http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Top-Valeur

28/05/2008
      En ce beau jour de Fête des Mères, nous avons eu l’immense chance de réunir chez nous des représentants des quatre générations de notre famille - ce qui fait trois générations de mamans. Cela a été pour nous, les doyens, l’occasion de faire connaissance avec la dernière de nos descendants, une charmante Isaure, née il y a une quinzaine. Nous avons eu aussi la joie de découvrir l’heureux élu de notre fiancée de Mai - sa sœur ayant été notre fiancée de Mars. Leurs prochains mariages laissent présager un nouvel agrandissement de notre tribu dans les années qui viennent. Quel beau motif d’Espérance !

       Pour moi, l’aïeul, qui cogite depuis 22 ans, sur les Valeurs qui permettent aux hommes et aux sociétés de tenir debout, il n’y a pas de doute. C’est l’apparition de nouveaux êtres tout neufs, c’est le renouvellement des générations, c’est finalement le dynamisme vital, pour ne pas dire la vie tout court, qui représentent les valeurs suprêmes.
***
      Parmi les maximes favorites de mon propre père, j’entends encore sa recommandation (que beaucoup ne comprendraient même plus aujourd’hui) : « Ne pas déroger ! »
      Je remercie Dieu d’avoir été formé à cette école-là, d’avoir tenté de vivre comme il m’avait appris à le faire et de voir aujourd’hui mes enfants et petits enfants essayer de suivre le même cap, malgré les violents vents contraires.
      Je comprends la souffrance de ceux chez qui les choses ne sont pas aussi simples. Mais suis particulièrement heureux que, chez nous, les jeunes acceptent de se marier et d’avoir des enfants, que les femmes acceptent de jouer à fond leur rôle de mères et que les parents aient le souci de transmettre l’héritage qu’ils ont reçu.

       Vieux et jeunes, nous ne sommes pas pour autant des saints ni des héros ; nous avons tous notre lot de tracas et parfois de souffrances. Mais nous expérimentons que le bonheur se fabrique au fil des jours, ce qui suppose de la volonté opiniâtre, du courage au quotidien, de la patience, de la générosité … Nous pensons que respecter les principes de vie légués par les anciens et les transmettre à nos enfants, ce n’est pas une vieille défroque à jeter, c’est une façon de générer, dans la société, l’équilibre, la joie et la paix !

       A cet égard, nous pensons que le rôle éducatif des mères est particulièrement important : elles qui nourrissent leurs enfants de Valeurs qu’elles font passer, à dose homéopathique, avec le biberon ou la purée… mais dans la tendresse (laquelle n’exclut pas l’exigence …)
***
       Oui, la Vie et la maternité méritent bien de figurer au hit parade des Valeurs !

      Merci à nos mamans !
Jean Delaunay
***
Bonne fête à toutes les mères ! (cliquer)
haut de la page
Retour