http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
L’apprentissage de la sérénité
28/10/2009
QUELQUES OUTILS POSSIBLES POUR ATTEINDRE L’EQUILIBRE INTERIEUR : LE LIEN ENTRE LE CORPS ET L’AME

L’ACTIVITE PHYSIQUE
« TRISTESSE : FATIGUE QUI ENTRE DANS L’AME. FATIGUE : TRISTESSE QUI ENTRE DANS LA CHAIR » CH. BOBIN UN NOMBRE CROISSANT D’ETUDES DEMONTRE QU’ON PEUT AMELIORER TRES NETTEMENT LES ETATS ANXIEUX ET DEPRESSIFS EN FAISANT DE L’EXERCICE DE MANIERE REGULIERE (UNE MARCHE RAPIDE DE ¾ HEURE PAR JOUR PENDANT 6 SEMAINES A UN EFFET COMPARABLE A CELUI D’UN ANTIDEPRESSEUR). CE PEUT ETRE UNE SIMPLE ACTIVITE PHYSIQUE : DU MENAGE, UN EXERCICE PHYSIQUE TRANQUILLE, OU UN SPORT PLUS INTENSE.
EN SOMME, QUAND ON EST EN PROIE A DES TRACAS, SORTIR 30 MINUTES FAIRE UNE MARCHE RAPIDE EST BEAUCOUP PLUS BENEFIQUE QUE PASSER LE MEME TEMPS ASSIS A GAMBERGER…CE QUE L’ON FAIT DE MANIERE CONSENTIE ET POSITIVE EST BEAUCOUP PLUS BENEFIQUE QUE CE QUE L’ON FAIT EN RENACLANT…

LES TECHNIQUES DE RELAXATION
TOUTES LES TECHNIQUES DE PACIFICATION CORPS/ESPRIT SONT BENEFIQUES.

LE FEEDBACK FACIAL
DES ETUDES DEMONTRENT QUE L’EXPRESSION QUE L’ON A PRODUIT UN EFFET SUR LA MANIERE DONT ON VOIT LE MONDE. LE SOURIRE, QUI EST DEJA UN SIGNAL SOCIAL IMPORTANT, EST AUSSI UN MOYEN DE REGULATION EMOTIONNELLE POUR SES PROPRES ETATS D’AME MAIS AUSSI POUR CEUX DES ETRES QUI NOUS ENTOURENT.
DANS UN COUPLE, LE FAIT D’ETRE CAPABLE DE SE REJOUIR DE CE QUI ARRIVE DE BON A L’AUTRE, ET DE LE LUI MONTRER, EST UN BON INDICATEUR DE LA SOLIDITE DU LIEN.

REGULATION DES ETATS D’AME NEGATIFS : 4 GRANDES STRATEGIES

QUAND UN MOMENT EST DESAGREABLE POUR NOUS, POUR S’EN DEGAGER ON PEUT :

  • 1. CONTROLER LA SITUATION : SI LA SITUATION EST PENIBLE, S’EN ALLER
  • 2. MODIFIER NOTRE ATTENTION : PENSER A AUTRE CHOSE, SE CHANGER LES IDEES
  • 3. MODIFIER LE JUGEMENT QUE L’ON PORTE SUR LA SITUATION (RESTRUCTURATION COGNITIVE) : CE N’EST PAS SI GRAVE… IL NE M’A PAS VU(E) (POUR QUELQU’UN) …
  • 4. MODIFIER NOS REFLEXES FACE A LA SITUATION : SE DEBROUILLER POUR NE PAS SE RETROUVER DANS DES SITUATIONS TOXIQUES POUR SOI (EVITEMENTS, AUTO-MANAGEMENT), SE DESENSIBILISER DE CERTAINES PEURS ALLERGIQUES (SOURIS, ARAIGNEES, PIGEONS) EN APPRENANT A DOMINER SES TENDANCES POUR DESAMORCER SES AUTOMATISMES CEREBRAUX.


  • LA PSYCHOLOGIE DU BONHEUR
    IL FAUT SEPARER LA NOTION DE BIEN-ETRE DE CELLE DU BONHEUR POUR PRENDRE CONSCIENCE DE LA CHANCE D’ETRE LA, A UN MOMENT AGREABLE, ET TRANSFORMER CE BIEN-ETRE EN BONHEUR.
    APPRENDRE DAVANTAGE A VIVRE L’INSTANT PRESENT. ETRE PRESENT A CE QUI SE PASSE, PAS DANS L’AVANT OU DANS L’APRES.

    ETRE LA, EN PLEINE CONSCIENCE.

    CONSTAT IMPORTANT : LE BONHEUR SE PRESENTE RAREMENT DE MANIERE INTEGRALE. IL EST SUBTIL, TOUJOURS MELE A UNE PETITE DOSE D’INCERTITUDE OU DE TRACAS.
    DEVELOPPER SA CAPACITE AU BONHEUR SUBTIL, AU BONHEUR MALGRE TOUT.

    LE BONHEUR SUBTIL
    EXERCICE DU BONHEUR DES DERNIERES FOIS : S’IMAGINER QU’ON VOIT UNE PERSONNE OU UN ENDROIT POUR LA DERNIERE FOIS. ON EPROUVE ALORS UN BONHEUR MELE DE MELANCOLIE, DE TRISTESSE.
    COURBE D’UNE ETUDE INSEE : UN INDIVIDU EST LE MOINS HEUREUX ENTRE 40 ET 50 ANS, MAIS QU’AU-DELA, PLUS IL AVANCE EN AGE, PLUS IL EST HEUREUX. PAS SEULEMENT PAR LA FIN DES SOUCIS – CARRIERE, ENFANTS, PATRIMOINE - MAIS PAR SA CAPACITE GRANDISSANTE A EPROUVER DES BONHEURS SUBTILS.

    LA MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE
    S’ENTRAINER A POSER SON ESPRIT « ICI ET MAINTENANT », A CHASSER LES PENSEES MATERIELLES, LES SOUCIS, LES PETITS TRACAS ET A SE RECENTRER SUR SA RESPIRATION.

    ON MUSCLE AINSI SA CAPACITE A L’INTERIORITE, A MOINS RUMINER, A EMPECHER DES MICRO-SITUATIONS DE DERAPER DANS DES ETATS D’AME NEGATIFS, ET ON AMPLIFIE SA CAPACITE A SAVOURER LES BONS MOMENTS, A S’ARRETER SUR LES CHOSES AGREABLES, A VIVRE LE MOMENT PRESENT.

    ETRE INTENSEMENT PRESENT A CE QUE L’ON VIT AUJOURD’HUI, QUOI QU’IL NOUS ARRIVE DEMAIN.
    ***

    Extraits d’une conférence du Docteur Christophe ANDRE , Lille le 17 septembre 2009
    Lire la Conférence


    Retour