http://www.francevaleurs.org

Le billet de la semaine
Retour
Vœux de France-Valeurs
26/12/2007
       Rassurez-vous ! Le Président de la République ne m’a pas demandé de rédiger son allocution traditionnelle du 31 décembre en forme de vœux aux Français.
       S’il m’avait sollicité, j’aurais suggéré ceci que je dédie particulièrement à mes amis de France-Valeurs :


Mes chers concitoyens
       Dans le cadre de la rupture qui est la marque de mon quinquennat, je ne veux pas, en cette soirée de fête, abuser de vos précieux instants : je vais donc limiter mon propos à 2 idées force :

• Alors que je travaille à réchauffer les relations Franco-Américaines, j’ose reprendre à mon compte et à votre adresse, la célèbre déclaration d’un Président des USA :
« Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Cherchez plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays ! »

• Et j’ajoute : « En toute occasion, sachez renvoyer l’ascenseur !»

§ Cela veut dire d’abord, faites des enfants. La France a besoin d’être repeuplée et rajeunie car « un pays n’est riche que d’hommes ». Vos parents ont osé vous appeler à la vie. A votre tour, osez offrir à de nouveaux êtres nés de votre chair la chance exceptionnelle de vivre leur aventure humaine, même si nous savons qu’elle n’est jamais un long fleuve tranquille…

§ Cela veut dire ensuite, de façon complémentaire, transmettez à vos descendants ce que vous avez reçu de meilleur de vos anciens, notamment les Valeurs qui les ont fait vivre, ces Valeurs éternelles qui permettent à chaque homme et à la société de tenir debout…

§ Cela signifie aussi, sur le plan social, vous qui avez la chance d’avoir de la culture, aidez un jeune déshérité à en acquérir, ne serait-ce qu’en l’aidant à la sortie de l’école…
       Vous qui avez la chance d’avoir un métier ou un talent, formez un apprenti, peut être un successeur, en tout cas un élève, au sens le plus noble… Au-delà des stages et des séminaires de formation, la société progresse surtout quand, quelque part, une personne prend individuellement en charge une autre personne…

§ Cela dit, « renvoyer l’ascenseur » s’entend aussi et surtout sous l’angle psychologique, moral et spirituel. A cet égard, je m’adresse notamment aux intellectuels et aux professionnels des médias. Vous portez une responsabilité particulière en contribuant à la formation des esprits. Or, qu’il s’agisse de réchauffement climatique, de choc des civilisations, de montée de la délinquance, de la drogue, de la pornographie… la sinistrose nous menace...
En réaction, essayez toujours de présenter des points de vue élevés, une vision positive des problèmes, bref de tirer les gens vers le haut...

       Mes chers concitoyens, l’année 2008 sera surtout ce que, ensemble, nous en ferons.

Bonne année !
Jean Delaunay

***

haut de la page
Retour