http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Ils sont fous, ces Gaulois !
02/07/2008
      Il y a quelques années, dans « Hibernatus », Louis de Funès jouait plaisamment un homme sortant d’un sommeil de plusieurs années, et découvrant un monde qui ne ressemblait plus en rien à celui qu’il avait connu ...

- Si un nouvel endormi sortait cette semaine d’hibernation, il pourrait aussi s’exclamer : «Mes compatriotes sont devenus fous ! »

- Dans la rue, chacun étreint un objet bizarre qu’il regarde avec angoisse toutes les dix pas et porte à son oreille en parlant tout seul !…

- Ils construisent des voitures rapides et, au lieu de limiter leur puissance, ils placent sur les routes des robots perfectionnés qui détectent les dépassements de vitesse et déclenchent le paiement automatique d’amendes…

- Des milliers de personnes font des centaines de kilomètres pour le seul plaisir de se saouler et de se droguer ensemble, en pleine campagne, au son d’un vacarme électronique. Quant aux autorités, au lieu d’interdire ces dangereux rassemblements au nom de l’intérêt général, elles dépensent des millions pour les encadrer avec de la police et des équipes médicales…

- Encore plus grave : alors que la population vieillit, on tue chaque années des milliers de bébés dans le ventre de leurs mères… et l’opération est remboursée par la Sécurité sociale...
      Alors que d’autres femmes qui ont des difficultés à avoir un enfant se soumettent à des traitements coûteux et éprouvants pour essayer d’en avoir un, de façon artificielle...

       Comme ça ne marche pas toujours, des couples songent à louer le ventre d’une femme étrangère pour porter et mettre au monde leur enfant. C’est évidemment illégal mais les Sénateurs, ceux qu’ils ont élus pour être « Sages » à leur place, s’apprêtent à voter une loi autorisant ce bricolage contre nature…

       Et la responsable de la famille au Gouvernement, une femme, déclare même qu’elle accepterait, le cas échéant, de rendre ce petit service à sa propre fille si celle –ci en avait besoin ! …

       Heureusement, il y a, dans ce même Gouvernement, une autre femme (1) qui exprime son désaccord au nom de la morale, du bon sens et du respect de la nature humaine !…

       Il n’empêche : ils deviennent fous, les Gaulois !
Jean Delaunay



(1) Christine Boutin

Retour