http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Prévenir l’IVG ?
17/03/2010
      
(D’après la chronique de Tugdual Derville, délégué général de l’Alliance pour les droits de la vie)


       Qu’en est-il de la politique de prévention de l’IVG en France ?

       Aujourd’hui, les femmes confrontées à une grossesse imprévue ou difficile sont trop souvent orientées vers l’avortement.
Pratiquement rien n’est proposé pour les aider à conduire leur grossesse à terme.


       Celles qui ont déjà vécu l’IVG ne sont pas soutenues quand elles en souffrent. Alors que 86% des Françaises estiment que «l’avortement laisse des traces psychologiques difficiles à vivre pour les femmes» (sondage BVA, 2005) leurs larmes sont secrètes et interdites.

       Pourtant 83% des Françaises sont favorables à l'intégration du détail des aides aux femmes enceintes dans le livret officiel remis lors d’une consultation d’IVG.
(Sondage IFOP/Alliance pour les Droits de la Vie du 4 mars 2010)

       La France est l’un des pays au monde où la contraception est le plus développée et le taux de recours à l’avortement y est plus de deux fois supérieur à l’Allemagne. Les incessantes campagnes de promotion de la contraception n’ont-elles pas fait la preuve de leur échec ? Trop d’intervenants en milieu scolaire banalisent les relations sexuelles précoces en les déconnectant de l’affectivité et de la responsabilité...(...)

       Mais le Ministre, cédant aux injonctions du Planning Familial, se borne à promettre de «mettre le paquet» sur l’éducation sexuelle de plus en plus précoce.

       Sur RTL, le mardi 3 février le chroniqueur Eric Zémour a déclenché la colère du Planning familial. Prenant son idéologie à contrepied, il a déploré les 7 millions d’IVG pratiquées depuis 1975 et contesté les déclarations du ministre de la Santé.

       De son côté, l’Alliance pour les Droits de la Vie a lancé une pétition sur Internet. Intitulée «Aux larmes citoyennes», elle demandait au Ministre d’aider les femmes à éviter l’IVG, en les informant sur les moyens de conduire les grossesses à leur terme et de résister aux pressions multiples qui les dissuadent d’enfanter. 25 923 personnes l’ont signée.
***
Alliance pourles droits de la Vie
www.adv.org

France-Valeurs a soutenu cette campagne.



Retour