http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Jeanne d’Arc demande une sainte qui réussisse !
06/06/2012
En cette fête de Jeanne d’Arc, nous croyons qu’il est opportun de rappeler cette méditation de Péguy sur un sujet qui reste très actuel
JD      

Jeanne d’Arc demande une sainte qui réussisse !

Tout au début de la pièce « Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc », Péguy met en scène Jeanne qui file et adresse son ardente prière à Dieu afin qu'il envoie une sainte qui réussisse à changer la face du monde.

      Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, mon Dieu délivrez-nous du mal, délivrez-nous du mal. S'il n'y a pas encore assez de saintes et assez de saints, envoyez-nous-en d'autres, envoyez-nous-en autant qu'il en faudra; envoyez-nous-en tant que l'ennemi se lasse. Nous les suivrons, mon Dieu. Nous ferons tout ce que vous voudrez. Nous ferons tout ce qu'ils voudront. Nous ferons tout ce qu'ils nous diront de votre part. Nous sommes vos fidèles, envoyez-nous vos saints; nous sommes vos brebis, envoyez-nous vos bergers; nous sommes le troupeau, envoyez-nous les pasteurs. Nous sommes des bons chrétiens, vous savez que nous sommes bons chrétiens.
      Alors comment que ça se fait que tant de bons chrétiens ne fassent pas une bonne chrétienté. Il faut qu'il y ait quelque chose qui ne marche pas.
      Si vous nous envoyiez, si seulement vous vouliez nous envoyer l'une de vos saintes. Il y en a bien encore. On dit qu'il y en a. Il y a quelque chose qui ne marche pas. Il y a des saintes, il y a de la sainteté et jamais le règne du royaume de la perdition n'avait autant dominé sur la face de la terre. Il faudrait peut-être autre chose, mon Dieu, vous savez tout.
      Vous savez ce qui nous manque. Il nous faudrait peut-être quelque chose de nouveau, quelque chose qu'on n'aurait encore jamais vue. Quelque chose qu'on n'aurait encore jamais fait

(Elle se rassied et recommence à filer.)

      Enfin ce qu'il nous faudrait, mon Dieu, il faudrait nous envoyer une sainte... qui réussisse. CHARLES PÉGUY


***

Profondément mystique, Charles Péguy écrivain et poète, revint à la foi catholique en 1908 et fit plusieurs pèlerinages à Notre-Dame de Chartres. Il fut tué en 1914 à la tête de sa section de réservistes, Son œuvre poétique forme une ample méditation trop peu connue aujourd’hui.