http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
« Atout famille »
20/06/2007
       Lors de la récente campagne présidentielle, plusieurs Valeurs que je considère comme essentielles ont été remises sur le devant de la scène et je m’en réjouis.
      La famille et le soutien qui lui est dû ne paraissent cependant pas avoir reçu, dans ce contexte, toute la place qu'ils méritent alors que, selon moi, c’est par là qu’il faudrait commencer. Et ce pour plusieurs raisons.
      Raisons démographiques d'abord. La crise de la démographie française est très préoccupante, et la fécondité des immigrés de fraîche date est telle qu’elle changera profondément, d’ici quelques années, la physionomie de la population française et les Valeurs dont elle était traditionnellement porteuse : culte de la raison, sens de la mesure, attachement à la terre, à la langue, au travail bien fait, tolérance…D’où l’importance, vu de notre fenêtre, d’encourager ceux qui continuent à porter ces Valeurs, les français de souche et les descendants d’immigrés bien insérés, à faire aussi des enfants…

      Raisons sociales en outre, car on sait bien que la famille reposant sur le mariage durable entre un homme et une femme est le pilier de la société et le principal amortisseur des difficultés sociales.
- Au moment où l’on demande aux enseignants d’éduquer davantage et non seulement de transmettre les savoirs,
- où l’on prétend lutter contre l’insécurité en créant des polices de proximité et des prisons pour jeunes, en inventant toutes sortes de dispositifs de réinsertion sociale…
- où l’on veut redonner des repères aux jeunes et revitaliser le respect, l’ordre, le travail…
- où l’on cherche à multiplier les places en crèche…
- et où l’on étudie d’innombrables et coûteux palliatifs aux conséquences de la crise de civilisation actuelle,
n’oublie-t-on pas que, dans la majorité des cas, la famille peut accomplir la plupart des services, naturellement et gratuitement.

      A condition, naturellement, que les parents sachent et veuillent élever leurs enfants en combinant tendresse et exigence, qu’ils osent dire gentiment « Non » à leurs bébés de 2 ans et imposer aux plus grands des interdits adaptés à leur âge, qu’ils sachent contenir les débordements de leurs adolescents en dialoguant patiemment avec eux.
      A condition qu’il donnent eux-mêmes l’exemple… Ce qui suppose évidemment qu’ils aient eux-mêmes reçu une éducation convenable, qu’ils disposent d’un revenu suffisant et vivent dans un logement décent…Je n’oublie pas évidemment le cas des chômeurs, fils de chômeurs, et des RMIstes, fils de Rmistes, mais je sais aussi que des familles pauvres, souvent d’origine étrangère et quelquefois analphabètes, savent inciter leurs enfants à rester propres et dignes, à respecter les lois, à s’élever dans l’échelle sociale par le travail, jusqu’à devenir chef d’entreprise… ou Ministre…
***
      Sous le titre « Atout famille », l'économiste Jacques Bichot, professeur à l'université de Lyon, ancien président d’Association Familiale, et le journaliste Denis Lensel montrent tout ce que la famille offre non seulement à chacun de ses membres, mais aussi à la société tout entière.
       Leur livre est à lire mais surtout leur message est à relayer par tous moyens vers le haut.
Jean Delaunay
***
« Atout famille »
par Jacques Bichot et Denis Lensel
Editions Presses de la Renaissance
292 pages, 20 €
haut de la page
Retour