n’avaient aucun repère, ne comprenaient rien à ce qu’ils faisaient ou à ce qu’on attendait d’eux.
Après deux années de formation sous forme de lavage de cerveau à l’IUFM, quand j’ai compris que je n’aurais aucune liberté, que j’aurais des classes hétérogènes ingérables, que j’aurais à supporter l’absurde, j’ai préféré effectuer des remplacements et visiter les écoles avant d’en choisir une. J’ai vu beaucoup de choses qui n’ont fait qu’apporter de l’eau à mon moulin. J’ai essayé de trouver des mécènes pour créer une école... En vain ! J’ai écrit pour alerter les responsables politiques… En vain aussi !.
J’ai donc décidé de faire moi-même l’expérience et, il y a 3 ans, j’ai pris une classe de CP. En m’inspirant de la méthode syllabique du Docteur Wettstein-Badour, je construis les leçons de lecture que mes élèves collent dans leur cahier et j’invente des exercices écrits et des textes pour compléter l’apprentissage. Les résultats dépassent mes espérances. L’inspectrice qui est venue me visiter ne m’a pas félicité mais la réussite de mes élèves et leurs progrès m’encouragent à rester fidèle à la méthode syllabique que j’ai choisi d’utiliser. Les enfants de 6 ans sont merveilleux, avides d’apprendre et fiers de réussir ; on peut dire qu’ils apprennent avec bonheur. Leur faire acquérir les compétences indispensables à leur progression( lire, écrire, compter, calculer) me passionne et me rend très heureuse malgré la fatigue.
Je termine ma troisième année de CP avant d’en commencer une quatrième. Si j’en fais une cinquième, j’irai dans un quartier plus défavorisé où les enfants en difficulté sont plus nombreux. Je veux mener plus efficacement ma petite guerre pédagogique et essayer de convaincre plus rapidement. Ce qui ne veut pas dire que l’échec a une cause exclusivement sociale : il y a des parents mieux informés et mieux formés que d’autres qui sont capables de juger du travail de leur enfant et de l’aider. L’échec en lecture est bien dû à la méthode d’apprentissage, et, s’il y a des enfants plus lents et moins prêts à apprendre que d’autres, avec une méthode syllabique ils apprennent à lire quand même. Depuis des années, dans l’indifférence générale, on fabrique « des handicapés » de la lecture, c’est révoltant et inacceptable ! L’échec scolaire qui vient, dans presque tous les cas, d’une mauvaise acquisition des connaissances et compétences de base, est pour moi l’une des plus grandes injustices de notre temps.
Notre ministre actuel, Gilles de Robien, a interdit les méthodes globales et mixtes et il a demandé que tous les enseignants de CP utilisent la méthode syllabique à la prochaine rentrée.
C’est bien de le dire mais il n’a pas convaincu toute la hiérarchie « pédagogiste » qui, depuis des années, traque les méthodes traditionnelles ni les enseignants qui ignorent ce qu’est la méthode syllabique et qui, dès qu’ils font répéter quelques syllabes par leçon, disent qu’ils font de la syllabique et que la globale a disparu depuis longtemps. On ment, on joue sur les mots et sur la confiance trop souvent aveugle des parents. Il aurait fallu passer par une phase expérimentale démontrant clairement la plus grande efficacité de la méthode syllabique.
Les petites réformes engagées par chaque ministre ne visent qu’à sauver le système, pas les enfants.
Il faudrait simplement donner aux parents le droit de choisir l’école de leurs enfants.

Première étape : suppression de secteur scolaire à l’école publique. Il n’est pas bon que l’école ait des « clients » contraints et forcés, la concurrence est stimulante, elle demande des résultats. Evidemment on crierait à la sélection, on annoncerait la mise à mort de l’école publique, mais il faudrait expliquer et demander aux Français de décider par referendum. Ce serait aux électeurs de décider et non à ceux qui descendent dans la rue en essayant d’y entraîner le plus grand nombre de moutons de Panurge pour faire plier le gouvernement qui, à chaque fois, cède.

Pour retrouver une école qui apprenne, qui forme des élèves et des citoyens, il ne faut compter ni sur les pédagogues ni sur les ministres, même s’ils ont de bonnes idées. Il faut donner la liberté aux enseignants et surtout aux parents qui sont les plus motivés par la réussite de leurs enfants. Les résultats des enfants décideront de ce qui est efficace ou ne l’est pas, et le débat sur les méthodes se basera, non pas sur des théories, mais sur des expériences. L’évolution ne pourra se faire que sous la pression des parents qui choisiraient ou ne choisiraient pas telle ou telle école. Et les parents se donneraient plus de mal pour éduquer afin que leurs enfants soient acceptés dans l’école qu’ils auraient choisie. Une réforme minimum pour une efficacité maximum !

Je crois que c’est la façon la plus simple de réformer notre système scolaire. En attendant et pour faire bouger les choses, il faudrait que les parents osent dire ce qu’ils veulent pour leurs enfants, qu’ils se regroupent en associations, non seulement pour accompagner et aider l’école mais aussi pour exiger que leurs enfants apprennent avec des méthodes qui ont fait leurs preuves, pour harceler les politiques, le Ministère, les Inspecteurs, pour soutenir le Ministre actuel parce que, je le sais, je l’ai vérifié, sauf déficience reconnue, tous les enfants, plus ou moins rapidement, peuvent apprendre à lire avec la méthode syllabique.
Guillemette
pédagogiquement libre.
***

Message no 4_1

Anbou"Lettre aux parents..."01/08/2006
      Le DOCTEUR Ghislaine WETTSTEIN-BADOUR, médecin, travaille depuis plus de 25 ans auprès d’enfants, d’adolescents ou d’adultes pour dépister notamment les difficultés d’apprentissage du langage écrit (lecture, écriture, orthographe).
Elle a publié en 2001 " LETTRE AUX PARENTS DES FUTURS ILLETTRES ", aux éditions de Paris
      "Cet ouvrage décrit le " parcours du combattant " de nombreux enfants et de leurs proches en raison du non sens des pédagogies d’apprentissage de l’écrit en vigueur dans le système scolaire. Il donne en outre des indications pour surmonter ces difficultés."

Message no 4_2

WebmasterQuelle école pour demain ?01/08/2006
      Une documentation très importante au sujet des problèmes scolaires se trouve sur "Le site de l'enseignement de la lecture et de l'écriture" : témoignages - actualités - dossiers - les méthodes - les manuels - le débat sur l'avenir de l'école - forum -...

Message no 4_3

ANBOULettre ouverte aux futurs illettrés
06/08/2006
       Je viens de relire "Lettre ouverte aux futurs illetrés", écrite par Paul GUTH en 1980, mais toujours d'actualité.

Il y décrit :
"...le génocide intellectuel que, depuis des années, l'école inflige à nos enfants.
En les privant de l'étude des classiques, du latin, de l'histoire de France, des ennemis de la liberté s'efforcent de défranciser les jeunes Français. Par un véritable lavage de cerveau, ils les amputent de la mémoire collective, sans laquelle une nation ne peut subsister.

      De toutes ses forces, de toute son expérience de pédagogue, de tout son amour des jeunes, Paul Guth crie son indignation.
....l'enjeu est trop capital, le danger trop terrifiant. Il y va de la survie de la France, de notre avenir à tous.
....c'est à chacun de vous que Paul Guth s'adresse, avec une foi et une passion déchirantes."

"Lettre ouverte aux futurs illetrés"
Paul GUTH
Albin Michel
ISBN 2-226-00995-7
haut de la page