http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Apocalypse
30/09/2009
      Comme bien d’autres, nous reprochons à la télévision d’être trop souvent, à travers la médiocrité de beaucoup de ses programmes, un moyen d'abrutissement collectif et de nivellement par le bas. Nous avons même tendance à la considérer comme l’un des facteurs aggravants de notre crise de société, via ses affligeantes séries et ses abusives exhibitions d’intimités. Tout cela bafoue nos Valeurs traditionnelles et présente comme allant de soi des comportements que nous jugeons, nous, moralement douteux, voire déviants.
      S’ensuit tout naturellement l’envahissement du politiquement correct et du «tout le monde le fait, on l’a même vu à la télé… donc c’est bien !»
      C’est à ce titre que nous nous permettons souvent de mettre en garde nos amis et leurs enfants contre un abus de TV !
***

      Je n’en suis que plus à l’aise aujourd’hui -une fois n'est pas coutume- pour trouver remarquable la dernière série d'émissions historiques sur la deuxième Guerre Mondiale intitulée «Apocalypse» que nous proposait, ces jours derniers, la 2° chaîne.
      Remarquable à la fois par l'objectivité des jugements, par la force et la variété des images, par l’adresse du montage et par la qualité pédagogique de l’ensemble. Voilà une production qui fait grand honneur à ses réalisateurs alors que le sujet, dramatique, se prêtait à une exploitation partisane !
      Pour quelqu'un qui, comme moi, a été le témoin de cette époque, je dois dire que je me suis tout à fait retrouvé dans cette présentation des évènements, plus de 60 ans après.
      Sans trop forcer sur l'aspect politico militaire du conflit mondial, les auteurs ont su trouver les témoignages qui soulignent le caractère effroyable de sa dimension humaine. .
***

      Pour la jeune génération, ce spectacle a dû paraître étrange. Comment se fait-il, doivent penser nos petits enfants, que nos grands parents aient été si fous pour s’entretuer à ce point et surtout pour avoir laissé accéder au pouvoir tant de totalitarismes sanguinaires ?
      Et pourtant, ces drames ont eu lieu, ces massacres, ces viols et ces incendies ont été perpétrés. Les hommes sont ainsi et la 2° guerre mondiale s’inscrit, hélas, dans une longue série !
      Il ne faudrait donc pas que les jeunes croient qu'ils sont totalement à l'abri du retour de semblables violences. Certes, le nazisme et le communisme ont disparu mais les causes d’un éventuel conflit subsistent. À commencer, sans parler du terrorisme Islamique, par la monstrueuse différence de niveau de vie entre le les trois-quarts de la population mondiale et le quart privilégié dont nous sommes.
      Ce film pourrait donc être l’occasion de les faire réfléchir à la fois sur notre bonheur de vivre en temps de paix et sur la façon de protéger et de conserver cette paix.
      Les attentats du 11 septembre, et tous ceux qui se sont produits, prouvent que la violence n’est pas morte, même elle utilise d'autres moyens que les chars et les canons des années 1939/1945.
      En remontrant aux jeunes ces images, encourageons les à bâtir la paix, à la vivre, à la consolider, à la rétablir quand elle est menacée.
      Incitons-les surtout à travailler à l’élimination des causes évidentes de conflit.
      Que la leçon de cet horrible massacre contribue à faire progresser la sagesse des nations et notamment celle des hommes politiques. Rappelons-leur notamment que c'est la faiblesse des démocraties d’alors qui a permis aux totalitarismes de se développer.

      Apprenons surtout à nos descendants à faire confiance à l'avenir mais en prenant les mesures voulues pour que ce ne soit pas à nouveau les méchants qui gagnent !

Jean Delaunay.                  

***

Retour