HTML> Le billet de la semaine de France Valeurs
http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Habitat partagé valides / handicapés
    Habitat partagé valides / handicapés

Parmi les nombreuses façons de rendre service aux autres, il y a l’habitat partagé, déjà évoqué ici. Cette formule a été inspirée par le film célèbre : « Intouchables ». On y voit un homme connu à qui tout semblait avoir réussi se retrouver paralysé à vie après un accident de parapente. Pour continuer à exister, jour après jour, il doit se confier à un inconnu, sans culture et de surcroit noir de peau qui se révèle d’un dévouement extraordinaire et d’une étonnante humanité. Ce film a eu un succès mondial car, face à la souffrance physique et surtout morale de beaucoup d’entre nous, il exalte la charité exercée dans le détail et dans la durée à travers une admirable complémentarité qui confine à l’amour entre deux êtres que tout séparait.

L’association Simon de Cyrène a été initiée par Marie-Hélène Mathieu, fondatrice de l’Office Chrétien des personnes Handicapées. Philippe Pozzo di Borgo , futur Président d’honneur de Simon de Cyrène, l’a rejointe, lui, victime d’un accident de parapente et auteur du livre Le second souffle (qui a inspiré le film « Intouchables ») ainsi que d’autres administrateurs dont Marc Rouzeau, actuel Président de Simon de Cyrène et ancien directeur de l’Association des Paralysés de France . En 2006, Laurent de Cherisey, ancien chef d’entreprise et auteur de Passeurs d’Espoir - évoqué ici l’an dernier - s’engage pour fonder la première communauté Simon de Cyrène à Vanves (92).

A sa suite, des maisons Simon de Cyrène ont été fondées dans plusieurs villes de France et d’autres se préparent. Je connais notamment celle d’Angers qui est dirigée par mon gendre Louis-Marie. Les personnes handicapées qui y vivent sont chacune aidée au quotidien par un homme ou une femme valide et physiquement apte, soit adulte salarié pour tenir ce rôle pendant un temps déterminé, soit jeune volontaire du Service Civique ayant choisi cette façon de l’accomplir. Les soins infirmiers éventuels sont assurés par des professionnels extérieurs.

Jean-Pierre, handicapé moteur suite à un accident, me disait l’autre jour : « Avant d’entrer ici, j’étais soigné avec amour dans ma famille mais dans des conditions de confort et d’hygiène assez spartiates… » Julie ajoutait : « Dans mon foyer, j’étais aux mains de gentils soignants compétents mais qui changeaient souvent et avec lesquels il n’était pas possible de créer des liens d’amitié quasi fraternels comme c’est merveilleusement le cas ici. Par ailleurs, disposant d’un fauteuil électrique moderne, toute sortie dans la rue m’était interdite, alors qu’ici c’est possible sous certaines conditions de sécurité. Du coup, je me sens libre. Ma vie a changé. »
***

Avec les progrès de la médecine, ce sont près de 10.000 personnes qui survivent chaque année en France à des accidents de la route, de sport ou d’AVC. Leur existence bascule définitivement dans le handicap. Les adultes risquent ainsi de perdre leur emploi, de voir leurs amis s’éloigner, de connaitre l’exclusion sociale, la disparition des perspectives d’avenir et la solitude. Confrontée au handicap, chacune se pose dès lors la question : quel sens donner désormais à ma vie ?

L’Association Simon de Cyrène a voulu donner une réponse innovante fondée sur la relation à l’autre, en ouvrant une troisième voie entre le foyer familial et l’établissement médico-social : des maisons à taille humaine, au cœur de nos villes, dans lesquelles vivent ensemble des personnes handicapées et des personnes valides. Je suis chargé d’ouvrir à Lyon une ou des maisons à Habitat Partagé.
Bertrand Delaunay

Le projet vous intéresse ? Vous envisagez de nous aider à titre personnel ou au nom de votre entreprise ? Contactez-moi au 0472618407/0608049110.
Merci d’avance bertrand.delaunay@simonde cyrene.org
***