http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Dinosaure et fier de l’être!
13/12/2006

       On vient de me traiter de "dinosaure" et j’en suis plutôt fier….
       A vrai dire, je connaissais peu l'anatomie de ces monstres préhistoriques avant d’aller voir, il y a quelques années, "Jurassic Park". J’ai appris alors qu'ils avaient une petite tête, une peau épaisse, un squelette massif, un système nerveux et sensoriel rudimentaire et qu'ils aimaient à vivre en bandes.
       Tout comme moi ...

       Je suis fier d'abord de ne pas avoir une grosse tête, ce qui m’a évité les "noeuds au cerveau", m’a permis de prendre la vie comme elle venait, d'essayer de résoudre simplement mes problèmes, de savoir me réjouir de ce qui est bon et beau sur la terre, de préférer un coucher de soleil au néon, le sourire d'un gosse à celui des stars, une tartine de beurre salé au caviar et un verre de Bordeaux à une dose de "came"... Bernanos appelle cela l'esprit d'enfance ...

       Fier aussi d’avoir un épiderme relativement imperméable aux calomnies (sur l'air "ringard", calotin et présumé facho…) comme à l'air du temps, mes yeux et mes oreilles étant assez bouchés ou assez sélectifs pour ne pas trop souffrir de la pollution morale qui nous entoure.

       Fier encore d’avoir pu voir de près, avec les yeux et avec le coeur, les deux faces de la réalité humaine, au contact parfois des grands de ce monde (quelquefois décevants ...) et souvent des pauvres parmi les pauvres, comme les prisonniers de droit commun (idem) .

       Fier de mes grosses pattes bien accrochées aux réalités temporelles et spirituelles qui m’ont permis de ne pas trop déraper dans mon existence. C’est ce qui m’a valu, me semble t-il, de tenir le coup dans les bouleversements de notre monde mieux que nos devanciers à 4 pattes de l'ère quaternaire et surtout mieux que beaucoup de nos contemporains "branchés" à 2 pattes qui cherchent désespérément un sens à leur vie .

       Fier de vivre au milieu d'autres dinos dont, pour parler comme au Muséum, le squelette mental comporte la foi comme os frontal, l'amour de la vie comme épine dorsale, le sens de la responsabilité, notamment familiale, comme fémur, le respect de l'autorité (conçue comme un service) comme humérus, celui de l'honneur comme omoplate, le civisme et le patriotisme comme tibias droit et gauche ... et le reste à l'avenant.

       Fier enfin de voir les enfants de nos enfants… et leurs enfants, une vingtaine de petits dinos, qui, pour l'instant, semblent conserver l'essentiel de nos traditions familiales…

       Tout en respectant ceux qui appartiennent à une autre espèce que la nôtre, mon instinct grégaire m’a permis de trouver partout des frères dinosaures qui partagent et confortent mes convictions.
       Notre espèce est minoritaire dans le monde d’aujourd’hui comme dans l’univers hostile d’autrefois. Elle a cependant plus d’enfants que la moyenne, ce qui prouve qu’elle est bien vivante…

       Sans fausse modestie, je crois que ces dinosaures-là sont, pour la plupart, ouverts, honnêtes, généreux et humblement rayonnants. Ils continuent à représenter l’une des forces vives de la France.
       Puissent-ils avoir le courage de tenir bon dans leurs convictions et leurs comportements, pour le plus grand bien de notre cher pays !

Jean Delaunay
haut de la page
Retour