http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Liberté, Egalité, Fraternité
10/07/2013
      Je ne sais pas comment mes compatriotes vivront ce 14 juillet 2013. Pour moi, je ne peux m’empêcher de méditer à la lueur de l’actualité sur notre devise nationale.

Liberté
      Je ressens une double impression, porteuse de contradiction. En fait de liberté, cette Valeur sacrée pour la défense de laquelle tant de héros et d’héroïnes sont morts au cours des âges, je suis obligé de vivre dans une ambiance libertaire qui me rend mal à l’aise parce qu’elle détone avec ma conception du devoir.
      De nos jours en effet, chacun fait ce qu’il veut en faisant fi, non seulement de ce qu’on appelait autre fois les convenances mais aussi de ces principes de vie fondamentaux qui permettaient aux hommes, aux familles et à la société de tenir debout.
      Au nom d’une liberté de vivre mal comprise, telle mère ou tel père abandonne ceux dont il ou elle est responsable pour s’éclater dans les bras d’un nouveau compagnon ou d’une nouvelle copine.
      L’avortement tue chaque année 200.000 bébés au mépris du séculaire «Tu ne tueras pas» et dans l’indifférence générale …
      Et non seulement le reste est à l’avenant mais encore notre liberté de penser et d’exprimer nos convictions les plus chères est l’objet d’une sévère répression … LIBERTE, où es – tu là-dedans ?

Egalité
      Je crois profondément à l’égalité des humains en dignité. C’est même en vertu de cette conviction que je visite des détenus en prison. J’y ai cependant appris que l’égalité des chances est une utopie et j’essaye modestement de la corriger en renvoyant l’ascenseur à d’autres moins bien lotis que moi.
      En outre, je conteste le dogme actuel de l’égalitarisme qui tue l'émulation. Je m’indigne de voir la recherche d’égalité à tout prix tenter d’effacer les différences sexuelles pourtant fondamentales.
EGALITE, où es-tu là - dedans ?

Fraternité
      J’ai expérimenté la fraternité dans divers milieux. Selon moi, elle peut être une belle réalité quand les personnes partagent un même idéal et la même manière de le vivre.
      En revanche, je ne la discerne guère dans la société française d’aujourd’hui. J’y vois au contraire trop d’individualisme, de mépris des autres et même de violence larvée. Cette situation est encore alourdie par la présence de nombreux immigrés dont beaucoup refusent carrément de partager nos conceptions de vie et souhaitent même nous faire adopter les leurs.
***

      Bref, les superbes concepts qu’évoque notre devise nationale me semblent mal en point et même battus en brèche par ceux-là même qui devraient les vivifier et les actualiser pour le bien commun.
***

      Au matin de ce 14 juillet où la liesse et l’unité nationale ne seront guère au rendez-vous, j’aurai quand même des consolations. L’une d’entre elles sera de voir défiler cette armée française, hélas réduite en nombre et en moyens, qui donne cependant au pays l’exemple de la discipline, de l’abnégation et du devoir assumé dans des conditions parfois très difficiles, comme au Mali.
      Nos soldats sont garants de notre LIBERTE. Même s’ils arborent des galons différents, ils sont strictement égaux devant les risques et devant la mort. Et dans leurs unités règne une vraie fraternité au combat.

      A tous ces titres, en ce jour de fête nationale, bravo et merci à nos soldats.

Général d’armée Jean Delaunay, (en 2° section)
Président de France-Valeurs

***