http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Berdine
15/11/2006

       Des jeunes enragés brûlent des voitures et la communauté nationale s’interroge depuis des années sur ce qu’il faut faire. Dans le même temps, un petit nombre d’hommes et de femmes, véritables héros méconnus, travaillent, ça et là, dans l’ombre à resociabiliser des personnes en grande difficulté. C’est par exemple le cas de Berdine, une communauté de Haute Provence qui accueille une soixantaine de personnes désireuses de changer de vie et volontaires pour le faire dans une ambiance de vie simple et de travail manuel au contact de la nature.
       J’ai rencontré en prison beaucoup d’hommes déstructurés, faibles, prompts à se décourager et quelquefois turbulents ou violents. Je m’interrogeais donc sur la façon dont Josiane anime, seule, cette communauté depuis plus de 30 ans.
       Je lui ai demandé son secret. Voici ce qu’elle me répond :


       « Tout d'abord, Berdine ne perçoit pas de prix de journée et reçoit peu de subventions de fonctionnement. Aussi, les personnes accueillies sont dans l'obligation de travailler pour subvenir aux besoins de la vie communautaire. Elles acquièrent de ce fait une certaine compétence professionnelle qui leur redonne l'estime d'elles-mêmes et les pousse à prendre des responsabilités. Ce sont elles qui constituent l'encadrement des différentes activités : les plus compétents et les plus anciens dans la structure assurant le bon fonctionnement.

       C'est ainsi que l'ordre règne selon le même procédé et, à cause de cette façon de fonctionner, chacun trouve sa place au fil du temps et de sa reconstruction intérieure. Il n'y a pas d'encadrement, sinon celui qui s'exprime de façon naturelle issue du coeur même de la vie communautaire.

       Toutes les décisions sont prises au cours des 2 réunions communautaires hebdomadaires. Selon l'importance du sujet, la décision se prendra soit avec les personnes résidant depuis plus de 2 ans ou depuis plus de 1 an ou bien avec toutes les personnes accueillies. Il en est de même pour la gestion des conflits. D'autre part, le règlement est sujet à révision si les circonstances l'exigent. Cela peut arriver une fois tous les 2 ans, par exemple.

       Quant à ma position personnelle, il y a très longtemps que j'ai compris qu'une décision personnelle, même bonne, ne le sera jamais autant qu'une décision communautaire établie avec le consensus général.

       Ce n'est pas de la démagogie dans la mesure ou, en tant que communauté qui se veut chrétienne, nous faisons confiance en la parole de l'Évangile qui nous dit : « lorsque 2 ou 3 sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux». En fait, nos réunions rappellent très fort les palabres africaines où chacun peut exprimer son opinion. Cette façon de faire a le pouvoir de laisser s'exprimer les dissensions et de gérer les conflits. »
Josiane


       Berdine est un lieu d'accueil entièrement gratuit ouvert aux personnes en grande difficulté, principalement des toxicomanes et des alcooliques afin de leur permettre de retrouver le goût de vivre.

Les conditions d'accueil
       On vient à Berdine de sa propre initiative selon une démarche toute personnelle.
Il n'y a pas de délais d'attente pour être admis, il suffit de se présenter seul, c'est-à-dire ne pas être accompagné par la famille ou les acteurs sociaux et médicaux. Les animaux de compagnie ne sont pas acceptés.
       La durée de séjour n'est pas réglementée et s'effectue en fonction des besoins de la personne. Pour pouvoir rester à Berdine et accepter de se plier à son règlement il faut avoir un authentique désir de changer de vie et être prêt à faire les efforts nécessaires pour cela.

Le règlement intérieur
PAS D'ALCOOL - PAS DE DROGUE -- PAS DE PRODUITS DE SUBSTITUTION
PAS DE MEDICAMENTS PSYCHOTROPES (somnifères, tranquillisants, antidépresseurs neuroleptiques)
PAS DE VIOLENCE
PAS D'ARGENT PERSONNEL A DISPOSITION
PAS DE PORTABLE - PAS DE SORTIES EN VILLE
CHACUN EST TENU D'ASSISTER A LA PRIERE DU MATIN ET DU SOIR
TRAVAIL OBLIGATOIRE SELON LES CAPACITÉS DE CHACUN
Toute infraction a l'un des points du règlement entraîne une sanction qui peut être le renvoi provisoire ou définitif: selon la décision communautaire.

Les caractéristiques
       Berdine est une Association loi 1901 fondée en 1973 sur des bases d'obédience chrétienne (catholique), toutefois toute autre opinion religieuse ou athée y a son expression.
       Ce n'est pas un centre de post-cure mais un lieu de vie ou chacun à son niveau et à son rythme doit se prendre en charge et par la suite, prendre en charge le nouveau venu. Ceci afin de se responsabiliser et d'acquérir l'autonomie nécessaire à la réinsertion. Il n'y a pas de personnel d'encadrement socio-éducatif, seulement la présidente de l'Association bénévole, un médecin bénévole et 3 salariés (une secrétaire, une personne responsable du suivi administratif des accueillis- un chauffeur).

Les activités
Le travail lié à l'abstinence est un élément essentiel de la guérison
Activités agricoles : maraîchage, grande culture, élevage,apiculture… les produits font vivre la communauté ou sont vendus à l’extérieur, activités forestières, plantations et coupe de bois, artisanat, travaux à l’extérieur…
       Par ailleurs, il permet à la structure de fonctionner : l'exploitation agricole, d'une part, et forestière, d'autre part, assurent la quasi autonomie alimentaire et financière de l`Association.

Bergerie de Berdine
Association Loi de 1901
84750 St Martin du Castillon
A 18 km d’Apt, 70 km d’Avignon
Tel 04 90 75 13 08
Fax 04 90 75 64 06
Pour en savoir plus : http://berdine.free.fr (cliquer)
haut de la page
Retour