http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
26/03/2014
Projet soumis à nos amis en tant que
Manifeste de France-Valeurs 2014




      Dès 1986, comme beaucoup d’entre nous, je déplorais déjà le désordre des idées et des mœurs et la sinistrose consécutive.

     C’est en réaction à cette situation que j’ai fondé France-Valeurs. Je voulais contribuer à réensemencer dans ce pays ces valeurs humaines qui sont, selon moi, les piliers de la société : la famille, le civisme, valeur collective qui repose sur des vertus individuelles comme le courage, le sens de la responsabilité et celui de l’honneur, le respect, la générosité. Je souhaitais aussi réhabiliter l'autorité conçue comme un service et redonner aux jeunes « quelque chose à aimer : la France. » (Simone Veil)

      Depuis 27 ans, nous consacrons nos modestes efforts à la défense et à la promotion de ces Valeurs à travers nos publications en respectant notre statut d’association loi de 1901, apolitique.
***

      Mais à cet égard, la donne a, hélas, changé nous amenant à réagir face à une situation inédite.
Sur le fond de tableau précédent, déjà attristant et alors que les difficultés économiques s’aggravent, le Gouvernement affiche sa volonté de changer de civilisation.
     Il heurte ainsi de front les citoyens dont nous sommes qui sont attachés aux valeurs traditionnelles d’inspiration chrétienne, à la culture et à la Patrie.

      Pour y parvenir, alors que la masse de nos compatriotes est préoccupée surtout par son difficile quotidien, le Pouvoir compte à la fois sur ses militants et sur les immigrés. Ceux-là sont surtout à la recherche d’une vie matérielle meilleure mais leur nombre, leur diversité, leur jeunesse et leur refus fréquent de s’intégrer menacent l’identité nationale. Pourtant, électeurs potentiels, ils bénéficient d’égards particuliers du Pouvoir.

     Simultanément, celui-ci a fait passer en force des lois sociétales qui cassent ce que nous considérons comme sacré et s’apprête à en faire voter d’autres, qui font craindre le pire.
     Il nous entraîne en fait dans une véritable guerre civile des idées car son initiative a profondément ému et indigné ceux qui subissaient jusque-là en silence une évolution de la société qu’ils pressentaient comme suicidaire.
     La préparation et l’adoption de la Loi Taubira ont ainsi provoqué chez eux une massive réaction de santé sous la forme notamment des Manifs pour tous.

     France-Valeurs attendait ce sursaut depuis longtemps, s’en réjouit et veut y contribuer d’autant plus que le discours politique, tous partis confondus, n’est plus guère reçu.
     Souvent teinté d’idéologie, il ne présente en effet, au mieux, qu’une partie de la réalité et envisage surtout de soigner les conséquences du mal au lieu d'en traiter les causes.

     Avec d’autres, France-Valeurs estime donc que le moment est venu de faire entendre davantage les aspirations de la société civile. Pour nous, ce sont notamment :
*L’introduction du bon sens et du réalisme dans tous les domaines, notamment en matière de lois sociétales et d'éducation des jeunes.
*L’équilibre entre les devoirs de l'homme et ses droits, la liberté que nous revendiquons hautement excluant toute dérive libertaire.
*La réhabilitation de la rigueur (fondée sur la justice) à tous les niveaux (à condition qu’elle ne s’exerce pas seulement contre nous et nos convictions...)

     D’où le triple message de France-Valeurs.
D’abord un message de sensibilisation.
     Une grande partie de notre population vient de montrer dans la rue sa détermination, dans l’ordre et sans violences. C’est la preuve que nous pouvons contribuer à influer sur notre destin.

      Ensuite un message de responsabilisation.
L’avenir de notre civilisation est entre nos mains. A nous de retrouver ses fondements, de voir ce qui en reste aujourd’hui et de la revivifier, chacun dans sa sphère. Contribuons ainsi à réensemencer autour de nous les Valeurs qui donnent du prix à la vie, et le respect de la Vie elle-même …

      Si nous avons ces convictions, engageons-nous, non pas pour imposer nos vues à nos concitoyens, mais pour leur proposer de se laisser tirer vers le haut car le pain et les jeux ne suffisent pas au bonheur des hommes.
     Pour être crédibles, formons-nous ! Osons réagir à ce qui nous indigne et, surtout, osons dire ce qui nous fait vivre ! Par-dessus tout, mettons nos vies en conformité avec nos idées…

Enfin un message d’Espérance.
     La France en a vu d’autres… L’histoire enseigne que tout ce qui est excessif ne compte pas.
     Elle montre aussi que quelques hommes et femmes déterminés et s’engageant hardiment pour une cause juste ont souvent retourné une situation.
     Faisons nôtre le mot d’ordre du (bientôt) Saint Jean-Paul II.
N’ayez pas peur !
Jean Delaunay
Mars 2014