HTML> Le billet de la semaine de France Valeurs
http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Ceux qui décident de consacrer une année au service des autres
    Ceux qui décident de consacrer une année au service des autres

J’admire beaucoup ces jeunes. Voici ce que m’écrit justement ma charmante jeune voisine, brillante élève tout au long de ses études. Devenue étudiante en agronomie, elle a choisi de débuter son mastère dans une grande université américaine. Cependant, réfléchissant là-bas à ce qu’elle va faire de sa vie et, très marquée par sa formation scoute, elle a eu l'idée d'introduire une césure entre sa première année d'université et la suite.
Jean Delaunay
Valentine

« J’ai ainsi décidé de consacrer un an de ma vie au service des autres au titre du Service national. Je vais le faire au sein de l'association « le Rocher, oasis des cités R.O.C. »
Pour ceux qui ne connaîtraient pas le Rocher, c'est une association qui propose à des volontaire de venir vivre dans une cité de banlieue pour se mettre au service des habitants. Fondée par la communauté de l'Emmanuel, elle est présente dans plusieurs villes : Bondy, Paris, Marseille les Mureaux, Toulon, et Grenoble où des équipes de bénévoles se relaient tous les ans.

Épaulée par des anciens, je vais donc participer à la mise en place d'actions dans notre quartier : aide aux devoirs, animation de rue, café des mamans, alphabétisation des adultes… La particularité de cette association réside dans le choix de faire habiter ces volontaires dans les cités où ils travaillent. Cela permet de créer des liens forts avec les familles et les jeunes (visites à domicile, camps famille) et de participer chaque jour à la vie du quartier au plus proche des besoins des habitants.

Depuis longtemps, je voulais consacrer un an de ma vie au service des autres. J'étais, au départ, attirée par des missions à l'étranger, puis j'ai rencontré des volontaires du Rocher. M'est alors revenu le mot de Mère Teresa à des jeunes Américains voulant l'aider : "Occupez-vous d'abord des pauvres qui sont au bas de chez vous. " C'est devenu une évidence pour moi: On peut aussi servir en France.

Ainsi, je pars pour un an, je ne sais pas encore où, mais sourire aux lèvres et sac au dos… avec, quand même, un peu d'appréhension… Je vous demande donc de me soutenir pendant cette année et vous propose de la vivre à travers mon expérience.
N'hésitez pas à m'envoyer de vos nouvelles, c'est toujours un plaisir de se savoir entourée. Merci aussi de vos prières, je vous porterai, moi aussi, dans la louange et l'adoration quotidienne.

Suite à cette lettre et, si vous le désirez, je vous enverrai trois rapports de mission avec photos et le récit de mes aventures, cela vous permettra de découvrir ce qui se ce qui se vit en cité et, pourquoi pas, de parler un peu du Rocher autour de vous.

Si vous voulez soutenir financièrement mon engagement, demandez une autorisation de prélèvement, vos dons peuvent être mensuels ou ponctuels.
Vous serez toujours les bienvenus dans l'antenne où je vivrai pour venir me voir et découvrir le quotidien du Rocher
Merci d'avance pour votre présence à mes côtés pendant cette année qui s'annonce riche.
Valentine
***
Pour toute information.
Contact parrainage
Mathilde Courau
T. 0695009458 Mcourau@assolerocher.org
Le Rocher
92 bd Auguste Blanqui 75013 Paris
contact@assolerocher.org


Maximilien

Il m’écrit le même jour : « J'ai eu mon diplôme de DUT/ GEA cette année et je mesure ma chance de pouvoir ainsi me préparer aux écoles de commerce. En plus, mes engagements associatifs et les belles amitiés qui sont nées ici, à Lyon, me font grandir.

Il y a plus d'un an, naissait en moi le désir de vivre une expérience humainement forte. Même si la forme était encore floue, je savais que mon projet s’inscrirait dans le cadre d'une césure avant de suivre une prépa aux concours

Alors que j'envisageais toujours mon année de césure, je partageais déjà avec mes proches mon envie d'un projet solidaire bâti autour du partage, de la rencontre et de l'amitié.

J'ai choisi de partir avec Points Cœur, une association catholique fondée en 1990 qui m'envoie à Chennai (ex Madras) dans le sud-est de l'Inde, quatrième ville du pays.
Présent dans plus de 18 pays, Points Cœur envoie des jeunes de diverses nationalités vivre dans les bidonvilles et les quartiers défavorisés des villes pour être une présence d'amitié et de compassion. Le but n'est pas de faire, mais d'être. Les maisons Points Cœurs sont des maisons de refuge. Notre mission est d'être présents au cœur de la souffrance.
Des amitiés de quartier se tissent avec les familles, les enfants, les personnes âgées … Cette présence est continuellement renouvelée dans chacune des 40 maisons grâce au relai annuel de volontaires.

Cette expérience singulière de compassion et non de pitié me touche profondément et a fait écho à mes désirs de projet solidaire. Comme Points Cœur, je ne prétends pas apporter une solution à la grande précarité mais je crois en la force d’une présence apaisante et au regard aimant. Il me faudra d’ailleurs changer de regard pour apprendre à vivre de cette posture selon ce charisme de compassion : « On ne voit bien qu'avec le cœur ».

Les volontaires vivent en petites maisons de quartier en communautés internationales de 4, 5, ou 6 jeunes. Cette vie fraternelle soutient chaque volontaire et frappe les amis du quartier qui viennent partager leurs pauvres repas.

Aucun doute, par ailleurs, si c'est expérience de volontariat et si forte, c'est qu'elle est vécue dans la foi. Ce volontariat est aussi une occasion d'approfondir notre foi et notre spiritualité.

Depuis l'annonce de ma destination, je perçois petit à petit le sens particulier de ma mission là-bas, et je découvre à travers leurs mails les volontaires qui y vivent actuellement et qui m'attendent déjà.

Surtout, j’apprends la langue Tamoul : pour vivre dans l'amitié, le premier pas est de pouvoir parler la langue de ses amis.

Apres ce récit de mon aventure, je vous propose maintenant de m'aider.

Chaque volontariat n'est possible que grâce aux dons du parrain qui participe ainsi au projet Votre d'argent permettra de couvrir mes frais quotidiens qui s'élèvent à 450 € par mois et par volontaire.
De de mon côté, je travaille cet été pour apporter mon maximum au financement de ce projet.

Je vous propose de vous emmener avec moi, en quelque sorte, dans ma future vie de volontaires indien.
J'ai besoin de vous financièrement. Vous pouvez aussi prier pour moi et pour mes frères et sœurs de communauté.
Chacun de vous recevra régulièrement de mes nouvelles à travers la lettre aux parrains. Elle vous sera adressée personnellement et vous permettra de suivre la mission avec moi
Merci d’avance
Maximilien
N’hésitez pas à visiter le site france.pointscoeur.org
Et voici le lien d'une autre vidéo Point Coeur :
https://m.youtube.com/watch?v=92qqRm50QtA
***
Association Points Cœur
40 route Eugénie
60350 Vieux Moulin
terre de compassion