http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
« Comme un éléphant blanc ! »
07/06/2006

      Dans les cultures du sud-est asiatique, l’éléphant blanc représente un animal sacré. Dans le langage populaire anglo-saxon, ce terme désigne plutôt une personne anticonformiste, voire un hurluberlu.

     Quoi qu'il en soit, sous ce titre, je viens de lire un livre remarquable, à la fois roman d'aventures, témoignage d'une vie extraordinairement riche car vécue à la fois sur plusieurs pistes, comme on dit dans le langage hi fi, et document humain bouleversant.

     Au prix d'un travail gigantesque qui l’a obligé à sacrifier, dans une certaine mesure, sa vie familiale, un médecin français a réussi à devenir chirurgien et à prendre place à la tête de l’une des équipes de pointe de notre chirurgie cardiaque, reconnue comme l'une des meilleures du monde.

      Devant le même temps, cet homme au grand coeur avait mesuré, il y a 40 ans, l’immense fossé qui séparait déjà les pays riches et pauvres, notamment dans le domaine des soins médicaux.
     Il avait donc décidé de consacrer une partie importante de son activité à un bénévolat médical direct, au profit de populations africaines et asiatiques notamment, éprouvées par les endémies et la guerre. Ce faisant, il avait rejoint, l’un des premiers, Bernard Kouchner à Médecins sans frontières, puis à Médecins du monde.

      S'apercevant sur place, au fil des ans et de ses interventions de fortune, que certains de ses petits malades, atteint de déformations graves, mourront rapidement s'ils ne sont pas opérés dans des hôpitaux modernes, il crée la Chaîne de l'espoir pour acheminer en France, grâce au soutien de généreux donateurs, des enfants qui y seront soignés temporairement et renvoyés chez eux avec des chances importantes de survie.

      Tout cela est décrit dans un style direct et incisif, où l’humour ne masque pas la gravité des immenses problèmes soulevés.

      Ce livre m’a ouvert un peu plus les yeux sur les remarquables réalisations de notre système de santé, et sur certaines de ses lacunes, sur le travail et la psychologie des personnels médicaux et paramédicaux, sur la situation dans le tiers-monde, sur l'organisation des O.N.G., sur le fonctionnement d'un cabinet ministériel...
     Et j'en passe.

      Un grand livre, et un rayon de soleil dans la sinistrose ambiante...
Jean Delaunay
***
haut de la page
Retour